Archives de tags | Sensations

Tes lèvres sur ma joue Your lips on my cheek

Dans tous ces moments,
Chahutée par le vent
Venu de l’océan,
Je savoure ces instants,

Qui appartiennent au présent
Et me ramènent doucement,
Au plus merveilleux jour ;
A tout cet amour.

La tête posée sur ton épaule,
Enveloppée de tes bras,
J’ai oublié d’avoir froid.
Je sens tes lèvres qui me frôlent.

Dans tous ces moments,
Chahutée par le vent
Il n’existe plus que nous,
Et tes lèvres sur ma joue.

Your lips on my cheek

In all these moments,
Chapped by the wind
Coming from the ocean,
I savor these moments,

Who belongs to the present
And bring me back slowly,
On the most wonderful day;
To all this love.

With your head resting on your shoulder,
Wrapped with your arms,
I forgot to be cold.
I feel your lips touching me.

In all these moments,
Chapped by the wind
It is only us,
And your lips on my cheek.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Publicités

Doux instants Sweet moments

Doux sont ces instants
Que nous partageons intensément
Où dans l’abandon de tes bras
Je me glisse contre toi

Parcourant de mes lèvres
Cette peau qui s’enfièvre
Découvrant de mes mains
Tous ces étroits chemins

Qui invariablement me conduisent
Sur ces endroits qui s’électrisent
Par ces simples touchés
Amoureusement prodigués

Et quand ta bouche
Doucement me frôle puis me touche
Que tes mains s’emparent de mes seins
Que nos corps glissent sur les coussins

Tout notre univers s’enflamme, bouillonne
Nos corps enfiévrés maintenant s’abandonnent
Dans une étreinte douce et passionnée
Par ce plaisir de nouveau retrouvé.

Sweet moments

These moments are sweet
That we share intensely
Where in the abandonment of your arms
I slip me against you

Browsing with my lips
This skin that is feverish
Discovering with my hands
All these narrow paths

Which invariably lead me
On these places that electrify
By these simple, touched
Lovingly provided

And when your mouth
Gently brushes me and touches me
That your hands take hold of my breasts
That our bodies slide on the cushions

All our universe strakes it, bubbles
Our body feverish, now abandoned
In a gentle and passionate embrace
By this pleasure once again recovered.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Je t’écoute I’m listening to you

Je t’ai écouté jusque dans tes silences,
Sans laisser place à l’indifférence
Et même si je sais peu de choses de toi
J’ai vibré, en imaginant ta voix.

Souvent je me surprends à rêver,
A ton sourire émerveillé,
A ce visage que j’aimerai couvrir de baisers,
A ce cœur que j’aimerai pouvoir consoler,

Car en t’écoutant jusque dans tes silences,
J’y ai ressenti une sorte de souffrance,
Qui pourrait ressembler à celle que je connais
Les jours, où dans la vie, je ne trouve plus d’attraits.

Souvent je me surprends à rêver,
Que je suis à tes côtés,
Que nos élans d’amour et de tendresse,
Ont mis fin à notre solitude et détresse,

Que les mots sont devenus inutiles,
Face à toute notre sensibilité tactile,
Où la moindre caresse et le moindre baiser,
Ont raison de toute notre volonté.

I’m listening to you

I listened to you into your silences,
Without giving way to indifference
And even if I know little things about you
I vibrated, imagining your voice.

Often I find myself to dream
To your amazed smile,
At this face that I’d like to cover with kisses,
At this heart that I wish I could console

Because listening to you even in your silences,
I felt a kind of suffering,
Who might look like the one I know
The days where in life I cannot find more attraction.

Often I find myself to dream
Than I am by your side,
That our surges of love and tenderness,
Put an end to our loneliness and distress,

Those words have become needless,
Faced with all our tactile sensitivity,
Where the slightest caress and the slightest kiss,
Have reason, of all our will.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Réveillée d’avoir trop pensé à lui Awakened to have thought too much to him

Lorsque je me réveille la nuit
D’avoir trop pensé à lui
J’ai l’impression d’avoir subi
Une tempête, un tsunami.

Je m’étais habituée
A ses messages laissés
Simple connivence sur ces mots
Que j’aligne souvent par défaut

Je ne sais pas comment expliquer
Pourquoi je suis si fortement troublée
Peut-être est-il mon miroir
L’image de moi que je ne veux plus voir

Celle des cœurs perdus
Qui ne croient plus
Dans cet amour absolu
Dans ces passions éperdues

Une chose est sûre, j’aimais cette complicité
Qui entre nous s’était installée
Je le devinais sans lui avoir jamais parlé
Je le ressentais sans l’avoir jamais rencontré.

Awakened to have thought too much to him

When I wake up at night
Having thought to him too much
I have the impression to have suffer
A storm, a tsunami.

I have gotten used
To his messages left
Simple connivance with these words
That I often align by default

I do not know how to explain
Why I am so strongly disturbed
Perhaps is he my mirror
The image of myself that I never want to see

That of lost hearts
Who does not more believe
In this absolute love
In these distraught passions

One thing is sure, I liked this complicity
Who between us been settled
I have guessed him without ever spoken with him
I have felt him without having ever met him.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Tes mains sur mes reins Your hands on my lower back

Devant ce mal lancinant
Je me suis jetée dans l’océan
Laissant mon corps flotter
Sans chercher à résister

Je me suis concentrée
Pour essayer d’oublier.
J’ai alors senti tes mains
Se poser délicatement sur mes reins.

Elles se déplaçaient doucement
Dans un même mouvement
Douces comme une caresse
Tendres comme une promesse

Je suis sortie de l’océan
Le corps alangui, ruisselant
Sous le soleil, allongée
Je n’ai cessé de rêver

A cette étrange sensation
A cette soudaine émotion
Comme si tes mains
C’étaient vraiment posées sur mes reins.

Your hands on my lower back

In front of this evil shooting
I threw myself into the ocean
Letting my body float
Without trying to resist

I focused
To try to forget.
Then I felt your hands
Landing gently on my lower back.

They moved slowly
In the same movement
Soft as a caress
Tender as a promise

I came out of the ocean
The body languid, flowing
Under the sun, lying
I have not stopped dreaming

To this strange feeling
At this sudden emotion
As if your hands
These were really laid on my lower back.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Tout dans ton visage n’est qu’amour Everything in your face is only love

Tout dans ton visage n’est qu’amour.
Un regard tendre, profond, doux
Qui illumine chacun de tes contours.
Aujourd’hui je te l’avoue

Qu’avec ces lèvres pulpeuses qui s’ouvrent
Sur un large et beau sourire,
Il se pourrait que j’éprouve
L’envie soudaine de t’appartenir.

Tout dans ton visage n’est qu’amour
Tes paroles, tes gestes, sont tendres
Et ce, depuis toujours
Je ne puis m’y méprendre

Tu es celui que j’attendais
Celui que j’aime depuis toujours
Ce qui n’est plus vraiment un secret
Pour les personnes qui m’entourent.

Everything in your face is only love

Everything in your face is only love.
A look soft, deep, sweet
That illuminates each of your curves.
Today I confess to you

With these luscious lips that open
On a broad and beautiful smile,
It could be that I feel
The sudden urge to belong to you.

Everything in your face is only love
Your words, your gestures are tender
And it since always
I cannot misunderstand me

You are the one I expected
The one I have always loved
This is not really a secret
For people who are around me.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

J’ai murmuré ton nom I whispered your name

Combien de lunes sont passées
Depuis ce jour où nous nous sommes rencontrés ?
Je ne parviens plus à compter.
Ce soir, je suis trop fatiguée

Chaque instant passé loin de toi
Réveille insidieusement cet effroi
Celui de ne plus te revoir
De rester seule encore un soir

Perdue dans mes rêves
Où l’émotion doucement s’élève
Amenant inconsciemment les larmes
Qui à chaque fois me désarment

Me laissant ainsi démunie
Devant mes peurs et mes envies.
Depuis que ces lunes sont passées,
Je n’ai jamais cessé de t’aimer

Tu hantes mes pensées
Je me sens bien souvent, esseulée
Alors je ferme fortement les yeux.
Ton nom murmuré, monte maintenant vers les cieux.

I whispered your name

How many moons are passed?
Since that day we met?
I can no longer count.
Tonight, I am too tired

Every moment spent away from you
Wake insidiously this terror
Thought I no longer see you
To stay alone again one night

Lost in my dreams
Where emotion gently rises
Bringing tears unconsciously
Who disarm me every time?

Leaving me so helpless
I am in front of my fears and my desires.
Since these moons are passed,
I never stopped loving you

You haunt my thoughts
I feel me often lonely
So I strongly close the eyes.
Your name whispered, now ascends to heaven.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

J’ai trouvé ton oasis I found your oasis

dune_soir

Les yeux fermés
Sur le dos allongée
Mes pensées volent au-delà de ces dunes
Alors que dans le ciel, le soleil fait place à la lune.
Du plat de la main,
Je caresse tous ces grains.

Je les sens rouler un à un
Me laisse glisser sur le chemin
Sur les traces que ton corps
A laissé sous l’effort.
Je roule sur ces immenses dunes
Que je veux gravir une à une.

Ces couleurs si chaudes aux aspects mordorés
Me ramènent irrémédiablement sur d’autres teintes satinées.
Dans l’immensité de ce désert
J’ai trouvé ton oasis, tel un présent offert.
Comme le sable brûlant qui libère des halos de chaleur
Mes pensées pour toi envahissent mon cœur.

I found your oasis

Eyes closed
On the back, lying
My thoughts fly beyond the dunes
While in the sky, the sun gives way to the moon.
The flat of the hand,
I cherish these grains.

I feel them rolling one by one
I let myself slide on the road
On the tracks that your body
To left under effort.
I ride these huge dunes
I want climb one by one.

These colors so hot with bronzed aspects
Irretrievably bring me on other satin shades.
In the vastness of the desert
I found your oasis as a present offered.
As the hot sand which releases heat halots
My thoughts for you invade my heart.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Quand l’amour est bafoué When love is flouted

 

Je ne savais plus que gémir
Alors qu’il poussait des soupirs
Ses mains m’attachaient à lui
Comme pour prolonger la nuit….(Poème complet sur la vidéo)

I did not know that moan
As he heaved sighs
His hands bound me to him
As to extend the night….(full poem on video)

Emotion

 

…..Je frémis malgré moi
Impatiente de tes bras,
De tes lèvres charnues et pulpeuses
De tes mains puissantes et merveilleuses…..(Poème complet sur la vidéo)

…. I shuddered in spite of myself
Impatient to your arms,
Of your fleshy and luscious lips
Of your mighty hands and wonderful…..(full poem on video)