Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Marjane

Dans ce quartier résidentiel
Avec tout ce bleu dans le ciel,
Nous avons connu de merveilleux moments,
Vécu nos plus beaux instants,

Où les jours nous appartenaient,
Où le bonheur naissait,
Comme une simple évidence
Dans une parfaite romance.

Nous aimons à nous rappeler,
Nos longues étreintes passionnées.
Nous aimons nous souvenir,
De nos paroles, de nos rires.

Tous ces précieux souvenirs,
Continuent de nous envahir
Chaque jour, chaque nuit,
Dans ces instants chéris.

Les années
N’ont rien effacé
De ce que nous avons vécu,
De cet amour éperdu.

Marjane

In this residential area
With all that blue in the sky,
We have had wonderful moments,
Lived our most beautiful moments,

Where the days belonged to us,
Where happiness was born,
As simple evidence
In perfect romance.

We like to remember,
Our long passionate embraces.
We like to remember,
From our words, from our laughter.

All these precious memories,
Keep invading us
Every day, every night,
In these cherished moments.

The years
Have not erased anything
From what we have experienced,
Of this wild love.

Gyslaine

Droits d’auteur – Copyright© 2020 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans poèmes d'amour

Tendres baisers Tender kisses

Couple enlacé couché de soleil

Si je laissais aller sans retenue mes baisers,
Comme la caresse qu’une plume aurait effleurée
Sur tes lèvres, je les laisserais doucement mourir,
Pour rester à jamais dans tes bons souvenirs.

Si je laissais aller sans retenue mes baisers,
Laissant ces derniers glisser doucement, puis s’attarder,
Sur ton corps j’oserais m’enhardir,
Ta peau ne cesserait de frémir.

Si je laissais aller sans retenue mes baisers,
Dans cet amour que nous avons su partager,
Ce serait une des merveilles à t’offrir,
Bien au-delà de nos plus prestigieux souvenirs.

Tender kisses

If I let my kisses go without restraint,
Like the caress that a feather would have touched
On your lips, I would gently let them die,
To stay forever in your fond memories.

If I let my kisses go without restraint,
Letting them slide gently, then linger,
On your body I would dare to embolden myself,
Your skin wouldn’t stop shivering.

If I let my kisses go without restraint,
In this love that we have been able to share,
It would be one of the wonders to offer you,
Far beyond our most prestigious memories.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2020 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Un instant je t’ai senti contre moi For a moment I felt you against me

J’aime me perdre à contempler l’océan,
Et à savourer ces merveilleux instants.
J’ai besoin de ses odeurs, de son immensité,
Pour apprécier cette douce quiétude en toute tranquillité.

Le soleil s’est levé très tôt après la nuit,
Bouleversant encore mes pensées pour lui.
J’ai résisté à de biens nombreux tourments,
Tiendrai-je encore quelle que soit la force du vent ?

Peu importe les stigmates laissés par le temps,
Mon cœur est resté celui d’une enfant,
Et si parfois mon visage est mouillé par les embruns,
Ce ne sont que les stigmates d’un douloureux chagrin.

Je reste immobile, émerveillée par le calme de l’eau,
J’aimerais m’y plonger, la sentir sur ma peau.
Je l’écoute mourir doucement sur les rochers,
J’ai soudain froid, je commence à frissonner.

Un instant, je t’ai senti contre moi.
Mon cœur s’est subitement serré, emporté par mon émoi.
Mes mots ruissèlent comme des gouttes d’eau
Pour témoigner de ce qui a été beau.

For a moment I felt you against me

I like to lose myself gazing at the ocean,
And to savor these wonderful moments.
I need its smells, its immensity,
To enjoy this sweet tranquility in peace.

The sun rose very early after dark,
Still upsetting my thoughts for him.
I have withstood many torments,
Will I hold on no matter how strong the wind?

No matter the stigma left by time,
My heart remained that of a child,
And if sometimes my face is wet with the sea sprays,
These are just the stigma of painful grief.

I stand still, amazed by the calm of the water,
I would like to immerse myself in it, feel it on my skin.
I listen to him die gently on the rocks,
I’m suddenly cold, I start to shiver.

For a moment, I felt you against me.
My heart suddenly tightened, carried away by my agitation.
My words run like drops of water
To testify to what was beautiful.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2020 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Le parfum du jasmin The fragrance of jasmine

Jasmin

J’ai gardé le doux souvenir,
De ce parfum que je respire,
De ce jasmin blanc,
Que j’aime tant.

Quand la chaude lumière du soleil,
Perce les nuages, descend du ciel,
J’écoute le doux murmure de la rivière,
Moment idéal pour toutes mes prières.

Dans cette solitude ouatée,
Je retrouve cette capacité d’aimer.
Comme si la main de Dieu retirait le voile,
Mon amour, se réveille, se dévoile.

