Archives

Sur la plage abandonnée On the abandoned beach

Le soleil se reflète sur la face crispée
De la mer qui doucement s’est retirée.
L’homme qui se repose à mes côtés,
Soulève ses paupières, encore très fatigué.

D’innombrables rêves installent le repos,
Tandis que la morsure du soleil se fait sentir sur la peau.
Nos corps alanguis et tournés vers l’horizon,
Sont offerts à de multiples sensations.

Sous ce soleil je me prends à rêver,
A toutes ces sources de douleur,
Qui sombrent aujourd’hui sous ce simple bonheur,
Sur cette plage abandonnée.

Dans mes rêves tu es à mes côtés.
Dans ton regard empli de douceur,
Danse cette douce lueur de bonheur,
Devant laquelle, je ne puis que m’extasier.

On the abandoned beach

The sun is reflected on the tense face
From the sea which slowly withdrew.
The man sitting by my side,
Raises his eyelids, still very tired.

Countless dreams set the rest,
While the bite of the sun is felt on the skin.
Our bodies languid and turned towards the horizon,
Are offered to multiple sensations.

Under this sun I dream,
To all these sources of pain,
Who are sinking today under this simple happiness,
On this abandoned beach.

In my dreams you are by my side.
In your look full of sweetness,
Dance this sweet glow of happiness,
In front of which, I can only to be raptures.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
Doux abandon : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
Dans les tourmentes de l’amour : http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
Voile d’ambre : http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Publicités

Dans ce brasier In this inferno

Corse Coucher de soleil sur les Iles Sanguinaires

Dans ce brasier que chevauche le vent,
Nos corps s’abandonnent
Aux douces caresses qui se donnent
Ayant pour seul témoin, le firmament.

Ton amour est ma raison d’être.
Le néant ne peut s’installer
Dans mon cœur qui ne sait qu’aimer
Et qui bien souvent, ne laisse rien paraître,

De l’écume de mes tourments,
Du regard porté sur ce monde,
Où les tueries se multiplient, inondent,
Trop de jardins d’êtres innocents.

In this inferno

In this inferno that rides the wind,
Our bodies surrender
Soft caresses that give themselves
Having for only witness, the firmament.

Your love is my reason for being.
Nothingness cannot settle
In my heart who knows only how to love
And who often does not let anything appear,

From the foam of my torments,
From a look at this world,
Where killings multiply, flood,
Too many gardens of innocent beings.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
Doux abandon : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
Dans les tourmentes de l’amour : http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
Voile d’ambre : http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Je te pardonne, je t’appartiens I forgive you I belong to you

Poème à lire ou à écouter sur cette vidéo – Poem to read or listen on this video

Je décrypte tes plus beaux messages,
M’extirpe doucement des ailes de la douleur,
M’imprègne de tout ce qui a fait mon bonheur,
Et tout mon être redevient sage.

Je relis ces mots qui n’appartiendront jamais à personne,
Que j’ai écrit, presque comme une prière,
Quand je me battais seule dans cet enfer,
Que je ne souhaite à personne.

Si tu sais encore m’aimer,
Fais face au destin qui te frappe,
N’attends pas que la colère te rattrape,
Essaies de ne plus me blesser.

Il y a une chose que je retiens.
Je reste fidèle à moi-même,
Fidèle à celui que j’aime.
Je te pardonne, je t’appartiens.

I forgive you, I belong to you

I decrypt your most beautiful messages,
Gently pulls me out of the wings of pain,
I am immersed in everything that made me happy,
And all my being becomes wise again.

I re-read those words that will never belong to anyone,
That I wrote, almost like a prayer,
When I was fighting alone in this hell,
That I do not wish anyone.

If you still know how to love me,
Face the destiny that strikes you,
Do not wait for anger to catch up with you,
Try not to hurt me anymore.

There is one thing I remember.
I stay true to myself,
Faithful to the one I love.
I forgive you, I belong to you.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Mes écrits sur My writings on:

SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
Doux abandon : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
Dans les tourmentes de l’amour : http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
Voile d’ambre : http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

La mer The sea

Quand le vent souffle par rafales,
Apportant le bruit de l’océan,
Les vagues deviennent inamicales,
Et me repoussent dans mon élan.

Alors je pars sur les sentiers,
Les cheveux balayés par le vent,
Le dos soudain courbé,
Luttant contre la force des éléments.

Quand le vent souffle par rafales,
Balayant mes sombres pensées,
Sort des profondeurs abyssales,
Toutes ces colères emmagasinées.

Alors, de nouveau plane la sérénité.
Les odeurs de varech m’enveloppent,
Les vagues lèchent maintenant mes pieds.
Dans mon cœur, plus rien ne se télescope.

Au fond de moi j’enferme,
Ce qui me blesse,
Mettant ainsi un terme,
A tout ce qui m’agresse.

The sea

When the wind is gusty,
Bringing the sound of the ocean,
The waves become unfriendly,
And push me back in my tracks.

