J’aime jusqu’à m’oublier I like until to forget myself

Mes yeux sont des tours de lumière,
Sous le front de cette émotivité,
Si difficile à juguler,
Même si je ferme les paupières.

Les retours de toutes mes pensées,
Annulent les mots qui restent sourds,
A mes désirs de chaque jour,
Qui m’ont parfois tant désespérée.

Alors, j’efface certaines images dénuées
De tout cet amour, de cette mémoire rétive.
Je laisse place à ce cœur qui ravive,
Ma sensualité. J’aime, jusqu’à m’oublier.

I like until to forget myself

My eyes are towers of light,
Under the brow of this emotivity,
So difficult to juggle,
Even if I close my eyelids.

The feedback of all my thoughts,
Cancel words that remain deaf,
To my every day desires,
That sometimes so desperate me.

So, I’m erasing some empty images
Of all this love, of this restive memory.
I give way to this heart that revives,
My sensuality. I like, until to forget myself.

Gys

Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Publicités

Elle a tué l’homme que j’étais

L’auteure nous dévoile dans ce roman biographique l’histoire vraie d’un homme martyrisé par sa femme depuis des années, qui subit et se mure dans le silence, par dépit, désespoir et surtout par honte.

…Nel s’est tu. Il regarde Laura sans la voir. Il est retourné dans ce monde qu’elle n’a pu encore percer. Un monde où le silence n’est plus, où les questions restent trop souvent sans réponses, où la douleur veille, lancinante, épuisante, où les terreurs ne s’endorment jamais…
…Laura attend patiemment qu’il reprenne ses esprits. Elle devine plus qu’elle ne perçoit les combats intérieurs qu’il mène…
… Dans notre vie tout pouvait demeurer calme pendant plusieurs semaines, avant que l’enfer ne se déchaîne de nouveau…
… Pardon Laura mais j’ai besoin de ce contact pour poursuivre. Besoin de savoir que je suis encore vivant, que je suis sorti de ce cauchemar…

Version Ebook

Les cris se sont tus

Un matin de printemps, un homme détruit la quiétude de Laina alors âgée de dix ans.
Avec force, puissance, dans des paroles crues mais réalistes, l’auteure nous relate les conséquences inéluctables inhérentes à ce crime qui ne sera qu’un début dans cette spirale infernale.
Un sujet très délicat, traité avec force. Un roman choc inspiré de faits réels. Un roman sur les conséquences graves sur l’équilibre psychologique et psychosocial dans une analyse fine et percutante. Mémoire traumatique victimologie
D’une plume pathétique, l’auteure nous livre les angoisses, les peurs et traumatismes de l’enfant violé, tout le parcours de reconstruction, les difficultés pour vivre avec ce fardeau, et surtout, le silence.

Version Ebook

Improbable avenir – Roman

Il arrive parfois, qu’à la suite d’une rencontre sur le Web, la vie nous amène à faire des choix difficiles voire pénibles.
Dans cette étrange histoire, inspirée de faits réels, où l’amour côtoie trop souvent la mort, les tensions et le stress provoqués par des situations inextricables, les conduisent à des moments de doutes.
Dans ce voyage aux confins de l’Afrique, de l’Europe et des Etats Unis, au cœur de cet amour né de cette rencontre sur le Web, John et Liane vont devoir affronter les pires situations, au-delà de l’inimaginable. L’amour qui s’est établi entre eux, sera-t-il assez fort pour faire face à tous les problèmes nés dans ces moments de tension extrême, de peur ? Y survivra-t-il ?

Version Ebook 

Tu prends la place des réveils You take the place of the awakenings

Où l’amour se contemple, tout est submergé.
Monté par les couronnes des souvenirs,
Seuls nos cœurs ne semblent pas vieillir,
De cet amour qui nous a métamorphosés.

Lorsque tes mains s’ouvrent au jour,
Que tes yeux me font l’amour,
Tu prends la place des caresses,
M’entraines doucement dans l’ivresse.

Devant tes sourires je m’éveille.
Devant tes lèvres ouvertes,
A toi, je reste immanquablement offerte.
Tout en toi, prend la place des réveils.

You take the place of the awakenings

Where love is contemplated, everything is submerged.
Mounted by the crowns of memories,
Only our hearts do not seem to age,
From this love that has transformed us.

When your hands open to the day,
May your eyes make love to me
You take the place of caresses,
Gently train me into drunkenness.

Before your smiles I wake up.
Before your open lips,
To you, I remain unmistakably offered.
Everything in you, takes the place of the awakenings.

Gys

Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

L’appel The call

jamais-trop-tard-pour-aimer

Pouvoir entendre ta voix,
Après tous ces mois,
A été comme si,
Un voile opaque se levait sur ma vie.

J’avais cessé d’y croire,
Perdu aussi l’espoir,
De pouvoir te retrouver
De pouvoir t’écouter.

Le doux son de ta voix,
A eut pour effet sur moi,
De raviver des souvenirs
Que j’avais décidé d’enfouir.

La vie, la réalité,
Fait qu’on ne peut effacer,
Nos plus beaux moments,
Nos plus grands tourments.

