Archives de tags | Amour Love

Je m’endors dans tes regards I fall asleep in your glances

Riad avec couple

Ainsi se referme un chapitre de mon histoire,
Sur des moments devenus bien trop noirs.
Sur des sourires et une absence,
Qui me rappelaient toute mon enfance.

Je t’ai espéré partout et même ailleurs,
Je t’ai trouvé avec beaucoup de bonheur.
Je m’endors dans tes regards,
Heureuse de plonger dans ce voluptueux, doux brouillard.

Ensemble, nous sommes toujours nos demains,
Nous effaçons nos chagrins.
J’écris mes rêves les plus fous dans cette ferveur,
Qui ne se donne qu’avec l’encre du cœur.

Nous vivrons là où nos souvenirs se forment à deux,
Loin de tous ces regards envieux.
Nous serons de tous ces villages.
L’amour sera notre nouvel adage.

I fall asleep in your glances

Thus closes a chapter of my history,
On moments too black.
On smiles and an absence,
That reminded me of my childhood.

I have hoped for you everywhere and even elsewhere,
I found you with great happiness.
I fall asleep in your looks,
Happy to plunge into this voluptuous, gentle mist.

Together we are still our tomorrows,
We erase our sorrows.
I write my wildest dreams in this fervor,
Who is given only with the ink of the heart.

We will live where our memories are formed in two,
Far from all those envious looks.
We will be from all these villages.
Love will be our new adage.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Je t’ai tant rêvé I dreamed so much about you

Désert rêve

Je t’ai tant rêvé que tu es enfin revenu pour écouter mon cœur.
Tous ces mois où je pensais t’avoir perdu, sans aucune nouvelle de toi,
J’avais tiré la porte, pour cacher mes pensées, et ce manque de toi.
Je suis encore sous le choc, je m’effondre secouée par trop de pleurs.

Je t’ai tant rêvé que tu es enfin revenu pour écouter mon cœur.
J’ai essayé de faire ma vie sans toi, mais je ne suis rien.
Dans ce monde du silence, de l’absence, vivre ainsi ne rime à rien.
Pour apaiser ma douleur, mes pleurs, j’ai tenté d’oublier mon seul bonheur.

Je ne peux plus rejeter cet amour, même si je dois te rêver encore.
Mes souvenirs de toi sont intarissables, doux, puissants, et encore aujourd’hui si forts,
Que toutes ces choses que je ressens, ont franchi les frontières de l’océan.

Dans cette relation tumultueuse, qui nous a unis puis désunis, dans cet incommensurable amour,
Nous avons survécu à tant de choses, tant de souffrances, que seul un véritable amour,
Pouvait nous réunir à nouveau, dans ce monde intemporel de songes et de pensées.

I dreamed so much about you

I dreamed so much that you finally came back to listen to my heart.
All those months when I thought I had lost you, without any news of you,
I had pulled out the door, to hide my thoughts, and this lack of you.
I am still in shock; I collapse shaken by too many tears.

I dreamed so much that you finally came back to listen to my heart.
I tried to make my life without you, but I’m nothing.
In this world of silence, absence, to live thus does not rhyme.
To appease my pain, my tears, I tried to forget my only happiness.

I can no longer reject this love, even if I have to dream again.
My memories of you are inexhaustible, gentle, powerful, and even today so strong,
That all these things that I feel, have crossed the borders of the ocean.

In this tumultuous relationship, which united us and then disunited, in this incommensurable love,
We have survived so many things, so much suffering, that only a true love,
Could reunite us again, in this timeless world of dreams and thoughts.

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Un ange, sur moi, veille An angel, watches over me

Lorsque le vent s’enroule sur les toits
Qu’il siffle dans les aiguilles des sapins,
Tous ces bruits qui m’arrivent du lointain,
Me ravissent chaque fois.

Enveloppée de toutes ces innombrables senteurs,
Je me laisse emportée par ce brutal courant,
Et tout en marchant,
Je savoure ces instants de bonheur,

Dans la douceur naissante de tous mes rêves.
Je fais face aux émotions et m’émerveille,
D’avoir cet ange, qui sur moi, veille,
Laissant mes maux sur la grève.

Le vent siffle dans les aiguilles des sapins,
Et me chante cette douce mélodie,
Soulageant mon cœur meurtrit,
Par de douloureux chagrins.

Un ange, sur moi, veille !
Je le sens à chaque instant,
Je le touche aveuglément,
Dans ces instants où je sommeille.

An angel, watches over me

When the wind winds up on the roofs
Let him whistle in the needles of the firs,
All these noises that come to me from the distance,
Enjoy me every time.

Wrapped up in all these innumerable fragrances,
I am carried away by this brutal current,
And while walking,
I savor these moments of happiness,

In the sweetness of all my dreams.
I face emotions and amaze myself,
To have this angel, who on me, watches,
Leaving my ills on the beach.

The wind whistles in the pine needles,
And sing me this sweet melody,
Relieving my heart bruises,
Through painful grief.

An angel watches over me!
I feel it every moment,
I touch him blindly,
In those moments when I sleep.

Gys
© 2017 Gyslaine LE GAL

Mes poèmes sur My poems on :
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Mes pensées volent vagabondent My thoughts fly, wander

Mes pensées volent, vagabondent,
Loin de ces chimères, de ce monde,
M’entrainent bien au-delà,
De ces frimas.

Mes pensées volent, inondent,
Ces pages où abondent,
Tous ces mots d’amour,
Que je t’écris depuis toujours,

Mes sentiments se fondent
Dans ces douces ondes
Chargées de cette tendresse
Qui pour toi restent une caresse.

Mes pensées volent, inondent,
Apportant à notre monde
Cette douce insouciance de l’amour
Plus fort chaque jour.

Mes pensées volent, abondent,
Sur ce continent, cet autre monde,
Qui te maintient loin de moi,
Dont l’écho résonne en moi.

Mes pensées volent, vagabondent,
Pour t’entrainer dans cette onde
Où l’amour et la passion
Ont la plus belle des expressions.

My thoughts fly, wander

My thoughts fly, wander,
Far from these chimeras, this world,
Train me well beyond,
From these frost.

My thoughts fly, flood,
These pages where abound,
All these words of love,
That I write to you, since forever

My feelings merge into
In these soft waves
Loaded with this tenderness
Which for you remains a caress.

My thoughts fly, flood,
Bringing to our world
That gentle carefree of the love
Stronger every day.

My thoughts fly, abound,
On this continent, this other world,
Who keeps you away from me,
Which echoes resonate in me.

My thoughts fly, wander,
To train you in this wave
Where love and passion
Have the most beautiful expressions.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Tes lèvres sur ma joue Your lips on my cheek

Dans tous ces moments,
Chahutée par le vent
Venu de l’océan,
Je savoure ces instants,

Qui appartiennent au présent
Et me ramènent doucement,
Au plus merveilleux jour ;
A tout cet amour.

La tête posée sur ton épaule,
Enveloppée de tes bras,
J’ai oublié d’avoir froid.
Je sens tes lèvres qui me frôlent.

Dans tous ces moments,
Chahutée par le vent
Il n’existe plus que nous,
Et tes lèvres sur ma joue.

Your lips on my cheek

In all these moments,
Chapped by the wind
Coming from the ocean,
I savor these moments,

Who belongs to the present
And bring me back slowly,
On the most wonderful day;
To all this love.

With your head resting on your shoulder,
Wrapped with your arms,
I forgot to be cold.
I feel your lips touching me.

In all these moments,
Chapped by the wind
It is only us,
And your lips on my cheek.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Lorsque la lune me sourit When the moon smiles at me

Souvent la nuit, je sors de mon lit.
Les yeux levés vers le ciel, j’avance sans bruit.
Je me laisse envahir par toutes ces ombres qui surgissent
J’écoute le bruit des feuilles qui bruissent.

Souvent, lorsque la lune me sourit,
Je sens mon corps qui frémit.
Je pense à toi, amour que je chéris
Toi qui es chaque jour dans ma vie.

Chaque nuit, lorsque la lune soudain s’enfuit,
Je m’endors, avec toi dans mon lit.
Je sombre dans mes rêves les plus fous,
Réclamant tes baisers les plus doux.

Souvent la nuit, lorsque le sommeil me fuit
Je regarde ton doux visage endormi
Je me laisse envahir par mes douces émotions
Réveillant ainsi de nombreux, doux frissons.

When the moon smiles at me

Often at night I get out of my bed.
With my eyes raised to the sky, I advance noiselessly.
I let myself be invaded by all those shadows that arise
I listen to the noise of rustling leaves.

Often, when the moon smiles at me,
I feel my body quivering.
I think of you, love that I cherish
You who are every day in my life.

Every night, when the sudden moon flees,
I fall asleep, with you in my bed.
I sink into my wildest dreams,
Claiming your sweetest kisses.

Often at night, when sleep escapes me
I look at your sweet face asleep
I let myself be invaded by my sweet emotions
Thus awakening many, sweet chills.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Dans nos délires In our frenzy

Tous mes rêves si fragiles
Me ramènent toujours vers toi
Alors que dans mon exile
Je garde la foi

Les souvenirs des années
Avec toutes nos frayeurs
Mais aussi nos bonheurs
De ces moments partagés

Où dans nos délires
Et dans nos soupirs
L’amour nous enveloppait
Ce simple bonheur irradiait

Jusqu’à aujourd’hui,
Rien n’a changé.
Nous continuons nos vies
Sans jamais nous éloigner

De cet amour qui nous protège,
Qui nous conduit dans ce cortège,
Illuminé par nos passions,
Chargé de nos émotions.

Tous mes rêves si fragiles
Me donne la joie
Mes souvenirs doucement défilent
Me rapprochant toujours plus, de toi.

In our frenzy

All my dreams so fragile
Still bring me back to you
While in my exile
I keep faith

The memories of the years
With all our fears
But also our happiness
From these shared moments

Where in our frenzy
And in our sighs
Love enveloped us
This simple happiness radiated

Till today,
Nothing has changed.
We continue our lives
Without ever leaving us

From this love that protects us,
Who leads us in this procession,
Illuminated by our passions,
Loaded with our emotions.

All my dreams so fragile
Give me the joy
My memories gently parade
Bringing me closer, you.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Dans cet amour éthéré In this ethereal love

Si je pouvais arrêter le temps
Ce serait pour revivre ces instants
De notre première rencontre
Où tout en toi démontre

Cette passion si longtemps contenue,
Dans tes baisers éperdus,
Avides de mes lèvres
Que je te donne avec fièvre.

Si je pouvais arrêter le temps
Etre encore près de toi sous le firmament,
Je nous donnerai cette autre chance,
De revivre ces instants, je pense,

Où tout n’était plus qu’insouciance,
Passion, romance,
Dans cet amour éthéré
Aux couleurs sensuelles, bigarrées.

In this ethereal love

If I could stop the time
It would be to relive those moments
From our first meeting
Where everything in you demonstrates

This passion so long contained,
In your desperate kisses,
Avid of my lips
That I give you with fever.

If I could stop the time
Being still near you under the firmament,
I will give this another chance,
To relive these moments, I think,

Where everything was more than careless,
Passion, romance,
In this ethereal love
With sensual colors, variegated.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Le bonheur était déjà en moi Happiness was already in me

La tempête a fini par balayer
Tous ces gros nuages gris
Le soleil peut maintenant briller
Car le bonheur toujours me sourit

Quand je parle de bonheur,
C’est ce qui se passe dans mon cœur.
Ce flot incroyable de tendres sentiments,
Que je te voue depuis la nuit des temps.

Pas une tempête ne peut perturber
Ce que nous continuons de partager.
Aucun de nos moments ne s’est vu vieillir,
L’amour n’a jamais chercher à s’enfuir.

Il nous habite depuis si longtemps,
Qu’il nous tient chaud à chaque instant.
Il nous porte au-delà des rivages
Et nous protège des malheureux ombrages.

Le bonheur était déjà en moi.
Tu es ce complément qui apporte toute l’essence
A mes croyances, à ma foi
A cet amour que j’ai pour toi.

Happiness was already in me

The storm ended up sweeping
All those big gray clouds
The sun can now shine
For happiness always smiles at me

When I speak of happiness,
This is what happens in my heart.
This incredible flood of tender feelings,
How I have sacrificed you since the dawn of time.

Not a storm can disturb
What we continue to share.
None of our moments has grown old,
Love never sought to escape.

He has lived in us for so long,
Let him keep us warm every moment.
It takes us beyond the shores
And protects us from unhappy shadows.

Happiness was already in me.
You are this complement that brings all the essence
To my beliefs, to my faith
To this love I have for you.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Oublie les mots que j’ai criés Forget the words I shouted

Oublie les mots que j’ai criés dans cet instant de peine
Dans cette nouvelle épreuve où je me débats
Ce sont ceux de cette douleur intense, souveraine
Qui réclame la douceur de ta voix, de tes bras.

J’écris ces mots de joie, d’espérance
D’un cœur qui a tant de raisons
Je n’ai plus cette innocence
Accorde-moi ton pardon.

Il vibre dans ta voix une tendresse nouvelle
Brille dans tes yeux l’étoile du désir
Se pourrait-il que je sois encore belle ?
Et que mes rides ne m’aient pas vu vieillir ?

Qu’importe les années visibles sur nos visages
Tes yeux restent mon seul miroir
Qu’importe notre âge
Ton amour a chassé mon désespoir.

Forget the words I shouted

Forget the words I shouted in this moment of sorrow
In this new event where I am debating
They are those of this intense, sovereign pain
Who demands the sweetness of your voice, of your arms.

I write these words of joy, of hope
From a heart that has so many reasons
I no longer have this innocence
Grant me your forgiveness.

It vibrates in your voice a new tenderness
Shine in your eyes the star of desire
Could it be that I am still beautiful?
And that my wrinkles did not see me grow old?

No matter what years are visible on our faces
Your eyes remain my only mirror
No matter what our age
Your love has driven away my despair.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED