Publié dans La vie The life, Poème

Quel avenir ? What future?

Comment parler d’avenir
De projets de vie ?
Peut-on à ce jour mettre en place
Nos rêves, nos désirs les plus tenaces ?

Il faut croire en cette vie ;
Fuir nos idées noires
Pourquoi pas, tout en poésie ?
Un bien bel exutoire. 

Nous sommes capables de surmonter les épreuves,
De grandir tout au long de ces jours,
De faire en sorte que plus rien ne nous émeuve
Pour préserver nos vies, nos amours. 

Savoir garder de la compassion,
Regarder la réalité de nos vies,
Eviter de sombrer dans l’affliction,
Et espérer saisir une embellie.

What future?

How to talk about the future
Life projects?
Can we so far set up
Our dreams, our most stubborn desires?

You have to believe in this life;
Running away from our dark thoughts
Why not, all in poetry?
A very nice outlet.

We are able to overcome trials,
To grow all these days
To make sure that nothing moves us anymore
To preserve our lives, our loves.

Knowing how to keep compassion,
Look at the reality of our lives,
Avoid sinking into affliction,
And hope to seize an improvement.

Gys 
Droits d’auteur - Copyright© 2021 Gyslaine LE GAL


Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes  Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF
Publié dans French love poem with english translation, La vie The life, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Confinement

 Quand reverrai-je ce soleil rougeoyant
 Qui semble plonger dans l’océan ?
 Quand reverrai-je tes yeux noirs
 Qui semblaient m’inviter chaque soir ?
  
 Rien n’est plus comme avant. 
 Je retrouve mes peurs d’enfant.
 Des rêves habités par le tourment
 De te perdre même un instant. 
  
 Maintenant, c’est savoir rester seule,
 Enfouir au plus profond de soi 
 La frustration et se coucher seule
 Sans personne à côté de soi. 
  
 Je pense à ceux qui restent
 Et qui sont semblables à moi.
 Malgré leurs épaules douloureuses, ils restent.
 L’angoisse  les emplit d’effroi.  

Confinement

  When will I see this glowing sun again
 Who seems to dive into the ocean?
 When will I see your black eyes again
 Who seemed to invite me every night?
  
 Nothing is like it used to be.
 I rediscover my childhood fears.
 Dreams inhabited by torment
 To lose you even for a moment.
  
 Now it's knowing how to stay alone,
 Bury deep inside
 Frustration and go to bed alone
 Without anyone next to you.
  
 I think of those who remain
 And who are similar to me.
 Despite their sore shoulders, they stay.
 Anguish filled them with dread.
  
 Gys 
  
 Droits d’auteur - Copyright© 2021 Gyslaine LE GAL
  
 Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
 Tous mes  Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF 
Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

J’écoute la nuit I listen at night

Rue à la lueur des réverbères

Dans ces rues où tout est endormi,
Où les maisons restent closes,
Je me laisse envelopper par la nuit
Pour oublier ce climat devenu morose.

Immobile le long du rivage,
J’écoute la mer.
Le ressac m’apaise, efface toutes les images,
De ce qui me fait mal, et me donne ce goût amer.

J’aime écouter les vagues
Qui viennent s’écraser
Sur tous ces rochers
Et calment mon cœur qui divague.

Ici j’oublie un court instant,
Ma vie d’avant.
Ici j’espère connaître un renouveau ;
Des moments encore plus beaux.

Mais toutefois, cette nuit,
Mon plus grand ennemi,
Reste cette pandémie
Qui touche tant de vies.

I listen at night

In these streets where everything is asleep,
Where the houses remain closed,
I let myself be enveloped by the night
To forget this gloomy climate.

Motionless along the shore,
I listen to the sea.
The surf calms me, erases all the images,
Of what hurts me, and gives me that bitter taste.

I like to listen to the waves
Who come crashing down
On all these rocks
And calm my wandering heart.

Here I forget for a moment,
My life before.
Here I hope to experience a revival;
Even more beautiful moments.

But however, that night,
Remains this pandemic
Who touches so many lives.
Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2020 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal
Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Goutte d’âme Soul drop

Femme avec plume

Avec délicatesse, il a essuyé
Cette larme subitement échappée.
D’un sourire il a illuminé
Ma vie, alors que la lumière s’était éclipsée.

D’un simple baiser,
Il a comblé mon cœur.
De ses paroles murmurées,
Il m’a empli de bonheur.

Alors qu’ici la vie s’est arrêtée,
Que nous sommes confinés
L’amour qu’il me porte,
Me réconforte.

Je ne peux pour autant oublier,
Celui qui pendant toutes ces années,
M’a donné plus que lui-même,
Dans cette longue vie de bohème.

Soul drop

With delicacy, he has wiped
This tear suddenly escaped.
With a smile he has lit up
My life, when the light had disappeared.

With a simple kiss,
It filled my heart.
From his whispered words,
It filled me with happiness.

While life has stopped here,
That we are confined
The love he has for me,
Comfort me.

I cannot however forget,
The one whoever during all these years,
Has given me more than himself,
In this long bohemian life.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2020 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF