Je suis poétesse I am poetess

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Je me sens comme le poète, éprise d’ombre et d’azur,
Mon esprit doux, sensible, reste attiré par les choses pures.
J’avance avec ces mots, pour éclairer ceux qui encore doutent,
Je suis l’ombre enjôleuse, qui fait frissonner ceux qui m’écoutent.

Les femmes et les hommes, les sages et les amants,
Se repaissent de ces mots magiques tout en m’écoutant, me lisant
Parfois, ils se mettent à rêver en m’écoutant puis en parcourant ces lignes
Où, tout éblouit, caresse puis empoigne, comme pour un signe.

Je pars au plus profond de l’âme, exempte de sommeil,
Où les coins sombres ne reçoivent plus la lueur du ciel.
Où l’on entend le léger chuintement de l’amour et des pleurs
Où finira par surgir, comme une coulée de lave, le bonheur.

I am a poetess

I feel like the poet in love of shadow and of azure,
My gentle spirit, sensitive, remains attracted by the pure things.
I walk with these words, to enlighten those who still doubt,
I am wheedling shade, which makes shiver those who listening me.

Women and men, the wisest persons and their lovers,
Feed on those magic words while listening to me, reading me
Sometimes they start to dream in listening to me then skimming these lines
Where everything dazzles, caresses and grabs, as a sign.

I go to the depths of the soul, exempt from sleep,
Where the dark corners, no longer receive the light of heaven.
Where we hear the faint hiss of love and tears
Where will eventually emerge as a lava flow, the happiness.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Advertisements

12 réflexions sur “Je suis poétesse I am poetess

  1. Je pars au plus profond de l’âme, exempte de sommeil,
    Où les coins sombres ne reçoivent plus la lueur du ciel.
    Où l’on entend le léger chuintement de l’amour et des pleurs
    Où finira par surgir, comme une coulée de lave, le bonheur.
    J’aime particulièrement cette partie..elle me parle.
    Bonne nuit. Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Les mots, les écrits, les images et les sons, ainsi que les odeurs font partis de notre mémoire parfois infantile, parfois d’hier mais ils sont aussi dans nos songes et sommeillent pour mieux revenir !!! ( bisous, Nicole ) j’ai bcp aimé ce poème il m’a quelque part embarqué dans tes ressentis !!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s