Publié dans poèmes d'amour

Vivre juste pour toi To live just for you

Puis-je continuer à croire en toi,
Me pourrir la vie loin de toi,
Ne plus laisser le doute s’installer
Alors que tu dis parfois m’aimer ?

Je ne cesse de penser à toi,
De vibrer quand j’entends ta voix.
Je veux ces moments où tu m’arraches des soupirs,
Et rêver qu’un jour je pourrai partir.

Je veux vivre juste pour toi,
Me rapprocher de toi,
Retrouver la quiétude de ces moments de plaisir,
Fondre dans tes bras au milieu du désir.

Je veux être là,
Laisser derrière nous cette vie et ses aléas,
Te donner ma main pour ce bel avenir,
Retrouver cette joie après avoir connu le pire.

To live just for you

Can I continue to believe in you,
Rot my life away from you
Don’t let doubt settle anymore
So what do you sometimes say love me?

I keep thinking about you,
To vibrate when I hear your voice.
I want those moments when you sigh me,
And dream that one day I can leave.

I want to live just for you,
Get closer to you,
Rediscover the tranquility of these moments of pleasure,
Melt in your arms in the middle of desire.

I want to be there,
Leave this life and its vagaries behind us,
Give you my hand for this beautiful future,
Rediscover this joy after experiencing the worst.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2020 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Aux pieds des remparts At the foot of the ramparts

Il y a quelque part
Aux pieds de ces remparts
Une âme perdue, oubliée
Une âme triste, écorchée,

Qui erre le jour
En quête de l’amour,
Qui hante les nuits,
Ravivant les souvenirs d’une vie,

Où tous les espoirs étaient permis,
Où l’amour embellissait la vie.
L’âme triste, oubliée,
Près des remparts, reste maintenant cachée.

Pour vivre les souvenirs du passé,
Oublier, pardonner ce qui a blessé,
Dans cette toile tissée,
Suaire de ma destinée.

At the foot of the ramparts

There is somewhere
At the foot of these ramparts
A lost, forgotten soul
A sad, flayed soul,

Who wanders the day
In search of love,
Who haunts the nights,
Reviving memories of a lifetime,

Where all hopes were allowed,
Where love embellished life.
The sad, forgotten soul,
Near the ramparts, now remains hidden.

To live the memories of the past,
Forget, forgive what hurt,
In this woven canvas,
Shroud of my destiny.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2020 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans poèmes d'amour

La caresse de l’eau The caress of water

Femme dans la nuit avec plume

Je me sens parfois si fragile
Que je deviens docile,
Que je me laisse gagner par le froid.
Ne voulant plus vivre dans l’effroi.

J’ouvre les volets donnant sur la mer,
J’admire la côte, ce bout de terre,
Je savoure ce silence,
Qui me rappelle encore ton absence.

Seule sur cet îlot,
Je me souviens de certains mots,
Des odeurs de la terre mouillée,
Où des aiguilles de pins se sont posées.

Lorsque reviendra l’été,
Sur les troncs desséchés,
L’odeur de résine des pins,
Retrouvera ses senteurs originelles, dès le matin.

Dès que je pourrai me baigner,
Laisser mon corps danser,
J’apprécierai la caresse de l’eau,
Qui effleurera ma peau.

The caress of water

I sometimes feel so fragile
That I become docile,
Let me be won over by the cold.
No longer wanting to live in dread.

I open the shutters overlooking the sea,
I admire the coast, this piece of land,
I savor this silence,
Who still reminds me of your absence.

Alone on this island,
I remember some words,
Smells of the wet earth,
Where pine needles have arisen.

When summer returns,
On the dried out trunks,
The smell of pine resin,
Will regain its original scents, in the morning.

As soon as I can swim,
Let my body dance,
I will appreciate the caress of the water,
Who will touch my skin.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2020 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Avec toi la douceur du rêve partagé With you, the sweetness of the shared dream

Regard triste

La vie me blesse, me bouscule,
Je ferme les yeux pour rêver.
Je n’ai plus d’envies, je bascule,
Vers un horizon lointain, qui me semble bouché.

Pourtant, tu es à mes côtés,
Toi que je tenais éloigné depuis tant d’années,
Tu me protèges dans cet abri.
Mon cœur se serre, chaque nuit.

Je trouve en toi, la douceur du rêve partagé,
Je m’y noie avec un étrange plaisir,
Efface la douleur du plus profond de mes pensées,
Partage avec toi, tes plus précieux désirs.

Notre monde est aux couleurs de l’amour,
Il enferme nos joies, nos rires et secrets.
L’air y est doux comme le velours.
Ne laissons plus de place aux regrets.

With you, the sweetness of the shared dream

Life hurts me, upsets me,
I close my eyes to dream.
I have no more desires, I switch,
Towards a distant horizon, which seems blocked to me.

However, you are by my side,
You that I’ve kept away for so many years,
You protect me in this shelter.
My heart sinks, every night.

I find in you the sweetness of the shared dream,
I drown in it with strange pleasure,
Erase the pain from the bottom of my mind,
Share with you your most precious desires.

Our world is in the colors of love,
It encloses our joys, our laughs and secrets.
The air is soft like velvet.
Let’s leave no room for regrets.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2020 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Bien au-delà de moi-même Well beyond myself

Chers lecteurs et auditeurs, Je travaille actuellement sur la rédaction de mon dernier roman ce qui explique un peu mes absences. Ce poème tout fraîchement écrit pour vous, pour me faire pardonner. Bien amicalement.

Dear readers and listeners, I am currently working on the writing of my last novel which explains my absences a little bit. This is a poem freshly written for you, to make me forgive. Sincerely.

Dans cet éternel chapitre,
Revêtue de mes habits de chagrin,
Je te cherche par-delà les chemins,
Essayant de dissiper mes pensées tristes.

Je t’ai trouvé, bien au-delà de l’attente,
Bien au-delà de moi-même.
Maintenant je sais, tellement j’aime,
Ce que tout cela représente.

Nos yeux se renvoient la lumière
Et la lumière emplit le silence,
Comme pour survivre à l’absence,
Noyés dans cette frontière.

Voyage de la magnificence,
De mes mains à tes yeux,
De ma bouche à tes cheveux,
Où les fils d’argent, dansent.

Dans tous ces instants,
Dévêtue de mes habits de chagrin,
J’ai parcouru tous ces chemins,
Pour ton amour, accostant.

Well beyond myself

In this eternal chapter,
Dressed in my sad clothes,
I seek you beyond the dirt track,
Trying to dispel my sad thoughts.

I found you, well beyond waiting,
Well beyond myself.
Now I know, so much I love,
What all this represents.

Our eyes are sending back light
And the light fills the silence,
As if to survive the absence,
Drowned in this border.

Travel of magnificence,
From my hands to your eyes,
From my mouth to your hair,
Where silver threads dance.

In all these moments,
Undressed in my clothes of sorrow,
I went by all these dirt tracks,
For your love, accosting.

Gys

Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Publié dans French love poem with english translation, La vie The life, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Je t’ai ouvert mon cœur I opened to you my heart

Je me suis assise bien tranquillement
Et j’ai contemplé la mer
Laissant enfin tomber doucement
Le voile de ma précédente misère.

Hormis le bruit des vagues échouées,
S’écrasant d’un rythme régulier sur la plage,
Rien ne vient troubler,
Cet horizon chargé d’un heureux présage.

C’est ici que j’ai soulagé mes peines,
Tourné le dos à mon passé,
Ouvert mon cœur à celui que j’aime,
Et oublié ceux qui m’ont bafouée.

Je me suis assise bien tranquillement
Me suis imprégnée de cette atmosphère
Heureuse dans cet épanouissement
Que cet amour me confère.

I opened to you my heart

I sat very quietly
And I contemplated the sea
Finally letting fall
The veil of my previous misery.

Aside from the sound of waves stranded,
Crashing a steady rhythm on the beach,
Nothing comes to disturb,
This horizon loaded with a happy omen.

It is here that I have relieved my sorrows,
Turned back to my past,
Open my heart to the one I love,
And forgotten those who flouted me.

I sat very quietly
I am imbued with this atmosphere
Happy in this fulfillment
May this love gives me.

Gys

© 2017 Gyslaine LE GAL

Publié dans French love poem with english translation, La vie The life, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Sur le sentier des douaniers On the customs path

Le long de ces sentiers escarpés
J’avance d’un pas assuré.
J’écoute les vagues se fracasser,
Le long des rochers.

Dans ce bruit assourdissant
Je retrouve ces parfums d’antan.
Mon cœur se serre un instant.
Je suis seule maintenant.

Sur ces sentiers escarpés,
J’avais cru te sentir à mes côtés.
Dans ce doux rêve éveillé,
Je t’avais imaginé,

Et pensé si fortement,
Qu’il m’avait semblé un instant,
Sentir ces baisers ardents,
Qui m’irradiaient longuement.

Sur ces sentiers escarpés,
Toute vie a déserté.
Les goélands dans leur ronde effrénée
Semblent soudain me saluer.

De mes yeux fatigués,
Les larmes ont fini par couler,
Sans jamais s’arrêter
Dans les petites plissures, de ce visage ridé.

On the customs path

Along these steep trails
I walk with confidence.
I listen to the waves crashing,
Along the rocks.

In this deafening noise
I find these perfumes of yesteryear.
My heart tightens for a moment.
I’m alone now.

On these steep paths,
I thought you were at my side.
In this sweet waking dream,
I imagined you,

And thought so strongly,
That he seemed to me for a moment,
To feel these fiery kisses,
They were irradiating me for a long time.

On these steep paths,
All life has deserted.
The gulls in their unrestrained round
Seem to suddenly greet me.

With my tired eyes,
The tears ended up flowing,
Without ever stopping
In the small creases, of this wrinkled face.

Gys

© 2017 Gyslaine LE GAL