Archive par auteur | Gyslaine LE GAL

Jusqu’à l’épuisement Until exhaustion

J’ai marché jusqu’à l’épuisement,
Sur ce chemin désert,
Pour oublier les tourments,
De cette décision amère,

Sans pour autant chasser
Cette terrible, difficile douleur,
De ce poids trop dur à porter,
Pour celui qui reste dans mon cœur.

Etait-ce trop demandé
Que de m’accorder un peu de temps ?
De pouvoir encore partager
Tous ces tendres instants ?

Il est resté sourd,
A toutes mes sollicitations,
Alors que son amour
Est sincère, sans l’ombre d’une hésitation.

Pourquoi n’ai-je pu m’habituer
A ce qui ressemble à de l’indifférence ?
Je n’ai pas pu supporter,
Ses absences, ses silences.

Je ne voulais pas le changer,
Juste qu’il reste l’homme que j’aimais,
Et qu’il puisse seulement apporter,
Un intérêt à ce que je demandais.

Coutumes, éducation,
Créés souvent les différences,
Interférant dans la réalisation,
De nos rêves, de nos espérances.

Je crois malgré tout en lui,
Il est et reste ma vie.

Until exhaustion

I walked to exhaustion,
On this deserted road,
To forget the torments,
From this bitter decision,

Without to hunt
This terrible, difficult pain,
From this weight too hard to bear,
For the one who remains in my heart.

Was it too much asked
What to give me a little time?
To be able to share
All those tender moments?

He remained deaf,
To all my solicitations,
While his love
Is sincere, without the shadow of a hesitation.

Why could not I get used to
To what looks like indifference?
I could not bear,
His absences, his silences.

I did not want to change him,
Just that he remains the man I loved,
And that he can only bring,
An interest in what I was asking.

Customs, education,
Often created differences,
Interfering in the embodiment,
Of our dreams, of our hopes.

I still believe in him,
He is and remains my life.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Mélancolie Melancholy

Dans le souffle d une caresse

Même si le ciel est gris,
Que les gouttes de pluie,
S’accrochent à mes cheveux,
J’ai connu des moments merveilleux,

Où l’amour rythmait mes jours,
Où les dialogues comblaient ma solitude,
Où la tendresse était là pour
Chasser toutes mes inquiétudes.

Aujourd’hui le ciel reste gris,
L’amour sombre dans la mélancolie,
La fraîcheur enveloppe mon corps endolori,
Mais à la vie, je souris.

Melancholy

Even if the sky is gray,
That the raindrops,
Clinging to my hair,
I have experienced wonderful moments,

Where love rhymes my days,
Where the dialogues filled my loneliness,
Where tenderness was there for
Hunt all my worries.

Today the sky remains gray,
Dark love in melancholy,
The freshness envelops my sore body,
But to life, I smile.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Il s’est éloigné de moi He moved away from me

Femme marche dans la mer

C’est au fond de moi,
Que j’ai trouvé
La réponse à l’émoi,
Qui me tient éveillée.

Où sont passés tous ses mots,
Ceux que j’aimais lire ;
Qui apaisaient mes maux,
Avant de m’endormir.

Il s’est éloigné de moi,
Sans que je ne cherche à le retenir,
Persuadée encore une fois
Que je dois fuir,

Tout ce qui me fait souffrir,
Dans mes rêves absolus, me réfugier,
Penser à cet avenir,
Loin de ceux qui m’ont trompée.

Les mots doux ne me sont plus destinés,
Seulement remplacés par de belles images,
Son cœur s’est maintenant emballé,
Pour cette âme d’un autre âge.

C’est au beau milieu de la nuit,
Que j’ai trouvé,
La sagesse de continuer sans lui,
Pour ne plus être ainsi méprisée.

He moved away from me

It is deep inside me,
That I found
The answer to the stir,
That keeps me awake.

Where have passed all his words,
Those I liked to read;
Who soothed my evils,
Before falling asleep.

