Je suis poétesse I am poetess

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Je me sens comme le poète, éprise d’ombre et d’azur,
Mon esprit doux, sensible, reste attiré par les choses pures.
J’avance avec ces mots, pour éclairer ceux qui encore doutent,
Je suis l’ombre enjôleuse, qui fait frissonner ceux qui m’écoutent.

Les femmes et les hommes, les sages et les amants,
Se repaissent de ces mots magiques tout en m’écoutant, me lisant
Parfois, ils se mettent à rêver en m’écoutant puis en parcourant ces lignes
Où, tout éblouit, caresse puis empoigne, comme pour un signe.

Je pars au plus profond de l’âme, exempte de sommeil,
Où les coins sombres ne reçoivent plus la lueur du ciel.
Où l’on entend le léger chuintement de l’amour et des pleurs
Où finira par surgir, comme une coulée de lave, le bonheur.

I am a poetess

I feel like the poet in love of shadow and of azure,
My gentle spirit, sensitive, remains attracted by the pure things.
I walk with these words, to enlighten those who still doubt,
I am wheedling shade, which makes shiver those who listening me.

Women and men, the wisest persons and their lovers,
Feed on those magic words while listening to me, reading me
Sometimes they start to dream in listening to me then skimming these lines
Where everything dazzles, caresses and grabs, as a sign.

I go to the depths of the soul, exempt from sleep,
Where the dark corners, no longer receive the light of heaven.
Where we hear the faint hiss of love and tears
Where will eventually emerge as a lava flow, the happiness.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans poésie, Poetry | Tagué | 11 commentaires

Tu n’es plus là You are no longer here

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Quand je me laisse aller à verser toutes ces larmes,
Quand mes cris hurlés me désarment,
Quand je me sens fatiguée, exténuée d’avoir trop lutté,
Tu n’es plus là, pour m’encourager.

Quand j’ai besoin, de me soulager et me confier,
De ta main pour me rassurer,
D’un câlin pour me réconforter,
Tu n’es plus là, pour me consoler.

Quand les nuages poussés par le vent, obscurcissent mon âme,
Quand les désillusions me font croire que la vie perd son charme,
Quand les idées noires qui m’assaillent me font douter,
Tu n’es plus là, pour me rassurer.

Quand le jour viendra où la chance nous sourira,
Quand ce ciel chargé de gros nuages, se dégagera,
Quand sur nos visages vieillis notre sourire resplendira,
Ce jour-là, je serais dans tes bras.

You are no longer here

When I allow myself to shed all these tears,
When my cries yelled disarm me,
When I feel tired, exhausted from having too struggled,
You are no longer here to encourage me.

When I need to relieve myself and confide me,
From your hand to reassure me,
One a hug to comfort me,
You are no longer here to console me.

When the clouds are pushed by the wind, obscuring my soul,
When disappointments make me believe that life loses its charm,
When dark thoughts that assail me make me doubt,
You are no longer here to reassure me.

When the day will come where luck will smile on us,
When the sky full of dark clouds, will emerge,
When aged in our faces, our smile will shine,
That day, I would be in your arms.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, Love, Solitude | Tagué | 3 commentaires

C’est toi It’s You

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Les rimes qui manquaient à mes vers,
L’amour qu’attendait depuis toujours mon cœur solitaire,
Le frère de mes beaux rêves d’enfance,
Etaient la seule raison de mon existence.

Aujourd’hui, tu es le gardien de mon cœur,
La source de ma joie, de mon bonheur.
Tu es devenu l’objet de mes profondes pensées,
Tu es celui que j’ai espéré tant d’années.

Tu es le seul homme que je désire
Pour qui j’écris ces poèmes que tu m’inspires,
Avec qui je veux vivre dans un proche avenir,
Avant que ne vienne l’heure de partir.

Tu es celui à qui je voue tous mes rêves,
Tu es celui qui fait battre mon cœur sans trêve
Auprès de toi, je veux passer mes jours, mes nuits.
Ce grand amour de ma vie…

C’est toi !

it’s you

Rhymes that missed in my verses,
Love has always been waiting my lonely heart,
The brother of my beautiful childhood dreams,
Were the only reasons for my existence.

Today, you are the guardian of my heart,
The source of my joy, my happiness.
You became the object of my deep thoughts,
You’re the one I hoped for so many years.

You’re the only man I want
For whom I write these poems which you inspire me,
With whom I want to live in the near future,
Before comes time to leave.

You’re the one for whom I have all my dreams,
You’re the one who makes my heart beat ceaselessly
Near you, I want to spend my days, my nights.
This great love of my life…

it’s you !

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans poèmes d'amour | Tagué , , | 12 commentaires

Oublier les épreuves Forget the hardships

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

C’est parce que je t’aime plus que jamais
Que je voudrais t’offrir les plus beaux bleuets.
Oublier ce que la vie nous apporte d’épreuves
Résister à toutes sortes de mauvaises manœuvres.

