Sur le sentier des douaniers On the customs path

Le long de ces sentiers escarpés
J’avance d’un pas assuré.
J’écoute les vagues se fracasser,
Le long des rochers.

Dans ce bruit assourdissant
Je retrouve ces parfums d’antan.
Mon cœur se serre un instant.
Je suis seule maintenant.

Sur ces sentiers escarpés,
J’avais cru te sentir à mes côtés.
Dans ce doux rêve éveillé,
Je t’avais imaginé,

Et pensé si fortement,
Qu’il m’avait semblé un instant,
Sentir ces baisers ardents,
Qui m’irradiaient longuement.

Sur ces sentiers escarpés,
Toute vie a déserté.
Les goélands dans leur ronde effrénée
Semblent soudain me saluer.

De mes yeux fatigués,
Les larmes ont fini par couler,
Sans jamais s’arrêter
Dans les petites plissures, de ce visage ridé.

On the customs path

Along these steep trails
I walk with confidence.
I listen to the waves crashing,
Along the rocks.

In this deafening noise
I find these perfumes of yesteryear.
My heart tightens for a moment.
I’m alone now.

On these steep paths,
I thought you were at my side.
In this sweet waking dream,
I imagined you,

And thought so strongly,
That he seemed to me for a moment,
To feel these fiery kisses,
They were irradiating me for a long time.

On these steep paths,
All life has deserted.
The gulls in their unrestrained round
Seem to suddenly greet me.

With my tired eyes,
The tears ended up flowing,
Without ever stopping
In the small creases, of this wrinkled face.

Gys

© 2017 Gyslaine LE GAL

Publicités

12 réflexions sur “Sur le sentier des douaniers On the customs path

  1. Sur les sentiers des douaniers, les yeux rivés sur le vol des goélands atterrissent paisiblement sur les rochers aux vagues fracassantes dans l’absence du flot des baisers qui innervaient dans la plissure de ce beau visage qui prend de de l’âge.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour ou Bonsoir GYSLAINE quelle est belle ta poésie très touchante avec surtout de l’émotion et tristesse
    Si votre cœur est désemparé, une bonne nouvelle peut le ranimer
    Si vos yeux ont envie de pleurer, laissez-les allez sans retenue
    Les émotions ne se commandent pas
    Si vous riez et que la peine vous meurtrit
    Ne changez pas d’horizon
    La musique peut vous aider à garder la bonne humeur
    Si la passion n’est plus comme avant
    Lui l’amour est en vous et vos sentiments s’enflamment et feront plaisir aux autres


    Si vous n’êtes pas poète, ni écrivain , gardez une âme d’artiste
    Et faites valoir vos ressentis avec une pointe de fantaisie
    Si l’on ne vous découvre que des défauts c’est que vous n’avez pas changé

    Et que l’autre personne qui vous critique a surement autant de défauts que vous
    Si moi vous trouvez que je ne suis plus comme avant
    Je peux vous dire que je n’ai pas changé, je suis restée conforme à mes idées

    Mais je pense que le temps est compté et que les années s’effilent doucement

    Alors mieux vos encore en profiter

    Bisous bonne journée ou bonne soirée

    Votre ami BERNARD

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s