Elles m’enlacent They hug me

Je suis entrée dans cette eau
Encore très fraîche pour la saison.
Le soleil au zénith darde ses rayons
Faisant étinceler sur la surface, de multiples joyaux.

Avant que mon corps ne soit trop engourdi
J’amorce quelques brasses.
Les laitues de mer m’enlacent
Et me couvrent de leur habit.

J’amorce quelques rotations
Pour les détacher de ma peau.
Lorsqu’elles glissent dans l’eau
J’éprouve soudain, une douce sensation

Celle d’une caresse
Donnée par ta main
Dans cette infinie tendresse
De nos précieux matins.

Je ferme les yeux, j’oublie mes sens
Je renonce aux pensées
J’abandonne tout ce qui m’a mortifié
Sauf mon désir de ta présence.

They hug me…

I entered in this water
Still very fresh for the season.
The sun at its zenith beaming down
Making to sparkle on the surface, many gems.

Before my body is too numb
I bait some strokes.
Sea lettuce hugs me
And cover me with their habit.

I bait a few rotations
I want to lose them from my skin.
When they glide through the water
I suddenly felt a sweet sensation

The one of a caress
Given by your hand
In that infinite tenderness
Of our precious morning.

I close my eyes, I forget my senses
I renounce to these thoughts
I leave all that mortified me
Except my desire of your presence.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

A propos Gyslaine LE GAL

Née le 28 juin 1956 à Nantes, écrivain Française, bien que toutes mes poésies soient également traduites en Anglais. Diplômée d’un lycée d’études secondaires j’ai exercé une carrière commerciale pour finir assistante de gestion. Réduite à l'inactivité après un accident, mon premier poème a vu le jour en 2006. Je fais profiter les malvoyants par la diffusion de ces derniers en audio, dans les deux langues sur sa chaîne YouTube http://www.youtube.com/c/GyslaineL Born June 28, 1956 in Nantes, French writer, although all my poems are also translated into English. A graduate of a high school high school I had a business career, finally managing assistant. Reduced to inactivity after an accident, my first poem was born in 2006. I do enjoy the visually impaired through the dissemination of these audio in both languages on my YouTube http://www.youtube.com chain / c / GyslaineL
Cet article, publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Elles m’enlacent They hug me

  1. Brahim dit :

    Merci, chère amie, pour cette agréable trempette exceptionnellement longue, commençant le soir et se prolongeant jusqu’au matin. Une trempette qui fait du bien au corps et à l’esprit surtout lorsqu’elle se termine par une caresse pleine de tendresse…

    Aimé par 1 personne

  2. colettedc dit :

    Magnifique ! Bonne et belle poursuite de ce mardi Gyslaine !
    Amitiés♥

    Aimé par 1 personne

  3. Anonyme dit :

    Nos corps, peuvent s’épanouir, s’étendre dans cette vaste mer; Elle nous peut nous enrouler par ces nombreuses vagues et laisser partir nos pensées, vers celui avec qui l’on a été ! très belle inspiration, jolis mots .. Bisous

    Aimé par 1 personne

  4. marieliane dit :

    J’ai eu un moment d’angoisse avec Les laitues de mer qui t’enlacent, puis je suis rassurée car pour finir tu t’en détache! J’aime bien cette histoire finalement.
    Bisous Gyslaine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s