Je pense à toi I think of you

English translation just after French version

Dans mes draps blancs et froids
Je pense à toi.
Ma main cherche, tâtonne
Et mes oreilles bourdonnent.
J’avais soudain cru te sentir
La réalité me fait toujours frémir.

Je te croyais là
J’avais juste rêvé de toi.
Je laisse échapper un petit soupir
J’ébauche un sourire.
Sur la toile presque réelle de mon rêve,
Je peins ce que j’avais dessiné sur la grève.

Mes doigts engourdis, crispés
Hésitent dans le tracé.
Petit à petit se dessinent tous les contours
Magnifiés par cet amour,
Que je réveille doucement
Et qui m’a manqué si longtemps.

Ce visage que je ne cesse d’aimer
Tout mon esprit en est imprégné.
Il y a ton regard chargé d’expressions
Ton sourire empreint de passion.
Je laisse mon crayon, comme à chaque fois,
Je m’abandonne et pense à toi

I think of you

In my white and cold sheets
I think of you.
My hand seeks, fumbles
And my ears are ringing.
I suddenly thought, to feel you
The reality always makes me shudder.

I thought you here
I just dreamed of you.
I let out a little sigh
I am roughing a smile.
On the almost real painting of my dream,
I paint what I had drawn on the beach.

My fingers numb, tense
Hesitating in the stroke.
Gradually are emerging all contours
Magnified by this love,
I wake up gently
And I missed so long.

This face that I cease to love
All my mind is impregnated.
There is your look full of expressions
Your smile full of passion.
I let my pencil, as always,
I give up and think of you

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, Audiobook, Dream, feelings, Love, Rêve, Sentiments | Marqué avec | 9 commentaires

Laisse l’amour regagner nos cœurs Let love win back our hearts

English translation just after French version

Je t’ai laissé revenir vers moi en cet espace de pureté.
Il est évident, même si je n’ose l’avouer
Qu’ici, j’ai soudain senti le souffle du vent
Parfumé des fumées de l’encens.

Les bruits de la mer m’atteignent, à travers les branches chargées
Porteuses de ce message d’amour
Que j’espérai ces derniers jours.
Dans mon corps frissonnant glisse un sommeil enchanté.

La lande me rappelle tous ces merveilleux instants
Où tes mots d’amour avaient un goût de miel.
Ces odeurs magnifiées par le souffle du vent,
Me réchauffent le cœur, m’émerveillent.

Ecoute cette eau froide bruire à travers ces hautes branches ;
Ecoute la voix de l’amour, qui vers toi, encore s’épanche.
Admire la beauté de cette nature, de toutes ces fleurs,
Laisse l’amour regagner nos cœurs.

Let love win back our hearts

I let you coming back to me in this space of purity.
Obviously even if I dare confess
Here, I suddenly felt the breath of wind
Perfumed by smoke of incense.

The sound of the ocean reaches me through the branches loaded
Carriers of the message of love
I hoped these last days.
In my shivering body slides sleep, delighted.

The moor remember all those wonderful moments
Where your words of love had a taste of honey.
These odors magnified by the breath of wind,
Warm the heart, amaze me.

Listen! this cold water whispers through these higher branches;
Hear the voice of love, who toward you still pours out.
Admire the beauty of this nature, all these flowers,
Let love win back our hearts.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, Audiobook, feelings, Inspirant, Inspiring, livre audio, Love, Romantic, Romantique, Sentiments | Marqué avec , , | 8 commentaires

J’ai marché sur la lande I walked on the moor – The End

English translation just after French version

Nous en avions oublié le lieu
Tout alentour, les voyageurs affichaient des sourires radieux
Des sourires de ravissement, de complaisance
Devant cette évidente romance.

Tremblante, je me réveille en sursaut.
Je suis seule dans mon lit.
J’éclate en sanglots.
J’ai encore rêvé de lui.

Son visage, son sourire, m’obsèdent.
Malgré le temps qui passe, je pense toujours à lui.
Si souvent je demande à Dieu son aide
C’est que je refuse que tout soit fini.

