Doux émerveillement Sweet wonder

Je regarde ton corps debout, simple et altier
Ambré comme un rayon de miel
Je le regarde les yeux noyés
Dans cette contemplation fervente, en éveil

Je reste craintive, enveloppée par cette mystérieuse musique
Qui m’exalte doucement
Devant cette élégance hautaine et mystique
Que j’admire tendrement.

Donne-moi ta beauté
Laisse-moi ta poitrine large pour m’étendre
Entre tes bras sommeiller
Et tes mains si douces me détendre

Donne-moi tes lèvres.
Cette langue chaude qui m’endort
Qui me plonge dans le vertige où s’achève
Les peines du dehors.

Sweet wonder

I look at your body standing, simple and haughty
Amber as a ray of honey
I look at him with drowned eyes
In this fervent contemplation, in awakening

I remain fearful, enveloped by this mysterious music
Who exalts me softly
Faced with this haughty and mystical elegance
What I admire tenderly.

Give me your beauty
Leave me your wide chest to extend me
Between your arms to doze
And your hands so soft relax me

Give me your lips
This hot tongue that sleeps me
That plunges me into the vertigo where ends
The sorrows from without.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Publicités

5 réflexions sur “Doux émerveillement Sweet wonder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s