So I’m going on the trails,
Windswept hair,
The back suddenly bent,
Fighting against the strength of the elements.

When the wind is gusty,
Sweeping my dark thoughts,
Fate of the abyssal depths,
All these anger stored.

So again serenity hovers.
The odors of kelp envelop me,
The waves now lick my feet.
In my heart, nothing is telescope.

At the bottom of me I enclose,
What hurts me,
Putting an end,
To everything that attacks me.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
Doux abandon : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
Dans les tourmentes de l’amour : http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
Voile d’ambre : http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Sous le soleil Under the sun

Dans les champs inondés de soleil
Qui renforce les parfums,
J’aime sentir la douceur de tes mains
Qui doucement me réveillent.

Les gouttelettes qui se forment sur la peau,
Les désirs qui doucement se dédoublent,
Alors que dans tes bras je m’enroule,
Tout scintille, tel des gouttes d’eau.

Il n’y a plus de larmes entre les feuilles,
Tout en moi renaît à chaque instant
Pour cet amour que je défends,
Et ce que j’en recueille.

Sur le sable inondé de soleil,
Les vagues doucement meurent,
Sans me sortir de cet état de veille,
De cette douce torpeur.

Under the sun

In the fields flooded with sun
Which strengthens the perfumes,
I like to feel the sweetness of your hands
Who gently wake me up.

The droplets that form on the skin,
The desires that gently split,
While in your arms I’m wrapping,
Everything sparkles, like drops of water.

There are no more tears between the leaves,
Everything in me is reborn every moment
For this love that I defend,
And what I collect.

On the sand flooded with sun,
The waves gently die,
Without getting out of this waking state,
From this sweet torpor.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Entre nous Between us

Entre nous,
C’était installée cette étroite complicité
Qui nous permettait de combler,
Cette distance, ce trou.

Entre nous,
Le rire avait perdu ses couleurs,
Noyé par les pleurs,
Et ces sujets tabous.

Entre nous,
L’amour survit et nous dévore,
Du soir jusqu’à l’aurore,
Nous dévoile ses dessous.

Entre nous,
Le silence a quitté nos cœurs,
Et laissé cette place au bonheur,
Qui n’était que pour nous.

Entre nous,
L’océan traîne l’écume blanche,
Où des milliers de perles dansent,
Pour se pendre à nos cous.

Entre nous
La tendresse, les baisers se multiplient,
L’amour qui nous lie,
N’est fait que pour nous.

Between us

Between us,
It was settled this close complicity
Who allowed us to fill,
This distance, this hole.

Between us,
The laughter had lost its colors,
Drowned by the crying,
And these taboo subjects.

Between us,
Love survives and devours us,
From evening until dawn,
We reveal his underwear.

Between us,
Silence has left our hearts,
And left this place to happiness,
Which was only for us.

Between us,
The ocean drags the white foam,
Where thousands of pearls dance,
To hang on our necks.

Between us
Tenderness, kisses multiply,
The love that binds us,
Only for us.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Tant que tu vivras… As long as you live…

Tant que mes yeux brilleront de larmes
Tant que mon cœur se serrera de tant t’aimer
Et qu’aux sanglots et soupirs je ne pourrai résister
Je resterai la proie, que tout désarme.

Tant que ma main donnera ces douces caresses
Tant que mon esprit continuera de se contenter
Et mon cœur trouvera la grâce de chanter
Je trouverai l’allégresse.

Tant que je serai forte, à tes côtés,
Que la foi en toi, restera au fond de moi
Il y aura toujours bien d’autres joies,
Et des moments heureux à partager.

Tant que la porte, ne se fermera pas sur ma profonde douleur,
Je ne connaitrais pas l’abîme,
Et la lumière divine
Pourra alors m’atteindre.

Tant que tu vivras,
L’avenir, l’amour nous appartiendra.

As long as you live, the future, love will belong to us

As long as my eyes shine with tears
As long as my heart squeezes to love you so much
And that sobs and sighs I cannot resist
I will remain the prey, that all disarms.

As long as my hand gives these sweet caresses
As long as my mind continues to be satisfied
And my heart will find the grace to sing
I will find joy.

As long as I’m strong, by your side,
That faith in you, will remain deep within me
There will always be many other joys,
And happy moments to share.

As long as the door, will not close on my deep pain,
I would not know the abyss,
And the divine light
Then can reach me.

As long as you live,
The future, love will belong to us.

Gys
Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Que resterait-il de notre amour ? What would remain of our love?

Je suis heureuse

Que resterait-il de notre amour,
Qui nous inondaient chaque jour,
Sans ces lettres enamourées
Et ces mots suavement murmurés ?

Des souvenirs, des photos usées,
Des rêves merveilleux si bien cachés,
Qui me dévoileraient encore ce si beau visage
Où ne se refléterait aucun nuage.

Bonheur fané, cœur errant,
Baisers perdus, rêves fuyants,
Que resterait-il de tout cela,
Si tu n’étais plus là ?

