Au bout de la nuit At the end of the night

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

C’est toujours au bout de la nuit,
Que je me sens le mieux, bien qu’étourdie.
Je t’imagine souvent, endormi dans ton lit,
Je voudrais m’approcher de toi, sans faire de bruit.

Pendant ces longues nuits d’insomnies,
Dans mes rêves, je m’enfuis.
Je me vois dans ce magnifique pays,
Tu me prends la main et me souris.

Tu m’as dit tant de belles choses,
Qu’imaginer cette tendre réalité, parfois j’ose.
Que tu sois loin, quelque part,
Te rêver tendrement, chasse mon cafard.

J’éprouve ce besoin d’aimer,
C’est ce qui m’aide à continuer,
A ne pas ressembler à ces terres dévastées,
Qui bruissent et crissent, lors des fortes gelées.

C’est toujours au bout de la nuit
Que naissent mes envies,
Que je m’ouvre à cette nouvelle vie
Qui nous apporte ce nouveau sursis.

Jusqu’au bout de la nuit
Je t’aime, je te chéris.

At the end of the night

It’s always at the end of the night,
I feel me best, although thoughtless.
I often imagine you asleep in your bed,
I would like to get close to you, without making noise.

During those long sleepless nights,
In my dreams, I fled.
I see myself in this beautiful country,
You take my hand and smile at me.

You told me so many beautiful things,
To imagine this tender reality, sometimes I dare.
Whether you are away somewhere
Dream you tenderly, hunting, my blues.

I feel this need to love,
This is what helps me to continue,
Not like these devastated lands
That rustles and creaks, during heavy frosts.

It’s always at the end of the night
My desires are born,
I open myself to this new life
Who brings us this new reprieve.

Until the end of the night
I love you, I cherish you.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Advertisements

20 réflexions sur “Au bout de la nuit At the end of the night

  1. J’aime beaucoup ta façon d’aimer…et de plus cette petite phrase: « Pendant ces longues nuits d’insomnies, dans mes rêves, je m’enfuis. »
    Maintenant moi je ne m’enfuis plus!!! je prends le petit cachet miracle et en une minute je sombre dans un sommeil de plomb ! ça c’est magique avant d’y avoir eu accès je ne connaissais pas un pareil bonheur!!! Plus de soucis a tourner en rond dans mon lit attendant que Morphée me prenne dans ses bras.!!! Bisous Gyslaine

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou et Bonjour mon amie GYS Quelle nuit adorable ta poésie le gout de l’amour c’est si beau

    Le temps est le meilleur bâtisseur de l’amitié.
    Il est aussi son témoin et sa conscience.
    Les chemins se séparent, puis se croisent,
    mais une amitié sincère peut être éternelle
    je te souhaite une bonne journée, un bon dimanche

    Une belle semaine à venir

    Bisous plein de douceurs amicales

    Bernard

    Aimé par 1 personne

  3. Dans la chaleur de la nuit quand arrive le petit matin
    bien des rêves qui peuplent nos nuits, prennent fin.
    Mais nous sommes comme dans un cocon
    douillettement pelotonnés prêts à toutes les folies.
    Merci de savoir si bien aiguiser l’imagination.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s