Le grondement des poèmes The roar of the poems

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Que m’importe en vérité
Que tout se transforme en poussières
Si je garde intacts mes souvenirs d’hier,
De ce que j’ai aimé,

De quel amour j’ai vécu,
De ces rencontres impromptues,
De celle qui m’a le plus marqué,
De cette joie quand je t’ai rencontré.

C’était mieux qu’un rêve,
Tout sauf un réconfort,
Et mieux qu’une trêve,
Dans ce monde d’inconfort

J’avais craint que le grondement des poèmes se taise,
Que l’inspiration me laisse désemparée devant cette feuille blanche,
Et aujourd’hui je reprends la plume, à l’aise,
Loin de tout ressentiment et de toute revanche.

Que m’importe en vérité,
Que tout se transforme en poussières,
Puisque tu es à mes côtés
Que tu as exaucé mes prières.

Je t’aime

The roar of the poems

What matters in truth
That everything turns into dust
If I keep intact my memories of yesterday,
From what I liked,

What love, I have lived,
These impromptu meetings,
The one that impressed me most,
Of that joy when I met you.

It was better than a dream,
All but one consolation,
And better than a truce,
In this world of discomfort

I had feared that the roar of the poems be silent,
That inspiration leaves me helpless in front of this white paper,
And today I take the pen, at ease,
Away from all resentment and any revenge.

What matters in truth,
That everything turns into dust,
Since you are by my side
That you have heard my prayers.

I love you!

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Advertisements

16 réflexions sur “Le grondement des poèmes The roar of the poems

  1. Tu as gardé la foi en l’Amour, c’est le plus important. C’est cette foi qui alimente la flamme qui t’habite et qui t’inspire ces poèmes, reflets de la beauté de ton âme. Heureux de te pouvoir te relire de nouveau. Pensées… Gys…

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour GYS super belle poésie ah les souvenirs
    Ton amitié est importante pour moi
    Je me sens moins seul
    Tes petits messages chez moi
    C’est comme la flamme d’un feu de bois
    J’en éprouve de la joie
    Avec ces petits mots
    Je te souhaite une belle semaine à venir
    Du bonheur dans ta demeure
    Bises, Amitié, Bernard

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s