Je laisse planer les heures I cast the hours

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

J’avance, et devant moi une volée de marches allant sous les toits.
Je suis passée par la grande salle avant de prendre l’escalier de bois
Au beau milieu de la pièce, sous le rampant se trouve mon ordinateur
Ici, éloignée du monde extérieur, je dévoile mes humeurs et mes bonheurs.

J’écris nonchalamment malgré la nuit qui m’a envahie, étouffant tous les bruits,
D’une télévision fatigante pour l’oreille, des aboiements du chien qui a vieilli
Je suis dans mon univers esseulée écrivant des mots pour apaiser ma rage
Mettant mon cœur à nu sur des histoires passées et d’un autre âge.

Quand je laisse courir mes doigts sur le clavier, je sens mon cœur chanter.
Un bonheur complet flotte dans l’air, je me plonge dans une littérature insensée.
Le toit me protège de mes hantises les plus secrètes, mon esprit, vagabonde.
Une aura m’inspire. Dans un délire sans fin, je quitte ce nouveau monde.

Par chance, la poésie distrait mes us et coutumes, m’enlevant toute amertume
Avec des gestes coutumiers, des jours passagers, je sors doucement des brumes.
Je laisse planer les heures, les nuits, les mois, dans un monde de rimes
Dans une vie qui aurait pu être quelconque, disparate et anonyme.

I cast the hours

I advance, and before me a flight of stairs up to the attic.
I went through the large room before to take the wooden staircase
In the middle of the room, under the crawling is my computer
Here, away from the outside world, I reveal my moods and my happiness.

I write casually despite the darkness that came over me, muffling every sound,
In a television tiring for the ear, the barking of the dog that has aged
I am writing in my lonely world of words to soothe my rage
Putting my heart exposed on past stories of another age.

When I let run my fingers on the keyboard, I feel my heart sing.
A complete happiness in the air, I plunge into a senseless literature.
The roof protects me from my most secret obsessions, my mind wanders.
An aura inspires me. In frenzy endless, I leave this new world.

Luckily, my poetry distracted and customs, taking me all bitterness
With customary gestures, passengers days I go gently mists.
I cast hours, nights, months, in a world of rhymes
In a life that could have been any, disparate and anonymous.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

A propos Gyslaine LE GAL

Née le 28 juin 1956 à Nantes, écrivain Française, bien que toutes mes poésies soient également traduites en Anglais. Diplômée d’un lycée d’études secondaires j’ai exercé une carrière commerciale pour finir assistante de gestion. Réduite à l'inactivité après un accident, mon premier poème a vu le jour en 2006. Je fais profiter les malvoyants par la diffusion de ces derniers en audio, dans les deux langues sur sa chaîne YouTube http://www.youtube.com/c/GyslaineL Born June 28, 1956 in Nantes, French writer, although all my poems are also translated into English. A graduate of a high school high school I had a business career, finally managing assistant. Reduced to inactivity after an accident, my first poem was born in 2006. I do enjoy the visually impaired through the dissemination of these audio in both languages on my YouTube http://www.youtube.com chain / c / GyslaineL
Cet article, publié dans poèmes d'amour, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Je laisse planer les heures I cast the hours

  1. charef dit :

    Magnifique ton écrit descriptif Gys. J’aime ton monde calme et serein. Bisous. Charef

    Aimé par 1 personne

  2. marieliane dit :

    Parfois la poésie nous aides a nous échapper de nous même pour laisser la place à nos écrits, a nos émotions. Bisous Gyslaine.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s