Un monde qui m’appartient A world that belongs to me

Dans ce monde qui m’appartient,
L’espace dont j’ai besoin,
Un endroit dépouillé selon mon choix
Sans m’isoler totalement, trop loin de toi.

Dans ce lieu emplit de quiétude,
Je laisse libre cours aux mots,
Je glisse doucement dans cette hébétude,
Portée par la chaleur de tes mots.

Et si tu n’existais pas,
Dans mon cœur, je t’inventerais.
Si tu ne m’aimais pas,
Je crois que j’en pleurerais.

Dans ce monde qui m’appartient,
J’ai ouvert la porte sur cette sensibilité,
Pour que toutes les prochaines fois,
S’éveille en toi, cette douce, étonnante sensualité.

A world that belongs to me

In this world that belongs to me,
The space I need,
A place stripped by my choice
Without isolating myself completely, too far from you.

In this place filled with tranquility,
I give free rein to words,
I glide gently into this stupor,
Worn by the warmth of your words.

And if you did not exist,
In my heart, I would invent you.
If you did not love me,
I think I’d cry.

In this world that belongs to me,
I opened the door to this sensitivity,
For that all the next times,
Wakes up in you, this sweet, amazing sensuality.

Gys

© 2017 Gyslaine LE GAL

Publicités

12 réflexions sur “Un monde qui m’appartient A world that belongs to me

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s