Je fais chaque jour de très beaux rêves
Je pense si fort à lui
Que je sens encore ses lèvres,
J’entends le doux son de sa voix me dire, qu’il me chérit.

I walked on the moor The End

We have forgotten the place
All around, travelers showed radiant smiles
Rapture of smiles, kindness
In front of this obvious romance.

Trembling, I wake up with a start.
I am alone in my bed
I burst in tears.
I still dreamed of him.

His face, his smile, obsess me.
Despite the passage of time, I always think of him.
So often I ask God, his help
Is that I refuse everything to be done.

Every  day I have beautiful dreams
I think so much of him
I still feel his lips,
I hear the sweet sound of his voice tell me he loves me.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, feelings, La vie, Love, love story, Passion, Sadness, Sensations, Sentiments, the life, Tristesse | Marqué avec | 8 commentaires

J’ai marché sur la lande I walked on the moor Suite III

English translation just after French

Je me souviens de ce tout premier jour
Où je t’ai enfin rencontré.
Dans tes yeux brillait l’amour
Et la joie de me retrouver.
J’étais heureuse et aussi hésitante
Cherchant dans ton regard
Un signe d’apaisement
Dans le brouhaha de cette aérogare.

Je ne savais plus quelle contenance adopter,
Jusqu’à ce que tu m’emprisonnes tout contre toi,
Que sur mes lèvres tu déposes un baiser
Réveillant au plus profond de moi,
Cette tendresse qui semblait m’avoir soudain quittée,
Cet amour qui m’avait abandonné,
Amenant les larmes à mes yeux,
Ebranlée par ton regard et ton sourire amoureux.

I walked on the moor Suite III

I remember  the very first day
Where I saw you finally met.
In your eyes shining the love
And the joy of finding myself.
I was happy and also hesitant
Looking in your eyes
A sign of abating
In the hubbub of this terminal.

I did not know what attitude to adopt,
Until you imprisoned me against you,
On my lips you deposit a kiss
Awakening deep within me,
That tenderness that seemed to have suddenly left me,
This love that had abandoned me,
Bringing tears to my eyes,
Shaken by your eyes and your loving smile.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, Bonheur, Happiness, La vie, Love, Meeting, rencontre, the life | Marqué avec | 12 commentaires

J’ai marché sur la lande I walked on the moor Suite II

English translation just after French version

J’avais besoin de quelqu’un comme toi
Quelqu’un qui me fasse confiance
Et qui, pas une seule fois
Ne me fasse subir son intolérance.

Depuis que tu es entré dans ma vie,
Je me sens à nouveau grandir
J’apprécie l’intérêt que tu portes à mes passions
Que tu me couvres d’affection.

Dans ces images aux couleurs de là-bas,
Je peux maintenant ajouter le soleil
Y mettre aussi l’empreinte de mes pas
Pourquoi ne pas y dessiner un cœur qui s’éveille ?

Tu me sors d’un trop long et douloureux sommeil
Où j’avais mis mes sens en veille.
Je crois que pour moi, j’avais cessé de vivre
Submergée par trop de souffrances, je partais à la dérive…

I walked on the moor Suite II

I needed someone like you
Someone to trust me
And who not once
Do not make me stand intolerance.

Since you came into my life,
I feel myself again grow
I appreciate the interest that you carry to my passions
You cover me of affection.

In these images the colors of out there
I can now add the sun
Also put the stamp of my steps
Why not draw a heart awakening?

You go out at me too long and painful sleep
Where I’d put my senses on standby.
I think for me, I had stopped living
Overwhelmed by too much suffering, I was leaving to drift …

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, chagrin, feelings, La vie, Love, Sensations, Sentiments, sorrow, the life | Marqué avec | 11 commentaires

J’ai marché sur la lande I walked on the moor Suite I

English translation after French version

Ces pages grises devant mes yeux
N’attendaient que toi.
Combien de fois ai-je prié mon Dieu
Qu’il te conduise vers moi.

Qu’il lève ce voile d’épais brouillard
Pour qu’apparaisse devant mon regard
Ce sentier que je n’avais osé emprunter
Et qui me conduisait pourtant vers la félicité.

