Ce que je lis dans tes yeux What I read in your eyes

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Si tu venais marcher avec moi sur ce sentier
Pour oublier, ne plus te soucier
De ces tristes pensées
Qui nous ont amenées
Dans les pires extrêmes,
De ces matins blêmes,
Où nous ne savions plus dire ces je t’aime
Mais ces mots qui nous malmènent.

Maintenant que nous avançons,
Que nous avons fui tous nos tristes démons,
C’est avec une certaine allégresse
Que nous retrouvons la douceur de nos caresses.
Que nous réapprenons à nous aimer
Comme si nous ne nous étions jamais quitté ;
C’est sous la fermeté de ta main
Que j’avance sur ce chemin

Je n’ai plus jamais peur
J’ai mis fin à toutes mes frayeurs
Car ce que je lis dans tes yeux,
Me promet des instants intenses, merveilleux
Où les mots n’auront plus la palme
Où tout ce qui n’était que blâme
Sera très largement compensé
Par la joie, de t’avoir enfin retrouvé.

What I read in your eyes

If you’d just walk with me on this path
To forget, you no longer worry
These sad thoughts
That led us
In the worst extremes
In these pale morning
Where we knew no longer say those I love you
But these words bully us.

Now we move forward,
We fled our sad demons
It was with some glee
We find the sweetness of our caresses.
We learn again to love us
As if we had never left us;
It is in the strength of your hand
I advance on this path

I never fear
I ended all my fears
Because what I read in your eyes,
Promise me intense moments, wonderful
Where words no longer have the prize
Where all that was only blame
Will be more than offset
By the joy to have you finally found.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

A propos Gyslaine LE GAL

Née le 28 juin 1956 à Nantes, écrivain Française, bien que toutes mes poésies soient également traduites en Anglais. Diplômée d’un lycée d’études secondaires j’ai exercé une carrière commerciale pour finir assistante de gestion. Réduite à l'inactivité après un accident, mon premier poème a vu le jour en 2006. Je fais profiter les malvoyants par la diffusion de ces derniers en audio, dans les deux langues sur sa chaîne YouTube http://www.youtube.com/c/GyslaineL Born June 28, 1956 in Nantes, French writer, although all my poems are also translated into English. A graduate of a high school high school I had a business career, finally managing assistant. Reduced to inactivity after an accident, my first poem was born in 2006. I do enjoy the visually impaired through the dissemination of these audio in both languages on my YouTube http://www.youtube.com chain / c / GyslaineL
Cet article, publié dans poèmes d'amour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Ce que je lis dans tes yeux What I read in your eyes

  1. marieliane dit :

    Belles retrouvailles amoureuses. J’aime beaucoup. je souhaite a vous deux une très agréable promenade en amoureux… Bisous Gyslaine

    Aimé par 1 personne

  2. charef dit :

    Beaucoup de sérénité et de sagesse se dégagent de cet écrit. Des mots apaisants qui tombent à point nommé.Merci Gys.

    Aimé par 1 personne

  3. flipperine dit :

    retrouver le chemin de l’amour que c’est beau

    Aimé par 1 personne

  4. Lucia dit :

    Comme Charef, je ressens beaucoup de sérénité dans tes mots, les retrouvailles apaisent nos tourments.
    Très beau poème Gys,
    Bon week-end, bisous ♥

    Aimé par 1 personne

  5. patrick dit :

    Très beau poème Gyslaine , de la tendresse et de la passion , un excellent antidote aux tourments de l’existence.

    Aimé par 1 personne

  6. Liz Randja dit :

    C’est beau, merci pour ce tendre moment de partage.
    Douce fin de semaine, bises ma Gys,

    Liz🙂

    Aimé par 1 personne

  7. colettedc dit :

    C’est beau, très, très beau ce poème Gyslaine !
    Bonne soirée et agréable week-end tout entier !
    Amitiés♥🙂

    J'aime

  8. nicolebleue dit :

    Les mots ont laissé la place au geste, à l’ultime rencontre celle que l’on attendait depuis des jours il est toujours appréciable de se toucher enfin …. car le temps laisse les traces, dans son passé, de l’être que l’on voulait tant chérir !! bisous Gys ..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s