Alors doucement me revient, l’odeur du jasmin,
La douce pression de tes mains,
L’avidité, délicatesse de tes lèvres,
Qui à elles seules m’enfièvrent.

The fragrance of jasmine

I kept the sweet memory,
Of this perfume which I breathe,
From this white jasmine,
That I love so much.

When the warm sunlight,
Perce the clouds, descend from heaven,
I listen to the soft murmur of the river,
Ideal time for all my prayers.

In this woolly solitude,
I find this ability to love.
As if the hand of God removed the veil,
My love, wakes up, reveals itself.

Then gently comes back to me, the smell of jasmine,
The soft pressure of your hands,
The greed, the delicacy of your lips,
Which on alone fires me.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Je suis restée I stayed

J’avais cru que je rêvais
De cet amour presque parfait.
Une image profonde à l’intérieur
Pour ce pur et simple bonheur.

L’amour entre toi et moi,
Avec toutes ces larmes de joie,
Qui fait encore tourner le monde,
Dans la sensualité de cette ronde.

Je suis là, je suis restée,
Mes sentiments sont inchangés.
Prends-moi la main,
Partons sur le chemin,

Où nous avons prié chaque jour,
Pour illuminer notre amour.
Nous avons tant partagé,
Rien ne fut écorché.

J’avais cru que je rêvais,
Mais tout était vrai,
De cet amour sublime
Qui encore nous anime.

Je suis là, je suis restée,
Mes sentiments sont inchangés.
Prends-moi la main,
Ne me laisse pas en chemin.

I stayed

I thought I was dreaming
Of this almost perfect love.
A deep image inside
For this pure and simple happiness.

Love between you and me,
With all these tears of joy,
Who is still turning the world,
In the sensuality of this round.

I am there, I stayed,
My feelings are unchanged.
Take my hand,
Let’s go on the way,

Where we prayed every day,
To illuminate our love.
We have shared so much,
Nothing was flayed.

I thought I was dreaming,
But all was true,
From this sublime love
Who still animates us.

I am there, I stayed,
My feelings are unchanged.
Take my hand,
Do not leave me on the way.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Je cherche les mots I’m looking for the words

Pour la journée mondiale de la poésie – For the World Day of Poetry

Je regarde les flots
Cherchant soudain mes mots.
Je me surprends à rêvasser
A ce lointain passé.

Apparaît soudain une douleur
Tout au fond de mon cœur,
Puis ces moments merveilleux
Où tout n’était que jeux.

Ce couple de tourterelles,
Si fragiles, si belles,
Se sont retrouvées pour le printemps
Et me bercent de leur chant.

Surgis soudain des flots,
Je retrouve les mots,
Ceux qui m’inondent de bonheur ;
Au plus fort de mes peurs.

I’m looking for the words

I watch the waves
Suddenly searching for my words.
I find myself dreaming
To this distant past.

Suddenly appears a pain
In the depths of my heart,
Then these wonderful moments
Where everything was only games.

This couple of turtledoves,
So fragile, so beautiful,
Found themselves for spring
And lull me with their song.

Suddenly emerging from the waves,
I find the words,
Those who inundate me with happiness;
At the stronger of my fears.

Gys

© 2017 Gyslaine LE GAL

Publié dans French love poem with english translation, La vie The life, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Sur le sentier des douaniers On the customs path

Le long de ces sentiers escarpés
J’avance d’un pas assuré.
J’écoute les vagues se fracasser,
Le long des rochers.

Dans ce bruit assourdissant
Je retrouve ces parfums d’antan.
Mon cœur se serre un instant.
Je suis seule maintenant.

Sur ces sentiers escarpés,
J’avais cru te sentir à mes côtés.
Dans ce doux rêve éveillé,
Je t’avais imaginé,

Et pensé si fortement,
Qu’il m’avait semblé un instant,
Sentir ces baisers ardents,
Qui m’irradiaient longuement.

Sur ces sentiers escarpés,
Toute vie a déserté.
Les goélands dans leur ronde effrénée
Semblent soudain me saluer.

De mes yeux fatigués,
Les larmes ont fini par couler,
Sans jamais s’arrêter
Dans les petites plissures, de ce visage ridé.

On the customs path

Along these steep trails
I walk with confidence.
I listen to the waves crashing,
Along the rocks.

In this deafening noise
I find these perfumes of yesteryear.
My heart tightens for a moment.
I’m alone now.

On these steep paths,
I thought you were at my side.
In this sweet waking dream,
I imagined you,

And thought so strongly,
That he seemed to me for a moment,
To feel these fiery kisses,
They were irradiating me for a long time.

On these steep paths,
All life has deserted.
The gulls in their unrestrained round
Seem to suddenly greet me.

With my tired eyes,
The tears ended up flowing,
Without ever stopping
In the small creases, of this wrinkled face.

Gys

© 2017 Gyslaine LE GAL