He moved away from me,
Without my trying to hold him back,
Persuaded again
That I must flee,

Everything that makes me suffer,
In my absolute dreams, take refuge,
Thinking about this future,
Far from those who have deceived me.

The sweet words are no longer meant to me,
Only replaced by beautiful images,
His heart has now packed,
For this soul of another age.

It’s in the middle of the night,
That I found,
The wisdom of continuing without him,
For not more to be so despised.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

A ton amour je m’attache To your love I attach myself

Je roule, je vole, je balaie l’espace.
A ton amour je m’attache,
Distillant à chaque endroit cette empreinte,
Comme le ferait un grand peintre.

Je sais que l’amour ne meurt pas,
Qu’il résiste au froid des plus grands frimas,
Qu’il apporte cette douce sérénité,
Dès que l’on se sait, aimé.

Cet amour qui doucement m’enlace,
Me fait oublier le vide et l’espace,
Creusés par cette absence,
Sans pour autant enlever mes sens,

Ravivés par ces images, ces odeurs,
Qui me rappellent le doux parfum des fleurs,
Et par la caresse du vent
Qui m’émeut en ces instants.

Le temps inexorablement passe ;
A ton amour je m’attache.
Sans que rien ne vienne dissiper,
Tous ces doux souvenirs, que j’ai gardés.

To your love I attach myself

I roll, I fly, I sweep the space.
To your love I attach myself,
Distilling this imprint everywhere,
As a great painter would do.

I know that love does not die,
That it resists the cold of the greatest frosts,
Let him bring this sweet serenity,
As soon as one knows, loved.

This love that softly embraces me,
Makes me forget the emptiness and the space,
Dropped by this absence,
Without removing my senses,

Refreshed by these images, these odors,
Who remind me of the sweet fragrance of flowers,
And by the caress of the wind
Who moves me in these moments.

Time passes inexorably;
I love your love.
Without anything dissipating,
All those sweet memories I’ve kept.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Homme battu Maintenant disponible Man beaten Now available

L’auteure nous dévoile dans cette histoire vraie, la vie d’un homme martyrisé par sa femme depuis des années, qui subit et se mure dans le silence, par dépit, désespoir et surtout par honte.
(Disponible en version papier et PDF : (https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html)

Pour les versions Ebook de mes livres cliquer sur la page sous le bandeau d’accueil appelé (Ebook)

…Nel s’est tu. Il regarde Laura sans la voir. Il est retourné dans ce monde qu’elle n’a pu encore percer. Un monde où le silence n’est plus, où les questions restent trop souvent sans réponses, où la douleur veille, lancinante, épuisante, où les terreurs ne s’endorment jamais…
…Laura attend patiemment qu’il reprenne ses esprits. Elle devine plus qu’elle ne perçoit les combats intérieurs qu’il mène…
… Dans notre vie tout pouvait demeurer calme pendant plusieurs semaines, avant que l’enfer ne se déchaîne de nouveau…
… Pardon Laura mais j’ai besoin de ce contact pour poursuivre. Besoin de savoir que je suis encore vivant, que je suis sorti de ce cauchemar…

drapeau-anglais
The author reveals in this true story the life of a man martyred by his wife for years, who suffers and murses in silence, out of spite, despair and above all from shame.

… Nel is silent. He looks at Laura without seeing her. He has returned to this world which he has not yet been able to penetrate. A world where silence is no more, where questions remain too often unanswered, where the pain wakens, throbbing, exhausting, where terrors never fall asleep …
… Laura waits patiently for him to regain his spirits. She guesses more than she perceives the internal fighting that leads …
… In our life everything could remain calm for several weeks, before the hell breaks again …
… Pardon Laura but I need this contact to continue. Need to know that I am still alive, that I came out of this nightmare …

Couverture elle a tué

Bientôt Soon

A biographical novel about the life of a beaten man.(She killed the man I was.)

