Publié dans Livre : Roman

Romans : Les cris se sont tus – Elle a tué l’homme que j’étais

Histoires vraies : Dans la série Victimologie – mémoire traumatique

Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html

Les cris … Rien ne l’avait préparé à cette soudaine et implacable solitude. Transie d’effroi, terrassée par l’angoisse, Laina tente désespérément de trouver des réponses aux questions qui la taraudent nuit et jour. Elle est prête à tout entendre, pourvu qu’on lui dise enfin, pourquoi cet inconnu lui a pris sa vie. Dans ses cauchemars, son imagination lui inflige les scénarios les plus sordides…
Un de ces merveilleux matin de printemps, Laina patiente comme à l’accoutumée devant le portail. Ne voyant pas arriver son amie, elle s’enquière auprès de la famille des raisons de ce retard et apprend que Myriam est alitée avec une forte fièvre…

… Dépitée, Laina enfourche sa bicyclette et prend donc seule le chemin de l’école. Elle roule tranquillement, désappointée de ne pas entendre les drôleries habituelles. Myriam lui manque. Elle trouve le chemin bien long. Elle se faisait une joie de lui montrer sa toute nouvelle jupe plissée et ses souliers vernis noirs. Le soleil est encore faible en cette matinée et Laina frissonne.

Dans cette première partie du village, les maisons sont regroupées. Elles ont toutes plus ou moins un air de ressemblance avec leurs petits jardinets à peine fleuris en ce début de saison. Sur la petite place, pas très loin de chez sa grand-mère, il y a un puit où chaque matin une vieille femme vient soutirer de l’eau. Ce matin, elle est là, fidèle à son habitude. Un chat blanc se frotte ostensiblement contre ses jambes semblant quémander quelques caresses. Cette image fait sourire Laina.

Après avoir franchi la voie ferrée, les maisons se font de plus en plus rares. Quelques centaines de mètres plus loin, sur sa droite, elle commence à apercevoir les murs du cimetière. De l’autre côté, il y a juste une grande maison à étage aux volets encore clos, et juste après, un grand terrain en friche, envahi par les arbres, les ronciers.
Plus elle approche de ce lieu, plus la sensation de malaise intérieur s’empare d’elle. Elle a soudain la sensation de n’être plus seule sur cette route déserte. Instinctivement, comme muée par une force intérieure, elle accélère l’allure. Une peur panique qu’elle ne s’explique pas s’empare d’elle….

Témoignage d’une lectriceIci encore, une histoire émouvante voire poignante qui m’a amené les larmes aux yeux.
L’auteure décrit bien le chemin parcouru par cette jeune fille et la force de caractère que cette dure épreuve a développé chez elle.
En repensant à ce roman, il m’arrive parfois de me demander ce qui est advenu d’elle… Une suite m’aurait bien plu…

Livre disponible en Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF/ref=ntt_dp_epwbk_0

Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html

Elle a tué l'homme que j'étais 2 … Lorsqu’il arrive enfin, elle a l’agréable surprise de trouver en face d’elle un homme divinement bien habillé. Tout est coordonné et d’une ligne irréprochable. Les cheveux que les coups de rasoir ont épargnés ont été coiffés et ramenés en arrière donnant une meilleure allure à l’ensemble. Il pourrait être presque beau. Beau n’est pas le terme pense Laura, il a du charme et tout est dans son sourire et son regard. Il en est presque troublant.
— Vous rêvez Laura ? S’inquiète gentiment Nel la voyant perdue dans ses pensées.
— Oh ! Pardon ! Oui j’étais ailleurs ! S’esclaffe-t-elle. Voulez-vous que nous reprenions l’enregistrement de votre histoire Nel ?
— Oui autant en finir ! Et honnêtement plus je vous parle, mieux je me sens. J’ai la sensation de me libérer d’un poids énorme ! Cela me fait du bien de me confier !
Laura lui a souri. Elle sort son ordinateur et copie le contenu de son enregistreur dessus. Elle s’assoit dans le canapé et d’un regard invite Nel à venir la rejoindre. Il s’installe près d’elle, allonge ses longues jambes et attend son signal. Elle se penche vers son enregistreur qu’elle a posé sur la table basse et enclenche l’enregistrement.
— C’est parti ! Dit-elle. Nous en étions restés au moment où vous lui aviez suggéré le divorce.
— Oui c’est cela ! Donc elle a refusé et avec tous les arguments qu’elle m’a cité j’ai dû admettre qu’elle avait en partie raison. Quand je suis parti au travail, j’étais complètement désabusé. Je n’en pouvais plus d’elle et tout l’amour qui m’avait fait rester avec elle s’était complètement éteint. Je ne voulais plus la voir, la supporter, l’entendre. Il me fallait reprendre cette liberté qui m’était interdite depuis si longtemps…
Nel observe le silence qui s’éternise. Laura pressent qu’il a des blessures très profondes dont il ne peut encore parler. Avec délicatesse elle l’invite à continuer.
— Quand je suis arrivé à l’hôpital, je n’ai pas pu réfléchir. J’avais plein de rendez-vous. La journée a été épuisante et j’avais beaucoup de mal ce jour-là à me concentrer sur mes patients. J’avais souvent l’esprit ailleurs. Aussi le soir, au lieu de partir dès mon dernier rendez-vous, je suis resté enfermé dans mon bureau. J’avais besoin de réfléchir, de mettre les bons mots sur mes actions passées, sur mes souffrances… Ma première interrogation a été de savoir pourquoi j’avais enduré toutes ces brimades et violences sans réagir ? Ma réponse était encore la même. Parce que j’avais fait preuve de faiblesse, de déni face à cette réalité. Je ne voulais pas voir ce qui crevait les yeux…
— Qu’est-ce qui crevait les yeux ? Demanda Laura…

Témoignage d’une lectrice :Une histoire à peine pensable. Jamais je n’aurai pu imaginer qu’un homme puisse être la victime d’une femme. Je savais que cela existait bien sûr mais là on se demande comment il peut rester ainsi et subir.
Une histoire finement racontée qui m’a laissée en haleine jusqu’à la fin. J’ai tout simplement adoré.

Livre disponible en Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF/ref=ntt_dp_epwbk_0

Publié dans Livre : Roman

Un peu de lecture !

Sais tu projet 5

Le temps d’une promenade, Franck qui tient absolument à épouser Anna, va enfin découvrir son passé, son terrible secret, sa vie tumultueuse. Dans cette histoire d’amour aux rebondissements parfois tendres, parfois violents, vous découvrirez des êtres attachants par leur histoire, repoussants dans leurs dérives. Une histoire qui aurait pu être des plus banales mais qui reste particulière par certains faits circonstanciés. Une histoire émouvante, une poésie parlante qui amène parfois les larmes aux yeux.

https://www.thebookedition.com/fr/sais-tu-ou-sont-parties-mes-larmes–p-361435.html

 

SOLEDAD couverture

Dans ce nouveau roman d’amour sur fond d’intrigue policière, où se mêle la tendresse, l’aventure, le crime, la violence, l’auteure nous emporte dans une histoire étonnante qui deviendra singulière.
Une tension omniprésente, des surprises en cascade… Des émotions fortes entre des êtres que tout semble vouloir séparer.

https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html

 

5 jours qui ont compté

L’amour dans toute sa beauté et dans toutes ses souffrances. Dans ce roman, l’auteure nous dévoile avec pudeur, sensualité, émotion, la vie des amants qui vivent leur amour trop souvent séparés l’un de l’autre.

… Ce fut Nicolas qui ouvrit les yeux le premier. Pendant un cours instant il se demanda où il se trouvait mais en sentant Liane contre lui, en écoutant sa respiration régulière, il sut que ses désirs d’hier étaient enfin réalité. Elle était là, rien qu’à lui mais pour si peu de temps. Demain, ce serait leur dernière journée ensemble avant bien longtemps probablement. Son cœur se serra à cette pensée, les larmes lui montèrent aux yeux…

… Dans ses yeux plein d’envie, plein d’amour, il y avait cette demande, cette invite à laquelle Liane ne pouvait résister. Elle répondit à ses caresses et…

Un instant, une hésitation, ils se jettent dans les bras l’un de l’autre pour un dernier baiser. Lorsque les corps se séparent, les mains se lâchent, les mots deviennent inutiles, les regards s’adressent des messages que seul l’amour peut comprendre et interpréter…

De la porte où il l’observait, Nicolas eu du mal à s’arracher à sa contemplation. Il voulait graver cette image d’elle et le souvenir de cet instant à jamais dans sa mémoire…

https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html

 

Couverture Les cris se sont tus

Un matin de printemps, un homme va détruire la quiétude de Laina alors âgée de dix ans.
Avec force, puissance, dans des paroles crues mais réalistes, l’auteure nous relate, les conséquences inéluctables inhérentes à ce crime qui ne sera qu’un début dans cette spirale infernale.
Un sujet très délicat, traité avec force. Un roman choc inspiré de faits réels. Un roman pour témoigner des conséquences graves sur l’équilibre psychologique et psychosocial dans une analyse fine et percutante.
D’une plume pathétique, l’auteure nous livre les angoisses, les peurs et traumatismes de l’enfant violé, tout le parcours de reconstruction, les difficultés pour vivre avec ce fardeau, et surtout, le silence.

http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html

 

Couverture elle a tué

…Nel s’est tu. Il regarde Laura sans la voir. Il est retourné dans ce monde qu’elle n’a pu encore percer. Un monde où le silence n’est plus, où les questions restent trop souvent sans réponses, où la douleur veille, lancinante, épuisante, où les terreurs ne s’endorment jamais…
…Laura attend patiemment qu’il reprenne ses esprits. Elle devine plus qu’elle ne perçoit les combats intérieurs qu’il mène. Elle aimerait pouvoir l’aider, effacer tous ses traumatismes, gommer l’incroyable l’inimaginable, mais elle sait que ce qu’il n’a pas encore dévoilé est terrible. Au fond d’elle, elle a peur de ce qu’il va dire…

… Dans notre vie tout pouvait demeurer calme pendant plusieurs semaines, avant que l’enfer ne se déchaîne de nouveau…
…et me répétait sans cesse qu’elle n’en n’avait pas fini avec moi
…— Pardon Laura mais j’ai besoin de ce contact pour poursuivre. Besoin de savoir que je suis encore vivant, que je suis sorti de ce cauchemar…

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html

 

Couverture parfaite 12 05 2017

Il arrive parfois, qu’à la suite d’une rencontre sur le Web, la vie nous amène à faire des choix difficiles voire pénibles.
Dans cette étrange histoire, inspirée de faits réels, où l’amour côtoie trop souvent la mort, les tensions et le stress provoqués par des situations inextricables, les conduisent à des moments de doutes.
Dans ce voyage aux confins de l’Afrique, de l’Europe et des Etats Unis, au cœur de cet amour né de cette rencontre sur le Web, John et Liane vont devoir affronter les pires situations, au-delà de l’inimaginable. L’amour qui s’est établi entre eux, sera-t-il assez fort pour faire face à tous les problèmes nés dans ces moments de tension extrême, de peur ? Y survivra-t-il ?

https://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-352499.html

Publié dans Livre : Roman

Elle a tué l’homme que j’étais

L’auteure nous dévoile dans ce roman biographique l’histoire vraie d’un homme martyrisé par sa femme depuis des années, qui subit et se mure dans le silence, par dépit, désespoir et surtout par honte.

…Nel s’est tu. Il regarde Laura sans la voir. Il est retourné dans ce monde qu’elle n’a pu encore percer. Un monde où le silence n’est plus, où les questions restent trop souvent sans réponses, où la douleur veille, lancinante, épuisante, où les terreurs ne s’endorment jamais…
…Laura attend patiemment qu’il reprenne ses esprits. Elle devine plus qu’elle ne perçoit les combats intérieurs qu’il mène…
… Dans notre vie tout pouvait demeurer calme pendant plusieurs semaines, avant que l’enfer ne se déchaîne de nouveau…
… Pardon Laura mais j’ai besoin de ce contact pour poursuivre. Besoin de savoir que je suis encore vivant, que je suis sorti de ce cauchemar…

Version Ebook

Publié dans Livre : Roman

Les cris se sont tus

Un matin de printemps, un homme détruit la quiétude de Laina alors âgée de dix ans.
Avec force, puissance, dans des paroles crues mais réalistes, l’auteure nous relate les conséquences inéluctables inhérentes à ce crime qui ne sera qu’un début dans cette spirale infernale.
Un sujet très délicat, traité avec force. Un roman choc inspiré de faits réels. Un roman sur les conséquences graves sur l’équilibre psychologique et psychosocial dans une analyse fine et percutante. Mémoire traumatique victimologie
D’une plume pathétique, l’auteure nous livre les angoisses, les peurs et traumatismes de l’enfant violé, tout le parcours de reconstruction, les difficultés pour vivre avec ce fardeau, et surtout, le silence.

Version Ebook