Sur le quai de la gare On the station platform

Je suis plantée là, sur le quai de la gare
Fragile, impuissante, j’assiste à ton départ.
Je te vois t’éloigner d’un pas rapide et décidé.
Dans le wagon, tu montes sans te retourner.
Derrière toi, je suis restée lasse les yeux hagards.

Le train sur la voie s’est mis à rouler,
Sur mes joues les larmes commencent à couler.
Sous mon manteau, je sens la froideur de l’hiver
J’essaie de me réchauffer dans ces courants d’airs.
Je ne cesse de frissonner, tout mon corps est glacé.

Je ne cesse de trembler et me suis mise à sangloter.
Mon être entier qui n’avait su exprimer semble crier.
Ne pars pas, ne t’en vas pas,
Je sais que j’attendrais longtemps que tu me reviennes.
Sur mes joues les larmes continuent de rouler.

On the station platform

I’m standing there on the station platform
Frail, powerless, I am present at your leaving.
I see you go away from a fast and decided step.
In the carriage, you go up without turning you.
Behind you, I stay tired eyes haggard.

The train on the track began to roll,
On my cheeks, tears begin to flow.
Under my coat, I feel the coldness of winter
I try to warm myself in these currents of air.
I never cease to shivering, my whole body is frozen.

I never cease to shake, and put myself sobbing.
My whole being who was able to express seems to cry.
Do not go, do not go away,
I know I would wait long as you come back to me.
On my cheeks, tears still are rolling.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

A propos Gyslaine LE GAL

Née le 28 juin 1956 à Nantes, écrivain Française, bien que toutes mes poésies soient également traduites en Anglais. Diplômée d’un lycée d’études secondaires j’ai exercé une carrière commerciale pour finir assistante de gestion. Réduite à l'inactivité après un accident, mon premier poème a vu le jour en 2006. Je fais profiter les malvoyants par la diffusion de ces derniers en audio, dans les deux langues sur sa chaîne YouTube http://www.youtube.com/c/GyslaineL Born June 28, 1956 in Nantes, French writer, although all my poems are also translated into English. A graduate of a high school high school I had a business career, finally managing assistant. Reduced to inactivity after an accident, my first poem was born in 2006. I do enjoy the visually impaired through the dissemination of these audio in both languages on my YouTube http://www.youtube.com chain / c / GyslaineL
Cet article, publié dans Amitié friendship, French love poem with english translation, Livre poésies d'amour, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Sur le quai de la gare On the station platform

  1. Brahim dit :

    La séparation est toujours une déchirure provoquant un hiver et un froid qui n’ont pour antidote que les retrouvailles : on a l’impression que le train, la bateau, ou l’avion nous amputent d’une partie de nous-même, dès que l’être cher s’ y installe. Merci, chère amie, pour ce généreux partage !

    Aimé par 1 personne

  2. charef dit :

    Pfffff, des départs? Je n’arrive plus à les compter Les premiers m’ont fait pleurer, plus maintenant. Je suis sevré. Bisous gys

    Aimé par 1 personne

  3. On the station platform

    I’m standing there on the station platform Frail, powerless, I am present at your leaving. I see you go away from a fast and decided step. In the carriage, you go up without turning you. In the carriage you leave without turning Behind you, I stayed tired eyes haggard. stay (present tense)

    The train on the track began to roll, begins On my cheeks, tears begin to flow. Under my coat, I feel the coldness of winter I try to warm myself in these currents of air. I never cease to shivering, my whole body is frozen.

    I never cease to shake, and put myself sobbing. find myself sobbing My whole being who was able to express seems to cry. Do not go, do not go away, I know I would wait long as you come back to me. I know I can wait On my cheeks, tears still are rolling.

    Nice poem!

    Aimé par 1 personne

  4. Heartafire dit :

    lovely as always, so poignant, wet eyes!❤

    Aimé par 1 personne

  5. bernard25 dit :

    Bonjour
    Toi mon amie GYS dur sont parfois les séparations en attendant son retour
    Tu remplis mes jours de joie
    Le matin à mon réveil , tu seras présent au cours de ma journée
    Belle Amitié entre nous , tu ouvres mon cœur
    Tu me donnes ce que j’ai envie par tes petits messages
    Des fois je souries quand je suis mélancolique
    Bises passe une belle journée
    Bernard

    Profite de ton week-end et de la semaine à venir

    Aimé par 1 personne

  6. colettedc dit :

    Que c’est bien dit, Gyslaine ! Bonne soirée de ce samedi ! Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

  7. marieliane dit :

    Il n’y a rien de plus triste qu’un départ sur un quai de gare et reste celui qui aime. Il y a des années j’ai vécu cette situation et ce fut déchirant.
    Bonne soirée Gyslaine.
    Bisous.

    Aimé par 1 personne

  8. L’Homme est souvent bien démuni face à ses sentiments. Votre poésie le dépeint parfaitement Gyslaine. Bon dimanche à vous !🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s