Parce que notre amour est empreint de sincérité,
Je veux te dire la joie d’être aimée.
Dans la vie des moments sont à signaler
Sans avoir peur de dire « Je t’aime », sans s’arrêter

J’ai le désir de vivre de nouveaux jours
De protéger envers tout, notre si bel amour.
Me blottir dans tes bras sans me lasser de toi.
Sentir ta chaleur et ne plus avoir froid.

Forget the hardships

That’s because I love you more than ever
I would like to offer you the finest blueberries.
Forget what life brings us hardships
Resist every evil maneuvers.

Because our love is full of sincerity,
I want to tell you the joy of being loved.
In life, moments can be reported
Without being afraid to say « I love you » without stopping

I have the desire to experience new days
For protect all our so beautiful love.
Snuggle myself in your arms without tire of you.
Feel your heat and not cold.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, Love | Tagué | 5 commentaires

Une rencontre, une vie A meeting, a life

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Seule sur ce chemin perdu dans le noir,
Je déambule tout en gardant un peu d’espoir.
Je scrute les ténèbres recherchant la lumière,
Je crie ton nom au-delà des frontières.

Une étoile m’est apparue au bout du chemin.
Douce et scintillante, elle m’entraîne vers mon destin,
Je la laisse me réchauffer de ses rayons lumineux,
M’emporter vers mes rêves amoureux.

A meeting, a life

Alone on this path, lost in the dark,
I walk while keeping some hope.
I scan the dark looking for the light,
I shout your name beyond the borders.

A star appeared to me down the path.
Sweet and sparkling, it leads me towards my fate,
I let it warm up with its light rays,
Take me towards my loving dreams.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, Dream, Love, Rêve | Tagué | 4 commentaires

Suis-je vraiment ici ? Am I really here?

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Je suis ici et nulle part.
Aucun pas, ni de nouveau départ.
La vie m’affecte, devient toujours plus difficile.
Je prends mon envol, je me réfugie dans mon île.

Je suis ici et nulle part.
Fragilisée, assise, les yeux hagards,
Le corps meurtri, les yeux tristes,
Le cerveau troublé, anéanti, défaitiste.

Je suis ici et nulle part.
Je me protège derrière un rempart,
Fuyant cette impressionnante réalité,
Qui sous l’ardeur du soleil, m’aurait certainement brûlée.

Je suis ici et nulle part.
J’en n’arrive à en avoir marre !
De cette vie bousculée, restée dans l’ombrage,
Avec ce livret rempli de souvenirs, de nuages.

Je suis ici et nulle part.
Sous ce soleil pâle et blafard.
A attendre je ne sais quoi
A demander toujours pourquoi.

Am I really here?

I am here and nowhere.
No step, no new start.
Life affects me, becomes increasingly difficult.
I take my flight; I take refuge in my island.

I am here and nowhere.
Weakened, sitting, wild-eyed,
The battered body, sad eyes,
The brain confused, annihilated defeatist.

I am here and nowhere.
I protect myself behind a wall,
Fleeing this impressive reality
Which under the heat of the sun would certainly burned me.

I am here and nowhere.
I did manage to get tired!
In this life jostled, remained in the shade,
With this booklet filled with memories, clouds.

I am here and nowhere,
Under this pale and wan sunlight.
To wait I do not know, what
To still ask why.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans La vie, pensées, the life, thoughts | Tagué | 11 commentaires

Je laisse planer les heures I cast the hours

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

J’avance, et devant moi une volée de marches allant sous les toits.
Je suis passée par la grande salle avant de prendre l’escalier de bois
Au beau milieu de la pièce, sous le rampant se trouve mon ordinateur
Ici, éloignée du monde extérieur, je dévoile mes humeurs et mes bonheurs.

J’écris nonchalamment malgré la nuit qui m’a envahie, étouffant tous les bruits,
D’une télévision fatigante pour l’oreille, des aboiements du chien qui a vieilli
Je suis dans mon univers esseulée écrivant des mots pour apaiser ma rage
Mettant mon cœur à nu sur des histoires passées et d’un autre âge.

Quand je laisse courir mes doigts sur le clavier, je sens mon cœur chanter.
Un bonheur complet flotte dans l’air, je me plonge dans une littérature insensée.
Le toit me protège de mes hantises les plus secrètes, mon esprit, vagabonde.
Une aura m’inspire. Dans un délire sans fin, je quitte ce nouveau monde.

Par chance, la poésie distrait mes us et coutumes, m’enlevant toute amertume
Avec des gestes coutumiers, des jours passagers, je sors doucement des brumes.
Je laisse planer les heures, les nuits, les mois, dans un monde de rimes
Dans une vie qui aurait pu être quelconque, disparate et anonyme.

I cast the hours

I advance, and before me a flight of stairs up to the attic.
I went through the large room before to take the wooden staircase
In the middle of the room, under the crawling is my computer
Here, away from the outside world, I reveal my moods and my happiness.

I write casually despite the darkness that came over me, muffling every sound,
In a television tiring for the ear, the barking of the dog that has aged
I am writing in my lonely world of words to soothe my rage
Putting my heart exposed on past stories of another age.

When I let run my fingers on the keyboard, I feel my heart sing.
A complete happiness in the air, I plunge into a senseless literature.
The roof protects me from my most secret obsessions, my mind wanders.
An aura inspires me. In frenzy endless, I leave this new world.

Luckily, my poetry distracted and customs, taking me all bitterness
With customary gestures, passengers days I go gently mists.
I cast hours, nights, months, in a world of rhymes
In a life that could have been any, disparate and anonymous.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans écriture, La vie d'un poète, Passion, the life of a poet, writing | Tagué | 3 commentaires

Sous mes larmes aveuglées Under my tears blinded

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Sur cet écran, j’attends ton courrier.
Mes yeux fatiguent sous la luminosité.
Regard absolu, sous mes larmes aveuglées
Aucune nouvelle, rien qu’une femme oubliée.

Dehors, sous le vent, des arbres inconsolables
Qui regardent cette scène grotesque et pitoyable.
Je suis la poétesse démunie et indéchiffrable
Qui attend depuis toujours cet amour incomparable.

Les jours ne suffisent plus à l’attente.
Mon cœur pleure dans cette tourmente.
Malgré la confusion et l’hésitation, je tente,
Un appel d’une voix douce et aimante.

Mes mots s’entrechoquent sous l’émotion et ratures
Je bois tes paroles douces, claires comme l’azur.
Nul besoin d’attendre le parchemin de ton amour,
Tes mots sont ancrés dans ma mémoire, depuis ce jour.

Under my tears blinded

On this screen, I wait for your mail.
My eyes tire under the brightness.
Absolute gaze, under my tears blinded
No new, nothing but a forgotten woman.

Outside, to leeward inconsolable trees
Watching that grotesque and pitiful scene.
I am the poet destitute and impenetrable
Which has always expected this incomparable love.

The days are not enough to wait.
My heart cries in this turmoil.
Despite the confusion and hesitation, I try,
A call with a gentle and loving voice.

My words collide under the emotion and erasures
I drink your sweet words, clear as the sky-blue.
No need to wait the parchment of your love,
Your words are anchored in my memory since this day.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans Abandon, Abondonment, amour, Love | Tagué | 10 commentaires

Embarquement Boarding

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Je rêve et j’attends le jour de l’embarquement
J’aimerais être près de toi pour un long moment.
Me jeter dans tes bras te couvrir de baisers,
Te susurrer toutes ces fois où je t’ai rêvé.

J’ai besoin de toi, de ton amour maintenant
Je ne conçois plus ma vie dans l’éloignement.
Sans le savoir je t’ai désespérément cherché
Inconsciemment j’étais sure de pouvoir te trouver.

Je ne me lasse pas de te dire je t’aime
Depuis que tu es, je ne suis plus la même.
Je rêve de ce miraculeux et merveilleux voyage
Qui m’amènera vers toi un jour dans un autre paysage.

Boarding

I dream and I wait the day of embarkation
I would like to be near you for a long time.
Throw me into your arms to cover you with kisses,
Whisper you all those times I have dream you.

I need you, of your love now
I do not conceive my life, in the distance.
Unknowingly I desperately looking for you
Unconsciously I was sure to be able to find you.

I do not get tired to tell you I love you
Since you are, I am no longer the same.
I dream of this miraculous and wonderful trip
Who will bring me to you one day to another landscape.
Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, Love, Trip, voyage | Tagué | 8 commentaires

Pour que tu ne puisses jamais oublier So you can never forget

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Je t’aime depuis la nuit des temps
J’ai attendu bien trop longtemps
Aussi, abandonne-moi ton amour,
Chaque nuit, chaque jour.

Je t’aime, je savoure ces merveilleux moments.
Je suis heureuse quand tu es là, présent.
J’ai besoin de toi à chaque instant,
Pour ne pas retourner vivre dans le néant.

Je t’aime, je reste à tes côtés
Nous deux avons tant de choses à oublier,
Qu’avec toi je veux être toujours heureuse.
Sans que le temps qui passe n’efface notre vie amoureuse.

Je t’aime et j’ai besoin de ton amour,
De tous ces mots qui m’enveloppent comme du velours.
Chaque jour, laisse-moi t’aimer
Pour que, après mon départ, tu ne puisses jamais oublier.

Je t’aime…

So you can never forget

I love you since the dawn of time
I waited too long
Also, abandon me your love,
Every night, every day.

I love you, I savor these wonderful moments.
I am happy when you are here, present.
I need you every moment,
Not to return to live in nothingness.

I love you; I stay by your side
We two have so many things to forget,
With you I always want to be happy.
Without the passing of time does not erase our love life.

I love you and I need your love,
Of all the words that surround me like velvet.
Every day, let me love you
For after my departure, you may never forget.

I love you …

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans amour, Fidélité, Fidelity, Love, Passion | Tagué | 8 commentaires