Ces pages neigeuses au fond bleu
Envoient des images douces à mon cœur amoureux.
Je bénie ce jour,
Où l’inconnu derrière la porte, n’était autre que l’amour.

Il est bon de pouvoir enfin lui donner un visage
De savoir que même si j’avance dans l’âge
Les sentiments comme l’amour, peuvent être purs
Et surtout, loin de toute forfaiture.

I walked on the moor Suite I

Gray pages front of my eyes
Only waiting for you.
How many times have I prayed to my God
He leads you to me.

He lifts the veil of fog
For the appearance in front of my eyes
This path I had dared to borrow
And yet led me to bliss.

These pages snowy blue background
Send soft images to my heart in love.
I blessed this day
Where the unknown behind the door was none other than love.

It’s good to finally give it a face
To know that even if I advance in age
Feelings like love, can be pure
And above all, far from any felony.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, Audiobook, feelings, Happiness, Love, Sensation | Marqué avec , | 14 commentaires

j’ai marché sur la lande I walked on the moor

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

J’ai marché sur la lande
Alors que le brouillard continuait de s’étendre
J’écoutais les vagues s’écraser sur ces immenses rochers
Alors que cormorans et goélands continuaient de voler
Malgré le vent et le froid
Je me sentais comme chez moi
Les aiguilles de pins étouffaient le bruit de mes pas
Je m’approchais du précipice pour regarder en bas
Aucune image n’apparaissait
J’avais un temps, quitté ce monde abstrait
Pour reprendre pied avec la réalité
Et m’imprégner de ces beautés
J’en arrivais presque à oublier mes douleurs
Et dans ce brouillard cotonneux, une étrange douceur
Montait doucement en moi
Me faisant oublier la morsure du vent froid
En cet autre jour, le soleil s’est enfin levé
Au-delà des rochers l’horizon est dessiné
Le paysage n’a plus rien à voir avec hier
Le jaune des ajoncs contraste avec le violet des bruyères
Dans mon esprit les images commencent à affluer
Sur cet écran tout bleu, ton visage vient se dessiner
Je ferme un instant les yeux
Sur ce sourire merveilleux
Un sourire si plein d’amour
Qui vit en moi chaque jour
Me fait prendre conscience que l’éloignement peut être douloureux
Et la vie difficile quand on est amoureux.

I walked on the moor

I walked on the moor
While the fog continued to expand
I was listening to the waves crashing on these huge rocks
While cormorants and gulls still fly
Despite the wind and cold
I felt like home
Pine needles smothered the sound of my footsteps
I approached of the precipice to look down
No image appeared
I had time left in this abstract world
To resume touch with reality
And soak up these beauties
I arrive and almost forget my pain
And in that cottony fog, a strange sweetness
Rising slowly in me
Making me forget the biting cold wind
In the other day, the sun was finally lifted
Beyond the horizon of the rocks is drawn
The landscape has nothing to do with yesterday
Yellow gorse contrast with the purple heather
In my mind the images start to arrive
All this blue screen, your face is taking shape
I close my eyes for a moment
On that wonderful smile
A smile so full of love
Who lives in me every day
Made me realize that the distance can be painful
And the life difficult when one is in love.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, Audiobook, Bonheur, Happiness, Landscape, livre audio, Love, Nature | Marqué avec | 19 commentaires

Comme un cri de colombe blessée As a cry of wounded dove – The End

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Les yeux rivés sur l’océan
J’ai dressé le bilan
De toutes ces années passées
A quémander
A des êtres sourds
Juste un peu d’amour.

Je ne demandais que peu de choses
Juste une petite dose
De compréhension
De compassion.
Etait-ce trop demandé
Que d’être aimée ?

J’aspirais à de vrais sentiments
Sans autres arguments.
Dans ce mot Je t’aime
Annoncé avec flegme
Aucune once de lueur
Permettant d’aspirer au vrai bonheur.