Roman biographique sur la vie d’un homme battu.(Elle a tué l’homme que j’étais)

Elle a tué l'homme que j'étais 2

Lorsque tout nous sépare When everything separates us

Lorsque tout nous sépare
Que nous sommes loin de tous regards
C’est là qu’il faut être le plus fort
Préserver cet amour encore.

Ne pas laisser le doute s’installer,
Juste prier et espérer,
Que chacun puisse survivre
Sans partir dans de sombres dérives.

S’accrocher à notre foi
Avoir confiance en soi,
Donc avoir confiance en l’autre
Pardonner toutes nos fautes.

Si le doute persiste en toi,
Ferme les yeux et souviens-toi
De tout ce que nous avons pu partager,
De tout cet amour qui ne cesse de nous porter.

Lorsque tout nous sépare,
Que la vie nous maintient isolés, quelque part,
Trouvons l’énergie et le ressort
De nous aimer encore plus fort.

When everything separates us

When everything separates us
That we are far from all looks
This is where you have to be the strongest
Preserve this love again.

Do not let the doubt settle down,
Just pray and hope,
Everyone can survive
Without going into dark drifts.

Clinging to our faith
Be selfconfident,
So trust the other
Forgive all our faults.

If doubt persists in you,
Close your eyes and remember
Of all that we have been able to share,
Of all this love that never ceases to carry us.

When everything separates us,
That life keeps us isolated, somewhere,
Let’s find energy and spring
To love us even stronger.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Bientôt Soon

Nouveau Roman                     New Novel

Publicité annonce

 

Il vous faudra attendre quelques jours encore 🙂

 

You will have to wait a few more days 🙂

 

 

Je m’endors dans tes regards I fall asleep in your glances

Riad avec couple

Ainsi se referme un chapitre de mon histoire,
Sur des moments devenus bien trop noirs.
Sur des sourires et une absence,
Qui me rappelaient toute mon enfance.

Je t’ai espéré partout et même ailleurs,
Je t’ai trouvé avec beaucoup de bonheur.
Je m’endors dans tes regards,
Heureuse de plonger dans ce voluptueux, doux brouillard.

Ensemble, nous sommes toujours nos demains,
Nous effaçons nos chagrins.
J’écris mes rêves les plus fous dans cette ferveur,
Qui ne se donne qu’avec l’encre du cœur.

Nous vivrons là où nos souvenirs se forment à deux,
Loin de tous ces regards envieux.
Nous serons de tous ces villages.
L’amour sera notre nouvel adage.

I fall asleep in your glances

Thus closes a chapter of my history,
On moments too black.
On smiles and an absence,
That reminded me of my childhood.

I have hoped for you everywhere and even elsewhere,
I found you with great happiness.
I fall asleep in your looks,
Happy to plunge into this voluptuous, gentle mist.

Together we are still our tomorrows,
We erase our sorrows.
I write my wildest dreams in this fervor,
Who is given only with the ink of the heart.

We will live where our memories are formed in two,
Far from all those envious looks.
We will be from all these villages.
Love will be our new adage.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Jamais l’un sans l’autre Never one without the other

Rabat nuit et couple

Ce qui gravite autour de moi,
Ce feu d’amour que tu m’envoies,
Montagne de trésors dont tu m’as enveloppée,
Depuis le jour où nous nous sommes rencontrés.

Lorsque les éléments violents se déchaînent,
Réveillant en nous toutes ces peines,
Notre amour reste notre dernière planche de salut,
Nourriture de nos cœurs jamais repus.

Abandonnons ces tristes instants au passé,
Gardons ces frêles moments pour prier.
Chaque pensée nous ramène l’un vers l’autre.
Rien ne se fera jamais, l’un sans l’autre.

Never one without the other

What revolves around me,
That fire of love you send me,
Mountain of treasures of which you have wrapped me,
From the day we met.

When the violent elements unleash,
Waking up all these troubles in us,
Our love remains our last plank of salvation,
Food of our hearts never eaten.

Let us abandon these sad moments to the past,
Let us keep these frail moments to pray.
Each thought brings us back to the other.
Nothing will ever happen, one without the other.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL