Vivre dans tes yeux Living in your eyes

Quand le soleil de l’Orient se lève
Quand point le jour, je sors de ce doux rêve
Où au milieu de mes draps
Mon corps s’alanguit docilement dans tes bras.

Le jour blanchit maintenant l’horizon
Et nos corps parcourus de frissons
Voudraient se détacher lentement
Mais prolongent ce moment.

Je me réveille dans tes yeux
Où je vois un homme heureux
Je te laisse m’habiller de cet amour
Qui me transcende un peu plus chaque jour

Je veux vivre dans tes yeux
Oublier ces moments malheureux
Pouvoir fermer les yeux, sous la caresse de tes mains
Ne plus craindre d’être abandonnée en chemin.

Living in your eyes

When the sun of the Orient rises
When the day comes, I leave this sweet dream
Where in the middle of my sheets
My body languishes obediently in your arms.

The day now whitens the horizon
And our bodies choked with chills
Would like to detach slowly
But prolong this moment.

I wake up in your eyes
Where I see a happy man
I leave you to dress of this love
That transcends me a little more each day

I want to live in your eyes
Forget those unfortunate moments
Be able to close your eyes, under the caress of your hands
No more fear of being abandoned along the way.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Publicités

16 réflexions sur “Vivre dans tes yeux Living in your eyes

  1. Bonjour GYS quelle poésie ou l’amour règne au regard des yeux et bon jour de l’Epiphanie,

    L’amitié d’un jour peut durer toujours
    C’est une chose naturelle quand elle est virtuelle
    Donner sans attendre en retour
    Ce petit bonheur d’un petit coucou
    On se remonte le moral, quand on est mal
    On ne se fait pas de peine, on ne connait pas la haine
    Les kilomètres nous séparent mais rien de grave
    Ce qui la rend belle, c’est cette étincelle de l’amitié
    Que l’on ne peut pas acheter
    Je te souhaite une excellente journèe

    Gros bisous

    Bernard

    Aimé par 1 personne

  2. Poème magnifique qui met en association le soleil et les yeux, deux symboles de comparaison, où l’un se lève dans l’Orient géographique et l’autre dans l’océan du regard.
    Dans cette belle construction poétique, le corps trouve sa place dans les bras tandis que l’homme s’habille de l’amour en joie. Car dans la valse et le ballet des caresses, les mains produisent des frissons sans le moindre abandon où le moment se prolonge et se délecte en sensualité.

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour ou Bonsoir GYSLAINE

    Quand je suis de passage sur ton blog

    Je le regarde et j’aperçois une grande lumière

    Je me dis que sur celui-ci, j’ai une personne

    avec de la gentillesse dans le cœur

    Cette amitié est pour moi un paysage

    Où on y viens qui efface les moindres petits nuages

    L’amitié ce n’est pas un feu de bois, loin de là

    C’est de partager ensemble

    Des moments intenses de toute beauté

    Merci à toi, d’être là

    C’est un pur bonheur rempli de douceur

    Passe une belle journée ou une belle soirée

    Bisous , Bernard

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s