J’avais toujours rêvé de l’amour
Celui qui dure plus d’un jour.
Avec toi, je peux dire je t’aime
Sans que cela n’éveille quelconque problème
Près de toi j’ai envie de rester
Et construire, notre éternité

As a cry of wounded dove – End

Eyes rivetting on the ocean
I have taken stock
Of all the past years
To beg for
At deaf persons
Just a little love.

I did not ask that few things
Just a small dose
Of understanding
Of compassion.
Was it too much to ask
Than to be loved?

I longed for true feelings
No other arguments.
In this word I love you
Announced with phlegm
No hint of glow
Allowing to long for true happiness.

I had always dreamed of love
One that lasts more than a day.
With you, I can say I love you
Without it awakens any problems
Close to you I want to stay
And build our eternity

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, amour love romance, La vie, Love, Passion, the life | Marqué avec , | 15 commentaires

Comme un cri de colombe blessée Like a wounded dove cry – Suite 2

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Pourquoi ai-je pour l’instant changé ma façon d’écrire ? Juste pour répondre à un défi lancé par mon amie et écrivaine, Roberte. Quand cette nouvelle s’arrêtera-t-elle, je l’ignore moi-même !

Toutes ces années, il fut loin et tout proche en même temps
Laissant l’empreinte de son amour, précieux, constant,
Attendant que mon cœur puisse enfin se libérer
De cet homme qui venait de m’abandonner.

Chaque jour, il m’a porté à bout de bras
Alors que mon corps enroulé dans les draps
Tentait de résister à la douleur
Que mes nausées morphiniques me soulevaient le cœur.

Dans cet amour qu’il me donne, qui est désintéressé
Sans m’en apercevoir, j’ai fini par doucement oublier
Celui qui m’avait promis tant de rêves
Et qui m’avait jeté tel un déchet encombrant, sur la grève

Si pendant un certain temps j’ai eu souvent peur
Aujourd’hui je vis dans un grand bonheur.
Celui d’une rencontre presque irréelle, inopinée
Un homme de sagesse, d’amour que je ne peux qu’aimer.

Like a wounded dove cry – Suite 2

Why do I have for now changed my way of writing? Just to meet a challenge by my girlfriend and writer, Roberta. When this news does stop, I do not know myself!

All these years, he was far and near at the same time
Leaving the imprint of his love, precious, constant,
Waiting for my heart to finally break free
This man who had forsaken me.

Every day he took me at arms
While my body wrapped in sheets
Trying to withstand pain
My morphine nausea raised my heart.

In this love he gives me, which is selfless
Without realizing it, I ended up forgetting gently
The one who had promised me so many dreams
And had thrown me such a bulky waste on the beach

If for a while I was often afraid
Today I live in a great happiness.
That a meeting almost unreal, unexpected
A man of wisdom, love that I can only love.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour love romance, Audiobook, La vie, Love, Meeting, rencontre, the life | Marqué avec , , | 14 commentaires

Comme un cri de colombe blessée Like a wounded dove cry – Suite 1

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Si plus rien n’avait eu de sens
A ce moment- là, tout reprenait un semblant d’importance.
Je voyais dans ses yeux, dans son sourire
Toutes les nouveautés d’un empire

Où mes peurs laissaient place à cette quiétude
Où mes doutes n’avaient plus la moindre amplitude.
Tout en lui, inspirait la confiance.
J’avais soudain envie de mettre à bas cette méfiance,

De m’offrir simplement à une nouvelle vie
De faire l’impasse sur ce qui m’avait meurtrie,
D’apprendre à marcher,
Acceptant à nouveau quelqu’un à mes côtés.

Like a wounded dove cry – Suite 1

If nothing had been meaningless
At that point, everything regained a semblance of importance.
I could see in his eyes in his smile
All news of an empire

Where my fears left room for this peace
Where my doubts had not the slightest amplitude.
Everything about him inspired confidence.
I suddenly wanted to bring down that mistrust,

Offering me simply to a new life
To do impasse on what had hurting me
Learning to walk,
Accepting once again someone at my side.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, La vie, Love, Meeting, rencontre, the life | Marqué avec , | 9 commentaires