Une vieille église, au vieux clocher,
Un lieu de prières si bien caché,
Et dans les nuages,
Ton merveilleux, tendre visage.

Les mots tendres que tu m’écrivais,
Les caresses dont tu me couvrais,
Les parfums dont tu m’enivrais,
Qui se seraient envolés à jamais.

Ce matin, le pâle soleil qui rayonne à ma porte,
Me parle de cet amour que j’exhorte.
Dans cette maison qui maintenant frissonne,
Je pense aux jours lointains, à l’amour qui en moi résonne.

Que resterait-il de notre amour ?
Que resterait-il de ces beaux jours ?
Ton souvenir me poursuivrait,
Dans mon cœur, vivrait.

What would remain it of our love?

What would remain it of our love?
Who flooded us every day?
Without these enamored letters
And those words sweetly whispered?

Memories, worn photos,
Wonderful dreams so well hidden,
Who would still unveil me this beautiful face
Where would not be reflected any cloud.

Faded happiness, wandering heart,
Kisses lost, fleeting dreams,
What would remain of all this,
If you were no longer there?

An old church, with the old bell tower,
A place of prayers so well hidden,
And in the clouds,
Your wonderful, tender face.

The tender words you wrote to me,
The caresses you covered me,
The scents you made me into
Who would have flown forever.

This morning, the pale sun shining on my door,
Tell me about this love that I exhort.
In this house that is now shivering,
I think of the distant days, of the love that resonates in me.

What would remain of our love?
What would remain of these beautiful days?
Your memory would pursue me,
In my heart, would live.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Au crépuscule de mes peurs At dusk of my fears

Toutes les larmes versées,
Ne pouvaient me réconcilier
Avec ces mots d’amour que je placarde,
Sur ce mur incompréhensible, où je me hasarde.

Seule dans ma solitude, l’absence,
J’ai eu ces raies de lumière
Qui m’ont fait prendre conscience
Que tout ne résidait pas dans la prière.

C’est au crépuscule de toutes mes peurs,
A ces moments intenses et émouvants,
Que la vie m’est soudain apparue différemment,
Avec plein d’autres belles couleurs.

J’étais restée dans l’ignorance de ce simple bonheur.
J’avais occulté son doux visage
Ses mots plein d’heureux présages
Et qui aujourd’hui, me ravissent le cœur.

Toutes les larmes versées,
N’auront fait que m’éloigner,
De ce qui pesait trop lourd
Sur mes frêles épaules, endolories de cet amour.

J’ai enfin franchi le pas vers celui,
Qui m’attendait patiemment,
Veillait sur moi à chaque instant,
Au plus terrible de certaines nuits.

J’ai vécu avec mes croyances, mes torts.
Une vie cachée, esseulée,
Qui enlève tout espoir d’exister,
Qui met à mort.

At dusk of my fears

All the tears shed,
Could not reconcile me
With these words of love that I placard,
On this incomprehensible wall, where I venture.

Alone in my loneliness, absence,
I had these light stripes
Who made me aware
That all did not reside in prayer.

It’s the twilight of all my fears,
At these intense and moving moments,
That life suddenly appeared to me differently,
With many other beautiful colors.

I had remained ignorant of this simple happiness.
I had hidden his sweet face
His words full of happy omens
And who today, delight my heart.

All the tears shed,
Will have just kept me away,
From what weighed too much
On my frail shoulders, sore with this love.

I finally took the step towards that,
Who was waiting for me patiently,
Watch over me every moment,
At most terrible of some nights.

I lived with my beliefs, my wrongs.
A hidden life, lonely,
Who takes away all hope of existing,
Who puts to death.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Pour des jours heureux For happy days

Assise sous le soleil, je contemple la mer,
Laissant mon esprit vagabonder loin de l’éphémère.
Tournant mon regard vers les cieux,
Je me permets les espoirs les plus mystérieux.

Je reste avec cette âme amoureuse,
Avec tous mes souvenirs, mes joies si précieuses.
De tous ces chemins ainsi assemblés,
Les plus sécurisés, j’ai fini par garder.

Ma vie devenait impossible,
Dans ce fatras inextinguible.
J’ai retrouvé des jours heureux,
Quitté les matins pluvieux.

Je ne connais plus l’humiliation,
Les tentatives de conciliation.
Seulement le bonheur, d’être aimée,
Parfois en dehors de cette contrée.

For happy days

Sitting under the sun, I contemplate the sea,
Letting my mind wander away from the ephemeral.
Turning my gaze to the heavens,
I allow myself the most mysterious hopes.

I stay with that love soul,
With all my memories, my joys so precious.
Of all these paths thus assembled,
Most secure, I ended up keeping.

My life was becoming impossible,
In this unquenchable hodgepodge.
I found happy days,
Left the rainy mornings.

I do not know anymore the humiliation,
Conciliation attempts.
Only the happiness, to be loved,
Sometimes outside this country.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF