Publié dans French love poem with english translation, poèmes d'amour

Nos premiers jours Our early days

Te souviens-tu de nos premiers jours
De ces paroles à peine échangées
De ces mots tout juste murmurés
Alors qu’il n’était pas question d’amour ?

Je ne sais plus à quel moment 
J’ai commencé à t’attendre
A espérer te voir ne serait-ce qu’un instant
J’ai refusé ce que mon cœur me faisait comprendre.

Et puis les sentiments l’ont emporté
Sur la raison et non sans appréhension
J’ai laissé mon cœur me gouverner
J’ai ressenti mes premiers frissons

Tu sais, ces papillons qui viennent au ventre,
Ce trouble qui fait frémir les lèvres,
Cette émotion qui doucement déconcentre
Vous démunie de tout et vous enlève.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL

Our early days

Do you remember our early days
Of these barely exchanged words
Of these words just whispered
When it was not about love?

I don't know when
I started waiting for you
Hoping to see you for just a moment
I refused what my heart made me understand.

And then feelings took over
On reason and not without apprehension
I let my heart rule me
I felt my first chills

You know, those butterflies that come to the belly,
This trouble that makes the lips quiver,
This emotion that gently distracts
Strips you of everything and takes you away.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL
Publié dans French love poem with english translation, poèmes d'amour

Je t’ai rêvé I dreamed of you

Toute cette nuit je t’ai rêvé
Hantée par le cauchemar
De ne plus t’avoir à mes côtés
Revivant tous ces jours blafards.

Au plus fort de cet étrange rêve,
Je me suis réveillée en sursaut
Heureuse de pouvoir te toucher
De sentir sous mes doigts ta peau.

Je t’ai enveloppé d’un regard doux,
Je t’ai écouté doucement respirer.
J’ai déposé un baiser sur ta joue
En veillant à ne pas te déranger.

A l’heure où les oiseaux m’ont réveillée
J’ai senti ta main sur ma peau.
Dans ton regard émoustillé
J’y ai vu tout ce qu’il y a de plus beau.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL

I dreamed of you

All this night I dreamed of you
Haunted by nightmare
To no longer have you by my side
Reliving all those bleak days.

At the height of this strange dream,
I woke up with a start
Happy to be able to touch you
To feel your skin under my fingers.

I covered you with a gentle gaze,
I listened to you gently breathe.
I placed a kiss on your cheek
Making sure not to disturb you.

When the birds woke me up
I felt your hand on my skin.
In your exhilarated gaze
I saw all the things are more beautiful.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL
Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes  Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF
Publié dans French love poem with english translation, Poème sur la vie The life, poèmes d'amour

Doucement il me tue Slowly he kills me

La lune ne parvient pas à percer ces nuages noirs,
J’avance depuis longtemps dans cet épais brouillard.
Ici c’est le crépuscule, il n’y a plus de clair de lune.
Je marche à tâtons dans le noir devant mon infortune.

Je ne sais plus quand, je ne sais plus où,
Dans mon cœur, mon esprit tout reste flou.
Comment supporter encore tous ces abus ?
A petit feu, il me tue.

L’ombre est derrière, l’ombre est devant ;
J’aimerais revoir le soleil levant.
Apercevoir la lumière, ne plus être déçue
Mais à quoi bon, puisqu’il me tue.

J’ai vu sur la mer voler des mouettes effrayées
Leurs cris stridents lancés, semblent désespérés.
Le naufrage me guette un peu plus pressant
Le vent me dit : demain ne sera pas différent.

Comme le fouet qui claque dans l’air,
Les silences font mal, il exagère.
Voilà, je crois que le moment est venu,
Avant que doucement, il me tue.

Derrière ces nuages où des étoiles continuent de briller
Dans les cœurs brisés, les nuits sont tombées. 
Où Dieu trouve-t-il tout ce noir dont il me revêt ?
Je n’ai plus ta main pour parvenir au sommet.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL

Slowly he kills me

The moon fails to pierce these black clouds,
I have been walking for a long time in this thick fog.
Here it is dusk, there is no more moonlight.
I grope in the dark in front of my misfortune.

I don't know when, I don't know where,
In my heart, my mind everything remains blurry.
How can we still bear all this abuse?
Slowly, he kills me.

The shadow is behind, the shadow is in front;
I would like to see the rising sun again.
See the light, no longer be disappointed
But what good is it, since he is killing me.

I saw frightened seagulls flying over the sea
Their shrill cries launched, seem desperate.
The shipwreck awaits me a little more urgent
The wind tells me: tomorrow will not be different.

Like the whip cracking in the air,
Silences hurt, he exaggerates.
Well, I think the time has come,
Before he gently kills me.

Behind these clouds where stars keep shining
In broken hearts, nights have fallen.
Where does God find all this black with which he clothes me?
I no longer have your hand to reach the top.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL
Publié dans French love poem with english translation, poèmes d'amour

De tous ces instants Of all these moments

De tous ces instants
Qui après moi entendra la brise
De tes cils battant ces moments
Où tes regards chargés de surprise

M’entraîneront sur ces chemins
Que toi seul improvises
Chaque soir, chaque matin
Et qui doucement m’électrisent

De tous ces instants
Quelle bouche saura m’émouvoir
Enfermer mes sanglots, mes chants,
Avant que la nuit ne soit trop noire.

Où est la ville qui retient tes mains
Que j’espère douces comme le satin
Qui me sortaient du sommeil
Et baignaient mes jours de soleil. 

De tous ces instants
Je garde les plus doux souvenirs
Qui alimentent mes jours, le présent
Sans jamais vieillir.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL


Of all these moments

Of all these moments
Who after me will hear the breeze
Of your eyelashes beating these moments
Where your eyes full of surprise

Will lead me on these paths
That you alone improvise
Every night, every morning
And who gently electrify me

Of all these moments
What mouth will know how to move me
Lock up my sobs, my songs,
Before the night is too dark.

Where is the city that holds your hands
That I hope soft like satin
that woke me up from sleep
And bathed my days in sunshine.

Of all these moments
I keep the sweetest memories
Which feed my days, the present
Never getting old.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL
Publié dans French love poem with english translation, poèmes d'amour

Elles m’enlacent They embrace me…

Je suis entrée dans cette eau
Très fraîche pour la saison.
Le soleil darde ses rayons
Illuminant la surface, de multiples joyaux.

Avant que mon corps ne soit trop engourdi
J’amorce quelques brasses.
Les laitues de mer m’enlacent
Et me couvrent de leur habit.

J’amorce quelques rotations
Pour les détacher de ma peau.
Lorsqu’elles glissent dans l’eau
J’éprouve soudain une douce sensation

Celle d’une caresse 
Donnée par ta main
Dans cette infinie tendresse
De nos précieux matins.

Je ferme les yeux, j’oublie mes sens
Je renonce aux pensées
J’abandonne tout ce qui m’a mortifié
Sauf mon désir de ta présence.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL

They embrace me…

I start a few rotations
To detach them from my skin.
When they slip through the water
I suddenly feel a sweet sensation

That of a caress
Given by your hand
In this infinite tenderness
Of our precious mornings.

I close my eyes, I forget my senses
I renounce thoughts
I abandon everything that has mortified me
Except my desire for your presence.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL
Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes  Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF
Publié dans French love poem with english translation, poèmes d'amour

Une attente vaine A vain wait

Il est venu ce fameux soir
Où éclaboussée par le noir
J’ai cessé d’exister
L’âme soudain écorchée. 

J’ai attendu des heures
Alors que me gagnait la peur. 
Une attente vaine
Une attente incertaine.

Enveloppée par ce silence
Loin de toute présence 
La musique s’élève
La cadence soulève

Cette tristesse enfouie en moi
Tels ces feux d’autrefois.
L’espoir n’est plus 
J’ai tout perdu. 

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL

A vain wait

He came that famous evening
Where splattered by black
I ceased to exist
The soul suddenly flayed.

I waited for hours
As fear took hold of me.
A vain wait
An uncertain expectation.

Wrapped in this silence
Far from any presence
The music rises
The cadence lifts

This sadness buried in me
Like those fires of old.
Hope is gone
I lost everything.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL
Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes  Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF
Publié dans French love poem with english translation, poèmes d'amour

Ce pourquoi je suis née What I was born for 

Tu es ce par quoi je vis
Indestructible et parfois mêlée
Elément liquide et souvent ailé
Tantôt rugissant et tantôt asservi.

Mes souvenirs sont là enfoncés dans le sable. 
Tandis que la mer monte que le jour descend
Ils restent comme la course de mon sang
Laissant des traces ineffables. 

Ici seul endroit de la terre où mon cœur se retrouve.
Seul endroit où mon cœur peut s’exprimer
Où il n’est pas d’avenir ni de passé
Que la mer chaque jour découvre.

Toute ma vie se joue en une seule journée.
Un amour m’emplit en ces doux moments.
Ici je sais mon bonheur et mes tourments
Et ce pourquoi je suis née. 

Avant de partir j’essème
Tout ce que mon cœur a de beauté
Tout ce que je donne à celui que j’aime
Tout ce qui résistera dans cette éternité.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL

What I was born for   

You are what I live by
Indestructible and sometimes melee
Liquid and often winged element
Sometimes roaring and sometimes enslaved.

My memories are buried there in the sand.
As the sea rises as the day descends
They remain as the rush of my blood
Leaving ineffable traces.

Here is the only place on earth where my heart finds itself.
Only place where my heart can express itself
Where there is no future or past
That the sea discovers every day.

My whole life is played out in a single day.
A love fills me in these sweet moments.
Here I know my happiness and my torments
And what I was born for.

Before leaving I sow
All my heart has beauty
All I give to the one I love
All that will resist in this eternity.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL
Publié dans French love poem with english translation, poèmes d'amour

Tu étais si attirant You were so attractive

Je n’ai cessé de t’observer
Lorsque nous roulions sur cette route désertée.
Nous étions proches au point de nous toucher.
J’apercevais ton pouls battre sans discontinuer. 

Je contemplais la perfection de ton ossature,
La noirceur de ton épaisse chevelure,
Tes mains posées sur le volant,
L’une sur l’autre tournant. 

Il n’y avait pas un endroit de ton corps
Que je ne puisse rêver, deviner. 
Tout en toi voulait m’enivrer 
Sans que je n’éprouve une once de remords.

Tu étais si attirant,
Si doux et reposant.
J’étais amoureuse, les sens tendus
Par tous ces petits signes perçus.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL

You were so attractive

I kept watching you
When we were driving on this deserted road.
We were close enough to touch each other.
I could see your pulse beating non-stop.

I contemplated the perfection of your frame,
The darkness of your thick hair,
Your hands resting on the steering wheel,
One on the other turning.

There wasn't a place in your body
That I cannot dream, guess.
Everything in you wanted to intoxicate me
Without feeling an ounce of remorse.

You were so attractive
So soft and relaxing.
I was in love, the senses strained
By all these little signs perceived.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL
Publié dans French love poem with english translation, poèmes d'amour

Avant toi Before you

Quand je partais en voyage
Personne pour me dire au revoir
J’avais alors pour seul bagage
Ma solitude, mon désespoir.

Quand je me levais le matin
Personne pour me dire bonjour
Je sentais fondre sur moi ce chagrin
Ce manque frappant d’amour.

Quand je me couchais le soir
Triste de n’avoir rien à partager
Je mesurais combien ce désespoir
M’empêchait d’espérer.

J’ai eu cette chance un soir
De croiser ton chemin
D’apprécier ces nuits noires
Quand tu me tenais la main.

Quand je pars en voyage
Tu es là pour me dire au revoir
J’emporte dans mon bagage
Plus qu’un simple espoir.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL

Before you

When I went on a trip
No one to say goodbye to me
I had then for only baggage
My loneliness, my despair.

When I woke up in the morning
No one to say hello to me
I felt this sorrow melting on me
This striking lack of love.

When I went to bed at night
Sad to have nothing to share
I measured how much this despair
Stopped me from hoping.

I had this chance one evening
To cross your path
To enjoy these dark nights
When you held my hand.

When I go on a trip
You're here to say goodbye to me
I carry in my luggage
More than just hope.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL
Publié dans French love poem with english translation, poèmes d'amour

Qui t’aimera ? Who will love you?

Si je ne suis plus là
Qui t’aimera 
Qui te bercera
Qui te contera la couleur
De l’amour, du bonheur
Et toutes ses saveurs.

Qui te dessinera 
Qui t’expliquera
Qui te commentera
L’envol des oiseaux marins
Ceux que tu ne connais pas
Mais qui croisent ton chemin.

Qui te racontera
L’image que je vois
Là où les nuages se posent
Ce doux parfum de rose
Estompé par celui du jasmin
Que je respire chaque matin. 

Qui te dira ce soleil
Qui chaque jour émerveille
Ce cœur qui sort de l’oubli
Qui n’a pas du tout vieilli
Et qui bat chaque seconde
De cet amour qui t’inonde.    

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL

Who will love you?

If I'm not here anymore
who will love you
Who will rock you
Who will tell you the color
love, happiness
And all its flavors.

who will draw you
Who will explain to you
who will comment on you
The flight of seabirds
Those you don't know
But who cross your path.

Who will tell you
The picture I see
Where the clouds lay
That sweet scent of rose
Blurred by that of jasmine
That I breathe every morning.

Who will tell you this sun
Who every day amazes
This heart that emerges from oblivion
Who hasn't aged at all
And that beats every second
Of this love that floods you.

Gys
Droits d’auteur - Copyright© 2022 Gyslaine LE GAL
Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes  Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF