Mes poings au fond des poches My fists deep in pockets

English version after French version

Mes poings crispés au fond de mes poches
Plus rien sur lequel mon regard n’accroche.
Juste l’image de cette photo,
Celle où je te trouve encore si beau.
Mon regard s’égare un peu plus
Sur cette immense étendue.

Les poings sortis de mes poches
Ne savent plus jouer de tous ces galets qui ricochent.
Les pieds immergés dans l’eau
Je ressens ces moments très chauds
Où tu imprégnais mon cœur et mes pensées
Où je te sentais à chaque instant à mes côtés.

Je remets mes poings au fond des poches
Et tout en m’asseyant sur les roches
Je rêve de ce fameux jour
Où je te retrouverai mon amour.
En attendant, j’écoute le clapotis ;
Je regarde amoureusement ta photo et je souris.

My fists deep in pockets

My fists clenched deep in my pockets
Nothing on which, my gaze grip.
Just image of that photo
The one where I still find you, so handsome.
My gaze wanders a little more
On that vast area.

The fists out of my pockets
No longer know how to play all these rollers that ricochet.
Feet immersed in water
I feel these very hot moments
Where you impregnate my heart and my thoughts
Where, I felt you every moment at my sides.

I put my fists deep in the pockets
And while seating myself on the rocks
I dream of that famous day
Where I will find you my love.
Meanwhile, I hear the lapping;
I lovingly look at your picture and I smile.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Advertisements

13 réflexions sur “Mes poings au fond des poches My fists deep in pockets

  1. Je remets mes poings au fond des poches
    Et tout en m’asseyant sur les roches
    Je rêve de ce fameux jour
    Où je te retrouverai mon amour.
    En attendant, j’écoute le clapotis ;
    Je regarde amoureusement ta photo et je souris.

    En toute chose c’est la fin qui compte. Dans cette conclusion il se dégage une atmosphère calme, sereine et rassurante qui te ressemble Gys. Boussa kbira.

    Aimé par 1 personne

  2. Et bien notre cher Charef y mets les forme pour te plaire dis donc(rire) bien sure tu me connais je plaisante tu ne m’en veut pas? Et puis tu sais je ne dois subir aucun stress, aucune contrariété. C’est un grand avantage sur ce qui me reste de bon a vivre en ce moment!!!! Bisous

    Aimé par 1 personne

  3. BONJOUR GYSLAINE belle poésie , moi aussi il m’arrive de contempler une photo qui me rappelle des souvenirs merveilleux
    Je viens prendre soin de l’amitié que j’ai envers vous
    Mon amitié c’est comme une clé je la range toujours à sa place


    Certaines amitiés sont cassables
    Mais une amitié ne se détériore pas et se brise pas
    Bon dimanche , belle semaine à venir

    Bonheur dans votre demeure
    Bises Bernard

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s