Je me livrerais I should deliver

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Si j’étais la vague qui s’affole,
L’écume blanche qui s’envole,
Soulevée par la force du vent,
Près de toi je voudrais être maintenant.

Je me livrerais, fraîche encore,
De la tombée de la nuit jusqu’à l’aurore
Contre le rocher rebondissant,
Pour enfin me lover doucement.

Plus loin que cette tempête qui gronde,
Plus loin que ces abysses profondes,
Plus loin que ces falaises de craie,
Vers toi je courrais, je fuirais et j’irais.

Comme la vague incontrôlée,
Sur toi je viendrais déferler
T’arrosant de mes flots écumeux
Tel est le plus grand de mes vœux.

I should deliver

If I was the wave that goes crazy,
The white foam flew,
Raised by the wind,
Close to you would like to be now.

I should deliver fresh again,
From dusk until dawn
Bouncing against the rock,
To finally lover softly.

Beyond this storm rumbling,
Beyond these deep abysses,
Beyond these chalk cliffs,
I would run to you, I would flee and I would go.

As uncontrolled wave,
On you I would come surging
Basting you with my frothy waves
Such is the greatest of my vows.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Advertisements

5 réflexions sur “Je me livrerais I should deliver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s