Tu as réveillé tant de choses en moi,
Que les souvenirs affluent malgré moi.
Un mélange de joie, de peine,
Coule de nouveau dans mes veines.

The call

To be able to hear your voice,
After all these months,
Has been as if,
An opaque veil rose over my life.

I stopped believing it,
Lost also hope,
To be able to find you
To be able to listen to you.

The sweet sound of your voice,
Had an effect on me,
To revive memories
That I had decided to bury.

Life, reality,
So we can not erase,
Our most beautiful moments,
Our greatest torments.

You have awakened so much in me,
May the memories flow in spite of me.
A mixture of joy, pain,
Sinks back into my veins.

Gys

Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Plus qu’un baiser More than a kiss

de-lautre-cote-de-locean

C’était plus qu’un baiser
Dans ce pâle halo de lumière,
Où se cachait toute cette misère.
Nous pouvions enfin espérer nous aimer,

Oublier toutes ces absences,
S’emprisonner aux lèvres de l’horizon,
Partir dans ce tourbillon,
D’une douce et sensuelle appartenance.

C’était plus qu’un baiser
Dans cette soudaine attirance,
Dans cette étrange circonstance,
Emportés par cette volupté,

Où tout devenait irréel,
Dans cette atmosphère ouatée,
Loin de ces absurdités,
Bien trop souvent existentielles.

More than a kiss

It was more than a kiss
In this pale halo of light,
Where was all this misery?
We could finally hope to love each other,

Forget all these absences,
To imprison oneself to the lips of the horizon,
To leave in this whirlpool,
Of a sweet and sensual belonging.

It was more than a kiss
In this sudden attraction,
In this strange circumstance,
Carried away by this pleasure,

Where everything became unreal,
In this wadded atmosphere,
Far from these absurdities,
All too often existential.

Gys

Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Quand plus personne ne répond When no one answers

Je me suis habituée à ces silences
Où plus personne ne répond,
Jusqu’à friser la déraison,
Imaginant tous ces murs de souffrance.

Je te parle à haute voix.
L’amour fragilisé est toujours là,
Paré de tous ses brillants éclats
Et tous nos souvenirs d’autrefois,

Qui, renversés dans cette douce lumière,
Rendent la justice de l’amour impossible,
Quand l’être cher demeure immobile,
Anéantit par la maladie, qui résiste aux prières.

When no one answers

I got used to these silences
Where no one answers,
To curl unreason,
Imagining all these walls of suffering.

I speak to you aloud.
The weakened love is still there,
Adorned with all its brilliant splinters
And all our memories of old,

Who, upset in this soft light,
Render the justice of love impossible,
When the loved one remains motionless,
Annihilated by illness, who resists prayers.

Gys

Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Je t’écris mes pensées I write you my thoughts

Je te l’ai écrit dans les nuages,
Je te l’ai dit aussi, pour les sapins de la mer,
Que dans tout ce monde de mystère
Je trouve ma force, mon breuvage.

Je t’ai dit que pour chaque vague,
Pour chaque oiseau sur la branche,
Mon cœur s’ouvre, s’épanche,
Sans que rien ne me nargue.

Pour tes mains familières
Pour toutes ces nuits emplies
Résonne encore en moi le bruit
De cette tendresse devenue si particulière.

Par la fenêtre ouverte, dans la chaleur vive,
Je t’écris toujours mes pensées,
Ces mots d’amour que j’ai peur d’oublier,
Pour que toutes ces caresses, cette confiance, survivent.

I write you my thoughts

I wrote it to you in the clouds,
I told you too, for the fir trees of the sea,
What in all this world of mystery
I find my strength, my drink.

I told you for every wave,
For each bird on the branch,
My heart opens, pours out,
Without anything nagging me.

For your familiar hands
For all these nights filled
Still resonates in me the noise
From this tenderness become so special.

Through the open window, in the hot heat,
I always write to you my thoughts,
Those words of love that I’m afraid to forget,
So all these caresses, this confidence, survive.

Gys

Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Eveil des passions Awakening passions

Mon jardin n’est plus un abri suffisant,
Pour oublier le matin des caprices,
Quand tes caresses sévissent,
Sur ce corps affriolant.

Le lac de tes yeux s’égare et s’enfuit,
Dans la dentelle de la séduction.
Le gouffre profond, réveille tes passions.
Les ondes que tu créées, n’ont plus droit à la nuit.

Tu as tous les secrets, tous les sourires,
Qui me donnent les joies solaires,
Qui savent me ravir,
Ici, sur cette langue de terre.

Tu as les attraits du plaisir,
Le souffle chaud de l’indulgence,
Le baume à toutes mes souffrances,
Que toi seul à su anéantir.

Awakening passions

My garden is no longer a sufficient shelter,
To forget the morning of the whims,
When your caresses are rife,
On this alluring body.

The lake of your eyes goes astray and flees,
In the lace of seduction.
The deep chasm awakens your passions.
The waves that you create, are no longer entitled to the night.

You have all the secrets, all the smiles,
Who give me the solar joys,
Who know how to delight me,
Here, on this tongue of land.

You have the attractions of pleasure,
The warm breath of indulgence,
The balm to all my sufferings,
That only you can annihilate.

Gys

Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre