Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

A moi les mirages To me the mirages

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Je vois dans cet immense paysage,
L’amour, les peines et la gloire.
Je continue de croire aux mirages,
De me raconter des histoires.

Que m’importe que nous ayons atteint un autre âge,
Notre amour n’a jamais cessé de grandir.
Chacun de notre côté du rivage,
Nous rêvons pour ne pas mourir.

Des rêves, j’en ai plein mes bagages
Ainsi que ton amour, tes peines
Que j’enfouis, pour que cette souffrance qui te ravage
Ne détruise pas l’homme que j’aime.

Je ne vois plus, dans ce magnifique paysage
Que l’amour que j’ai pour toi
Et si le vent me souffle un heureux présage
Je ne craindrai plus jamais d’être transie de froid.

To me the mirages

I see in this vast landscape,
The love, pains and the glory.
I continue to believe in mirages,
To tell me stories.

What matters to me that we have reached another age,
Our love has never stopped growing.
Each of our side of the shore,
We dream to avoid dying.

The dreams, I have full my luggages
As well as your love, your sorrows
That I buried, for that suffering who ravaging you
Do not destroy the man I love.

I no longer see in this beautiful landscape
That the love I have for you
And if the wind blows me a good omen
I will never afraid of being chilled to the bone.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publicités
Publié dans French love poem with english translation, poèmes d'amour

Oublie que noire peut être la nuit Forget that black may be the night

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Sous le ballet incessant
Des nuages poussés par le vent
Le regard perdu vers le néant,
C’est ton visage qui m’apparaît maintenant.

Je frissonne malgré moi, dans cet environnement désert.
Mes pensées vagabondent sur des lieux si beaux,
Si majestueux, que je sens mes épaules prises, comme dans un étau
Dans cette soudaine bourrasque je sens un nœud se défaire.

Je ferme les yeux sur l’obscurité, me laisse envelopper.
Je tressaille malgré moi sous la caresse de ta main.
J’avais oublié en cet instant, que tu étais à mes côtés
Que je n’étais plus seule, chaque matin.

Le visage tendu, offert à ce ciel chargé,
Mon bonheur explose et mon cœur s’adoucit
Transportée par cette joie, flottant dans les nuées,
Mon cœur emplit d’amour, oublie que, noire peut être la nuit.

Forget that black may be the night

Under the incessant ballet
Of clouds blown by the wind
The gaze lost into nothingness,
It is your face that appears to me now.

I shiver in spite of myself, in this desert environment.
My thoughts wander on places so beautiful,
So majestic, I feel my shoulders taken, as in a vice
In this sudden squall I feel a knot unraveling.

I close my eyes on the darkness, let me envelop.
I quiver despite myself under the caress of your hand.
I forgot in that moment, you were by my side
That I was not alone, every morning.

The face tense, offer to cloudy sky,
My happiness explodes and my heart softened
Carried by that joy floating in the clouds
My heart filled with love, forget that black may be the night.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans poèmes d'amour

Accorde-moi du temps Give me time

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Accorde-moi du temps…

Parce que je veux vivre encore,
Et avoir le temps de découvrir un jour,
Toutes les beautés cachées du corps,
Celles de l’amour.

Laisse-moi encore le temps de parvenir bientôt,
Au-delà des frontières,
A retrouver tous ces petits mots,
Qui furent ceux de mes prières,

Dans lesquels, je te retrouvais là-bas,
Comme la première fois,
Sachant qu’ici-bas,
Un petit rien sait me mettre en émoi.

Accorde-moi du temps, pour penser à nous,
Retrouver ces moments heureux,
Où, amoureusement, assise sur tes genoux
Je me laisse fragiliser par l’incandescence de ce feu.

Laisse-moi vivre encore,
Pour revivre un jour,
Dans un ultime effort,
Cette nuit d’amour.

Give me time…

Give me time…

Because I want to live again,
And have time to discover one day,
All the hidden beauties of the body,
They are those of love.

Let me still time to reach soon
Beyond the borders
To find again all these little words,
Who were those of my prayers?

In which, I found you there,
Like the first time,
Knowing that here on earth,
A little nothing, knows how to put me in turmoil.

Give me time to think about us,
Find again these happy moments,
Where, lovingly sitting on your knees
I let myself weaken the glow of the fire.

Let me live again
To relive one day
In a final effort,
That night of love.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans Poème d'amour Français traduit en Anglais

Voile d’ambre Veil of amber

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Lorsque la vie me blesse et me bouscule
Sur cette feuille trop blanche je me mets à griffonner,
Tous ces mots, avant que je ne bascule,
Dans des extrêmes que je ne pourrai que regretter.

Chaque fois, je me laisse emporter,
Dans ce sinueux dédale d’émotions,
Dans cette étonnante passion,
Qui me conduisent immanquablement à rêver.

J’y retrouve toujours, la douceur de l’amour partagé.
Je m’y noie avec le plus grand des plaisirs.
Je laisse ce voile d’ambre m’envelopper,
Réveiller en moi tous mes plus beaux souvenirs.

Dans ces moments, j’ai la sensation de te respirer.
Je laisse abonder tous mes rires et secrets,
Tout mon être t’appelle à mes côtés.
J’ai réellement besoin de ton amour, de ses bienfaits.

Veil of amber

When life hurts me and upsets me
On this too white sheet I start scribble,
All these words before I switch,
In some extremes I can only regret.

Every time I let myself go,
In this tortuous maze of emotions,
In this amazing passion
Which inevitably lead me to dream?

I always found the sweetness of love shared.
I drown myself with great pleasure.
I let this veil of amber envelop me,
Awaken in me all my best memories.

In these moments I have the sensation to breathe you.
I leave abound, all my secrets and laughs,
My whole being is calling you by my side.
I really need your love, and its benefits.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France