Le jour se lève sur l’Atlas The sun rises over the Atlas

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Le jour se lève sur les montagnes de l’Atlas
Les brumes de chaleur ne sont pas dissipées.
Sur mon balcon je me prélasse
Et je laisse libre cours à mes pensées.

Des pensées toujours emplies de toi
Dans lesquelles reste le son de ta voix
Qui ressemble à un chant mélodieux
Adoucissant ce monde le rendant merveilleux.

Dans cette chaude atmosphère
Qui ne m’est plus étrangère
L’amour que je te porte
Apaise mes maux les exhorte.

Tu me manques tellement
Que cela en est devenu douloureux
Les seuls instants qui comptent vraiment
Sont ceux que nous partageons tous les deux.

The sun rises over the Atlas

The sun rises over the Atlas Mountains
The heat haze are not dissipated.
On my balcony I basks me
And I let my thoughts run free.

Thoughts, always filled with you
Where is the sound of your voice
That looks like a melodious song
Softening making this world wonderful.

In this hot atmosphere
Which is more foreign to me
The love I have for you
Soothes aches my urges.

I miss you so much
That it became painful
The only moments that really matter
Are those that we both share.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Advertisements

4 réflexions sur “Le jour se lève sur l’Atlas The sun rises over the Atlas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s