Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

T’en souviens-tu ? Do you remember?

Je t’écris toujours, à en perdre haleine.
Mon amour reste intact comme par le passé,
Et tout se bouscule encore dans mes pensées,
Excepté que je t’aime

T’en souviens-tu ?
Je t’ai aimé dans le silence,
Des nuits blanchies de ta présence,
Nos corps simplement dévêtus.

Hier, aujourd’hui encore,
Je bois tes baisers ;
Amoureuse éperdue de ce bonheur donné ;
Blottie contre toi quand tu dors.

Tu es en moi ;
Tu es ma peine ;
Demain, à la fontaine
L’amour coulera encore pour toi.

Do you remember?

I always write to you, losing my breath.
My love remains intact as in the past,
And everything is still jostling in my thoughts,
Except that I love you

Do you remember?
I loved you in silence,
Whitened nights of your presence,
Our bodies simply undressed.

Yesterday, still today,
I drink your kisses;
Passionate in love with this happiness;
Snuggle against you when you sleep.

You are in me ;
You are my trouble;
Tomorrow, at the fountain
Love will still flow for you.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publicités
Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Vogue l’amour Drift love

Trop souvent mes larmes sont tombées
Goutte à goutte sur mon chemisier.
Larmes d’une femme sans terre,
Qui marche, qui erre

Là où j’ai jeté mes regards,
Bien plus loin que le phare,
Dans ce lointain pays
Où tu meurs, où tu vis.

Au rythme de mes tendres pensées,
Qui te rejoignent à chaque marée,
Sur la crête des vagues qui encore moutonnent,
Vogue, tout cet amour que je te donne.

Drift love

Too often my tears have fallen
Drip on my blouse.
Tears of a landless woman,
Who walks, who wanders

Where I looked,
Much further than the lighthouse,
In this far country
Where you die, where you live.

At the rhythm of my tender thoughts,
Who join you at every tide,
On the crest of the waves that still sheep,
Drift all that love I give you.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Mes écrits sur  My writings on:

L’inconnu de la falaise : https://www.thebookedition.com/fr/l-inconnu-de-la-falaise-p-366871.html
Sais-tu où sont parties mes larmes : https://www.thebookedition.com/fr/sais-tu-ou-sont-parties-mes-larmes–p-361435.html
SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : https://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-352499.html
Doux abandon : Poèmes : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
Dans les tourmentes de l’amour : Poèmes Stock épuisé Out of stock
Voile d’ambre Poèmes : Stock épuisé Out of stock

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Etreinte Embrace

L’herbe a cessé d’offrir ces brassées d’allégresse
A nos corps repus et fatigués.
De ces doigts parcourant d’une folle tendresse
Chaque recoin trop longtemps oublié.

Comme un chant qui soudain ravive nos rêves,
A la source de son nom
Réveillant toute cette sève,
Nous conduisant enfin à l’abandon.

Nous restions attachés à ces gouttes de lumière,
Vibrant comme les feuilles soufflées par le vent.
Et sous l’étreinte des branches hautes, prisonnières,
Nous restions allongés dans ces champs.

Embrace

The grass has stopped offering these joyful brews
To our satiated and tired bodies.
From these fingers browsing with a mad tenderness
Every corner too long forgotten.

Like a song that suddenly revives our dreams,
At the source of his name
Awakening all this sap,
We finally leading to abandonment.

We remained attached to these drops of light,
Vibrant like the leaves blown by the wind.
And under the embrace of high branches, prisoners,
We stayed in these fields.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Je pense à toi et je me retiens I think of you and I hold back

A toi, qui très loin reste captif,
Dans le silence des cœurs abîmés
Par la longueur de ces années
Au fond de tes abîmes plaintifs ;

A toi, qui reste emprisonné de tes murs,
Qui en oublie de m’envoyer ces mots qui rassurent,
Mes nuits sont bien noires quand tout dort,
De mes entrailles plus aucun son ne sort.

Mon secret doucement je l’emporte,
Car il n’a pu trouver de porte,
Ni d’oreilles où j’aurai pu dire combien
Je pense à toi et je me retiens.

Pour ne pas devenir trop frêle,
Pouvoir t’abriter sous mon aile,
Et même si je tremble dans mes rêves, tout bas,
J’ai peur de n’être, ce que je ne suis pas.

I think of you and I hold back

To you, who far away remains captive,
In the silence of damaged hearts
By the length of these years
At the bottom of your plaintive abysses;

To you, who remains imprisoned in your walls,
Who forgets to send me these reassuring words,
My nights are dark when everything is asleep
From my bowels no sound comes out.

My secret gently I carry it,
Because he could not find a door,
Neither ears where I could have said how much
I think of you and I hold back.

To not become too frail,
To be able to shelter you under my wing,
And even if I tremble in my dreams,
I’m afraid of being, what I am not.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

 

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Je sens encore tes baisers I steel feel your kisses

5 jours qui ont compté

Dans le clair-obscur de mes pensées,
J’aime laisser remonter mes souvenirs ;
Fermer les yeux et ressentir,
La fougueuse voracité de tes baisers.

Je recense tous ses moments passés
Où j’étouffais toutes ces nuits ;
Où le cœur emplit ;
Je te laissais tendrement, m’aimer.

Je hurle aujourd’hui ;
Tout ce qu’il me fallait taire hier ;
Je laisse enfin vagabonder la rivière
Qui me ramène à la vie.

Je suis ta poupée de porcelaine,
Emportée par ce bonheur
Qui fait chavirer mon cœur.
N’oublie jamais, combien je t’aime.

I still feel your kisses

In the chiaroscuro of my thoughts,
I like to let my memories go up;
Close your eyes and feel,
The fiery voracity of your kisses.

I list all his past moments
Where I was choking all those nights;
Where the heart fills;
I left you dearly, love me.

I’m screaming today;
All I had to say yesterday;
I finally let the river wander
That brings me back to life.

I am your porcelain doll,
Carried away by this happiness
That capsizes my heart.
Never forget, how much I love you.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Berceau de nos désirs Cradle or our desires

Souvent je ne dis rien
Car le silence est plus sonore
Que ces pensées qui me dévorent
Et qui entre nous, tissent ce lien.

Même si le vent
Emporte tous nos rêves,
L’amour s’élève
Aussi fort qu’avant.

De nos cœurs enamourés,
Ultimes berceaux de tous nos désirs ;
Recueil de nos plus beaux souvenirs ;
Que nul ne peut tuer.

Souvent je ne dis rien
Car dans le silence,
Je sens ta présence.
Alors, je n’ai plus besoin de rien.

Cradle of our desires

I often do not say anything
Because silence is more sound
May these thoughts devour me
And who between us, weave this link.

Even if the wind
Take away all our dreams,
Love rises
As strong as before.

From our enamored hearts,
Ultimate cradles of all our desires;
Collection of our most beautiful memories;
That no one can kill.

I often do not say anything
Because in silence,
I feel your presence.
So, I do not need anything anymore.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Mes écrits sur My writings on:

L’inconnu de la falaise : https://www.thebookedition.com/fr/l-inconnu-de-la-falaise-p-366871.html
Sais-tu où sont parties mes larmes : https://www.thebookedition.com/fr/sais-tu-ou-sont-parties-mes-larmes–p-361435.html
SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : https://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-352499.html
Doux abandon : Poèmes : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Je m’émerveille de croire en l’amour I marvel at believing in love

Sachant qu’il nous est donné,
Je m’émerveille de cette façon
Qu’il a d’apporter
L’amour, les frissons ;

Que nos cœurs à chaque fois,
Nous conduisent à l’abandon,
Nous plongeant dans la joie,
De l’amour et des pardons.

Que nous soyons ensemble,
Egarés et parfois lucides,
Il est vrai, il me semble,
Que nous restons avides

Des soifs que rien ne désaltère ;
Des rêves qui sondent l’avenir ;
De nos beaux souvenirs d’hier ;
Qui nous font sourire.

Je m’émerveille de croire en l’amour ;
Refuse le moindre naufrage,
Car on s’aime depuis toujours.
Notre amour, n’a plus vraiment d’âge.

I marvel at believing in love

Knowing that we are given
I marvel that way
What he has to bring
Love, chills;

May our hearts each time,
We lead to abandonment,
We plunge in joy,
Love and forgiveness.

That we are together,
Misguided and sometimes lucid,
It is true, it seems to me,
That we remain greedy

Thirst that nothing quenches;
Dreams that probe the future;
From our beautiful memories of yesterday;
That make us smile.

I marvel at believing in love;
Refuses the slightest sinking,
Because we love each other forever.
Our love is no longer really old.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

Mes écrits – My writings :

L’inconnu de la falaise : https://www.thebookedition.com/fr/l-inconnu-de-la-falaise-p-366871.html
Sais-tu où sont parties mes larmes : https://www.thebookedition.com/fr/sais-tu-ou-sont-parties-mes-larmes–p-361435.html
SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : https://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-352499.html
Doux abandon : Poèmes : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html

Publié dans French love poem with english translation, Livre : Roman, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Je me consume vive I am burning up

Je vis toujours, sans le savoir,
Dans mes rêves et l’espoir,
De pouvoir te voir,
Avant que la nuit ne soit trop noire.

