Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Tout est silence Everything is silence

Le temps passe, je me languis de toi,
J’aimerais encore entendre le son de ta voix.
Où que mes yeux s’accrochent et se posent
Ils ne veulent voir qu’une seule, unique chose.

Perdue, bousculée, happée par cette importante foule,
Portée par cette marée humaine qui déboule,
J’aimerais pour une fois pouvoir fermer les yeux
Retrouver et m’imprégner de ton sourire radieux.

Le temps passe, je me languis de toi,
J’aimerais encore entendre le son de ta voix.
Malgré tous ces bruits, toutes ces présences
Je n’entends plus que le silence.

Tout ce dont j’ai rêvé avec toi,
Reste à jamais dans ma mémoire d’autrefois.
Malgré tous ces bruits, toutes ces présences
Tout est silence ; je souffre de ton absence.

Everything is silence

Time passes, I languish me from you,
I will like to still hear the sound of your voice.
Wherever my eyes arise,
They do not want to see a single, only thing.

Lost, hurried, hit by this important crowd,
Buoyed by this human tide which turn up
For once I will like to be able to close their eyes
Finding and be full of your radiant smile.

Time passes, I languish me from you,
I will like to still hear the sound of your voice.
Despite all the noise, all these presences
I hear more than silence.

Just what I dreamed with you,
It remains forever in my memory of the past.
Despite all these noises, all these presences
Everything is silence; I suffer from your absence.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Auteur :

Née en 1956 à Nantes, l’auteure qui a débuté par des poèmes d’amour traduits en Anglais, continue sur sa lancée en publiant dès 2017 des romans inspirés d’histoires vraies. Vous pouvez retrouver l’auteure sur : https://www.facebook.com/gyslainelegal/ Sans oublier ses vidéos sur : https://www.youtube.com/user/Lgyslaine

10 commentaires sur « Tout est silence Everything is silence »

  1. « Que ne puis-je, porté sur le char de l’Aurore,
    Vague objet de mes voeux, m’élancer jusqu’à toi !
    Sur la terre d’exil pourquoi resté-je encore ?
    Il n’est rien de commun entre la terre et moi. »

    C’est ce que disait Lamartine dans « l’ isolement » et c’est ce que laisse entendre, Gys, notre Lamartine qui s’ignore ! Merci, chère amie, pour ce magnifique partage !

    Aimé par 1 personne

      1. Mon intention n’était pas de te flatter ; mais de dire une vérité. Puisque tu as cette impression, n’oublie pas que « Tout flatteur vit aux dépens de celui qu’il flatte ». Je m’en réjouis…

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s