Lorsque la lune me sourit When the moon smiles at me

Souvent la nuit, je sors de mon lit.
Les yeux levés vers le ciel, j’avance sans bruit.
Je me laisse envahir par toutes ces ombres qui surgissent
J’écoute le bruit des feuilles qui bruissent.

Souvent, lorsque la lune me sourit,
Je sens mon corps qui frémit.
Je pense à toi, amour que je chéris
Toi qui es chaque jour dans ma vie.

Chaque nuit, lorsque la lune soudain s’enfuit,
Je m’endors, avec toi dans mon lit.
Je sombre dans mes rêves les plus fous,
Réclamant tes baisers les plus doux.

Souvent la nuit, lorsque le sommeil me fuit
Je regarde ton doux visage endormi
Je me laisse envahir par mes douces émotions
Réveillant ainsi de nombreux, doux frissons.

When the moon smiles at me

Often at night I get out of my bed.
With my eyes raised to the sky, I advance noiselessly.
I let myself be invaded by all those shadows that arise
I listen to the noise of rustling leaves.

Often, when the moon smiles at me,
I feel my body quivering.
I think of you, love that I cherish
You who are every day in my life.

Every night, when the sudden moon flees,
I fall asleep, with you in my bed.
I sink into my wildest dreams,
Claiming your sweetest kisses.

Often at night, when sleep escapes me
I look at your sweet face asleep
I let myself be invaded by my sweet emotions
Thus awakening many, sweet chills.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Publicités

10 réflexions sur “Lorsque la lune me sourit When the moon smiles at me

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s