Les années fuient sous mes yeux ;
Chaque jour nous devenons plus vieux ;
Et comme les hirondelles,
Notre vie s’enfuie à tir d’ailes.

Dans cet amour devenu si grand ;
Dans cette profusion de sentiments ;
Dans cette flamme active ;
Je me consume, vive.

I am burning up

I still live, without knowing it,
In my dreams and hope,
To be able to see you,
Before the night is too dark.

The years are fleeing before my eyes;
Every day we become older;
And like swallows,
Our life is running away with wings.

In this love becomes so great;
In this profusion of feelings;
In this active flame;
I am consumed, long live.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

NOUVEAU

L inconnu de la falaiseL’inconnu de la falaise https://www.thebookedition.com/fr/l-inconnu-de-la-falaise-p-366871.html

Harcèlement scolaire – Cyber harcèlement 

Quand elle se trouve ainsi confinée dans sa chambre après une punition, elle reprend son journal intime pour y écrire ses pensées, ses états d’âme. Ce sont des mots de colère qu’elle jette pêle mêle sur ces feuilles blanches. Mais malgré cela, elle trouve un réel plaisir à écrire. Chaque soir, avant de s’endormir, elle prend son cahier, met la date, et se livre sans aucune retenue. Ses mots nerveusement tracés s’alignent noircissant un peu plus chaque jour, ces pages vierges. Elle a trouvé dans cette écriture son exutoire. Quand les mots se tarissent, que la nuit est déjà bien avancée, elle cache son journal tout au fond de son armoire, dans un berceau de poupée, souvenir d’un Noël lorsqu’elle avait six ans. Elle n’aimerait pas que son frère Mathieu où que ses parents le découvrent. Elle sait que tout ce qu’elle y a consigné, ne ferait plaisir à personne.

Depuis quelque temps, elle y parle de ses copines et copains, de ceux qu’elle a perdus en changeant d’école.

Dans ce lycée où elle n’a toujours pas trouvé ses repères, dans sa solitude, elle pense souvent à un garçon qui se démarque de cette bande de loubards. Il lui plaît vraiment beaucoup et semble s’intéresser à elle. Quand elle parle de lui dans son journal, c’est bien souvent avec des mots d’amour. Elle écrit même les sensations de désir qui montent en elle quand il la regarde dans les yeux, quand il lui touche la main, ou quand il lui fait la bise. Elle le dit, dans son journal. Elle craque pour lui. Et quand elle pense à lui elle murmure son prénom « Sylvain ».

Il est blond comme elle. Toujours bien habillé, avec des vêtements de marque.

Ce qui la dérange au plus haut point dans ce qui pourrait devenir une relation amoureuse, c’est la bande de filles et de garçons qui l’accompagnent. Ils sont vulgaires, fument en cachette ce qui semble être des joints. Il y a Greg, grand, brun, vulgaire et toujours l’air ahuri ;  Cédric, trapu,  brun au regard espiègle qui semble toujours préparé un mauvais coup ; Et puis,  Nathalie la brune aux cheveux longs, aux yeux noircis par l’eyeliner ; aux jeans qui lui descendent sur les fesses laissant voir le haut de son string, et pour finir, Sylvie, la blonde aux décolletés plongeants, aux lèvres pulpeuses barbouillées de rouge, aux allures d’allumeuse.

Ce soir, Estelle n’a pas envie d’écrire. Elle ne se sent pas au meilleur de sa forme et a le moral en berne. Son journal sur les genoux, elle commence à le feuilleter s’arrêtant de temps à autre sur certains passages.

LIEN AMAZON Ebook : https://www.amazon.fr/dp/B07RM71J2G

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Etrange histoire Stange story

D'où me vient cette tendresse

Tu es dans tous mes rêves,
Charmant, et parfois fatigué,
Par si peu de trêve,
Que tu restes relégué.

Tu flottes dans cet étrange voile,
Où moi seule peut te voir,
Sans que rien ne dévoile
Notre bien étrange histoire.

Nous rêvons tous deux de vivre encore ;
Et chacun dans son for intérieur,
Attends que nos corps,
Assèchent cette larme, venue du cœur.

Strange story

You are in all my dreams,
Charming, and sometimes tired,
By so little truce,
That you remain relegated.

You float in this strange sail,
Where only I can see you
Without that nothing reveals
Our very strange story.

We both dream of living again;
And everyone in his heart,
Wait until our bodies,
Dry this tear, coming from the heart.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF