Pas trop tard pour aimer Not too late for love

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

J’ai passé toute une vie menée par le ton,
Des jours mauvais, où rien n’est bon.
Le fade et l’amer, le doux et le violent
M’ont conduit à ne pas vivre vraiment.

Au moment de notre rencontre, en ces lieux,
Mes succès, souffrances, frustrations avaient une importance à mes yeux.
Jamais je n’ai été si consciente de mon corps,
De cet immense amour si fort !

Je me souviens de ta peau, douce, odorante,
De ma main posée dans la tienne en toute confiance,
Une main douce, chaude, totalement abandonnée,
Qui a su à elle seule, m’apprivoiser.

Par ce simple contact, emplit de délicatesse, insondable,
Dans cet espace de lumière mirifique, intense, ineffable,
Mon corps s’est libéré de cette tension provoquée par la peur
Se détachant du passé avec ferveur.

C’est en prenant conscience de moi-même,
Et de toi que j’idolâtre et que j’aime,
C’est dans cette sérénité de l’esprit et ce calme intérieur
Que la vie me ravit et me montre d’elle le meilleur.

Libérée de tous ressentiments, je vis maintenant cet amour approfondi
Comme dans mes rêves féériques de ces couples parfaitement unis.
Il m’a fallu beaucoup d’errances avant de pouvoir m’accorder
Qu’il n’était jamais trop tard pour encore aimer.

Not too late for love

I spent a whole life led by the tone,
Bad days where is nothing is good.
The bland and bitter, sweet and violent
Let me not to live really.

At the time of our meeting, in these places,
My successes, sufferings, frustrations had an importance in my eyes.
Never have I been so conscious of my body,
This immense love so strong!

I remember your skin, sweet, fragrant,
My hand resting in yours confidently
A gentle hand, warm, completely abandoned,
Who knew alone tame me.

By this simple contact, filled with delicacy, unfathomable,
In this space of wondrous light, intense, ineffable,
My body is released from the tension caused by fear
Coming out of the past with fervor.

It is by becoming aware of myself,
And you I idolized and I love,
It is in this spirit of serenity and inner calm
That life delights me and shows me the best.

Freed of all resentments, I now live this thorough love
As in my fairy dreams of the perfectly united couples.
It took me many wanderings before they grant me
It was never too late to love again.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

A propos Gyslaine LE GAL

Née le 28 juin 1956 à Nantes, écrivain Française, bien que toutes mes poésies soient également traduites en Anglais. Diplômée d’un lycée d’études secondaires j’ai exercé une carrière commerciale pour finir assistante de gestion. Réduite à l'inactivité après un accident, mon premier poème a vu le jour en 2006. Je fais profiter les malvoyants par la diffusion de ces derniers en audio, dans les deux langues sur sa chaîne YouTube http://www.youtube.com/c/GyslaineL Born June 28, 1956 in Nantes, French writer, although all my poems are also translated into English. A graduate of a high school high school I had a business career, finally managing assistant. Reduced to inactivity after an accident, my first poem was born in 2006. I do enjoy the visually impaired through the dissemination of these audio in both languages on my YouTube http://www.youtube.com chain / c / GyslaineL
Cet article, publié dans poèmes d'amour, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Pas trop tard pour aimer Not too late for love

  1. flipperine dit :

    on met parfs beaucoup de tps pour comprendre la vie, comment on doit la vivre

    Aimé par 1 personne

  2. marieliane dit :

    Quelle talent Gyslaine a te lire je ressent tous tes mots et en particulier ceux ci:
     » C’est en prenant conscience de moi-même,
    Et de toi que j’idolâtre et que j’aime,
    C’est dans cette sérénité de l’esprit et ce calme intérieur
    Que la vie me ravit et me montre d’elle le meilleur. »
    Il faut un temps a chacun pour s’apprivoiser…
    Merci pour ce partage.
    Bonne fin d’après midi.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Anonyme dit :

    C’est tellement vrai, il nous faut du temps pour apprivoiser l’amour même cet amour lointain, cet amour qui sera peut être là demain ? il faut savoir lancer son bateau pour naviguer sur les eaux si parfois même elles sont tortueuses !! bisous ( Nicole )

    Aimé par 1 personne

  4. frip♂n dit :

    Il faut du temps, c’est vrai pour bien prendre conscience
    que chaque jour peut, et avec bienveillance,
    changer le quotidien en un ravissement,
    il suffit pour cela qu’un être soit charmant.

    Merci d’écrire si bien une belle rencontre.

    Aimé par 1 personne

  5. charef dit :

    Il n’est jamais trop tard. Un style d’écriture qui te va comme un gant. Merci Gys.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s