Publié dans poèmes d'amour

J’aimerais I would like

J’aimerais sentir le vent souffler sur terre
Entrer dans mon cœur et effacer ma misère,
Caresser mes joues et assécher toutes mes larmes ;
Ici-bas je sens que tout me désarme.

J’aimerais être une fleur poussée sur terre,
Retrouver ces espaces où plus rien n’est austère
Etre cueillie dans un élan de passion, délicatesse
Rayonner pour effacer à jamais toute cette tristesse.

J’aimerais être petit oiseau dans le ciel
Peindre les couleurs de l’arc en ciel
Voler là-bas, où l’amour m’appelle
Jusqu’au plus hautes de ces nombreuses tourelles.

J’aimerais sentir le vent souffler sur terre
Apaiser tous mes doutes et mes sombres colères
Me ramener enfin tous ces parfums de paix
Et ne plus dire ni écrire, j’aimerais…

I would like

I would like to feel the wind blow on earth
Enter my heart and erase my misery,
Stroke my cheeks and dry all my tears;
Down here I feel that everything disarms me.

I would like to be a flower grown on earth,
Find these spaces where nothing is austere
To be picked in a burst of passion, delicacy
Radiate to erase all this sadness forever.

I would like to be a little bird in the sky
Paint the colors of the rainbow
Fly over there, where love calls me
Up to the highest of these many turrets.

I would like to feel the wind blow on earth
Soothe all my doubts and dark anger
Finally bring me back all those scents of peace
And no longer say or write, I would like …

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2020 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

J’aimerais I would like

J’aimerais que les choses avancent,
Qu’il n’y ait plus cette évidence
Mais une découverte de chaque instant
Avec d’agréables moments,

Où les paroles enfin se croisent,
Sans jamais se choquer.
Où les tendres regards se toisent,
Pour doucement se provoquer.

J’aimerais que les choses dépassent
Tous ces rêves les plus fous
Jusqu’à ce que la nuit s’efface
Dans notre sommeil le plus doux,

Balayant ces années passées,
A vivre chacun de notre côté,
Nous laissant enfin savourer
Ce bonheur, cette éternité.

I would like

I would like the things to move forward,
That there is no longer to deny the obvious
But a discovery of every moment
With pleasant moments,

Where the words finally intersect,
Without ever shocking.
Where tender looks, met,
To gently provoke.

I would like the things go over
All these wildest dreams
Until the night is fade
In our sweetest sleep,

Sweeping past these years,
To live each on our side,
Finally letting us savor
This happiness, this eternity.

Gys

© 2017 Gyslaine LE GAL