Archives de tags | Souhait Wish

Dans ma lettre au Père NoëlIn my letter to Santa Claus

J’ai préparé ma lettre au père Noël
Comme une supplique, un appel.
Je lui demande pour ce jour anniversaire,
Tout ce que j’énumère dans mes prières.

Au pied du sapin, je voudrais,
Qu’il enlève tes regrets,
Dépose un grand souffle de vie,
Sur ton corps amaigri.

Au pied du sapin, je voudrais,
Qu’il tire un trait,
Sur toutes tes douleurs,
Et efface tes pleurs.

Qu’il puisse, avant de partir,
Doucement et tendrement cueillir,
Cette vie qui ostensiblement s’échappe,
Avant que le néant ne la happe.

Dans ma lettre au père Noël
Il y a plus qu’un appel.
Un élan d’amour,
Pour toi, qui est ma vie depuis toujours.

In my letter to Santa Claus

I prepared my letter to Santa Claus
Like a petition, a call.
I ask him for that anniversary day,
All that I enumerate in my prayers.

At the foot of the fir tree, I would,
Let him take away your regrets,
Removes a great breath of life,
On your emaciated body.

At the foot of the fir tree, I would,
Let him draw a line,
On all your pains,
And erase your tears.

That he may, before leaving,
Gently and tenderly pick,
This life which ostensibly escapes,
Before the nothingness caught her.

In my letter to Santa Claus
There’s more than one call.
An impulse of love,
For you, who is my life forever.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Publicités

Tout est silence Everything is silence

Le temps passe, je me languis de toi,
J’aimerais encore entendre le son de ta voix.
Où que mes yeux s’accrochent et se posent
Ils ne veulent voir qu’une seule, unique chose.

Perdue, bousculée, happée par cette importante foule,
Portée par cette marée humaine qui déboule,
J’aimerais pour une fois pouvoir fermer les yeux
Retrouver et m’imprégner de ton sourire radieux.

Le temps passe, je me languis de toi,
J’aimerais encore entendre le son de ta voix.
Malgré tous ces bruits, toutes ces présences
Je n’entends plus que le silence.

Tout ce dont j’ai rêvé avec toi,
Reste à jamais dans ma mémoire d’autrefois.
Malgré tous ces bruits, toutes ces présences
Tout est silence ; je souffre de ton absence.

Everything is silence

Time passes, I languish me from you,
I will like to still hear the sound of your voice.
Wherever my eyes arise,
They do not want to see a single, only thing.

Lost, hurried, hit by this important crowd,
Buoyed by this human tide which turn up
For once I will like to be able to close their eyes
Finding and be full of your radiant smile.

Time passes, I languish me from you,
I will like to still hear the sound of your voice.
Despite all the noise, all these presences
I hear more than silence.

Just what I dreamed with you,
It remains forever in my memory of the past.
Despite all these noises, all these presences
Everything is silence; I suffer from your absence.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Evidence

Il y a toujours entre nous
Comme un appel amoureux
Que je ressens par-dessus tout
Comme un présage heureux

Il n’en faut pas plus pour rêver
Que je suis à tes côtés
Mon regard plongé dans le tien
Emerveillée de ce petit rien

Lorsque tes lèvres pulpeuses
S’emparent de mes lèvres amoureuses
Dans un long, profond baiser passionné
Je parviens à oublier

Sous cette vague de tendresse
Toute cette résistance déployée
Toute cette souffrance libérée
Par tes mains plus douces qu’une caresse

Quand enfin nos corps s’apprivoisent,
Notre raison nous quitte et nous abandonne
Nos regards éblouis tendrement se croisent
Notre amour explose puis se donne

Dans une étreinte qui n’en finit pas
Au son rauque de nos voix
Nos corps semblant onduler
Dans cette frénésie incontrôlée.

Evidence

There is always between us
As a lover appeal
That I feel above all
As a happy omen

It does not need more to dream
That I am by your side
My look deep in yours
Amazed by this little nothing

When your luscious lips
Seize of my loving lips
In a long, deep passionate kiss
I manage to forget

Under this wave of tenderness
All this unfolded resistance
All this suffering released
By your hands softer than a caress

When our bodies finally tame,
Our reason is leaving us and abandon us
Our dazzled eyes tenderly cross
Our love explodes, then gives

In an embrace that never ends
At hoarse sound of our voice
Our bodies pretend waving
In this uncontrolled frenzy.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Quand nos corps s’apprivoisent When our bodies become tame

C’est toujours dans ces instants de silence
Que je ressens le plus ta présence
Que je parviens à m’imaginer
Tout ce qui pourrait se passer

Si j’étais à tes côtés
M’abandonnant sans résister
A tout ce que j’ai pu imaginer
Comme la douceur de tes baisers

Et dans cet élan de tendresse
Nos cœurs qui soudain s’emballent
Nos corps qui sombrent dans la détresse
Alors que nos mains enfin parlent

Explorant chaque once de notre peau
Réveillant un à un ces mots
Murmurés à demi-mots
Aux instants les plus beaux

Où nos regards adoucis se croisent
Où nos corps alanguis s’apprivoisent
Réveillant toute cette douceur
Enfermée dans notre cœur.

When our bodies become tame

It’s always in these moments of silence
That I feel the more your presence
That I manage to imagine
Everything could happen

If I was at your side
Leaving me without resistance
To all that I could imagine
Like the softness of your kisses

And in this burst of tenderness
Our hearts suddenly get carried away
Our bodies that fall into distress
When our hands finally speak

Exploring every inch of our skin
Waking up one by one these words
Whispered half-words
At the most beautiful moments

Where our glances meet softened
Where our bodies languid become tame
Waking all this sweetness
Locked in our heart.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Vas-tu rester cette fois ? Will you stay this time?

Tous ces jours loin de toi
Étaient devenus insipides et sans joie.
J’avais tellement espéré ton retour
Que je te cherchais chaque jour

J’en arrivais à me désespérer
Qu’un jour je puisse enfin te retrouver.
Toutes mes nuits emplies de toi
Me réveillaient chaque fois

Persuadée d’avoir entendu ta voix
M’appeler avec un je ne sais quoi
Avec dans l’intonation cette émotion
Qui me donnait de doux frissons

Vas-tu rester cette fois ?
Où à nouveau disparaitre ?
J’aime tant parler avec toi
Que j’y trouve un certain bien-être

Il m’arrive de me demander
Pourquoi j’ai ainsi le manque de toi
Pourquoi je te suis si attachée
Et pourquoi, je vois en toi.

Will you stay this time?

All these days far from you
Were become insipid and joyless.
I had so hoped your return
That I was looking for you every day

I arrived to despair
That one day I may finally find you.
All my nights filled with you
Woke me every time

Persuaded to have heard your voice
Call me with an indescribable
Within the intonation that emotion
Who gave me sweet chills

Will you stay this time?
Where disappear again?
I so love to talk with you
That I find some wellbeing

It happens that I wonder me
Why I have the lack of you
Why I am so attached to you
And why, I see in you.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Ne pleure plus Do not more cry

Le visage souillé de larmes qui coulent sur tes mains
Tu avais espéré, croiser ton ange en chemin.
Combien de fois l’as-tu imaginée, aimée ?
Alors que le soleil se couchait, elle est arrivée.

Ne pleure plus. Dis au revoir à la nuit, souris.
Elle t’attend, t’appelle, elle veut te sortir de l’oubli.
Elle n’attend que toi, pour faire ces derniers pas.
Sèche tes larmes, ne pleure plus, elle t’aime déjà.

Ne pleure plus. Dis bonjour à la vie, dis-lui :
« Je ne pleure plus, je t’aime. Avec toi je revis.
Je voudrai maintenant te serrer dans mes bras.
Pour ne plus souffrir ni jamais avoir froid ».

Do not more cry

The face stained with tears who running down your hand
You had hoped for, cross your angel on the way.
How many times have you imagined, loved?
While the sun was setting, she arrived.

Do not more cry. Say goodbye to the night, smile.
She’s waiting you; calls you, she wants out you of oblivion.
She is waiting for you, to do her last step.
Dry your tears, not more cry, she already loves you.

Do not more cry. Say hello to life, tell her:
« I do not cry anymore, I love you. With you I relive.
I would like now hold you in my arms.
For suffer no more nor never have cold. « 

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Si la vie te désespère If the life despairs you

To N. J.

Si la vie te désespère
L’amour se montre austère
Ne réfléchis pas ; écris
Tes rêves, tes envies.

Si la tristesse te déstabilise
La détresse te dompte
Regarde-moi et réalise
Que de chemin tu te trompes.

L’amour est partout
En toi et près de toi
Mais tu ne le vois pas
Et de toi, il se joue

Si tu souhaites le silence
Réfléchir à ces mots, ces résonnances
J’essaierais de m’habituer à ton absence
J’attendrais ton retour et te dispenserais de ma présence.

Quoiqu’il en soit,
Je suis toujours là.
Ma porte est ouverte
Jamais mon cœur ne déserte.

If the life despairs you

To N. J.

If the life despairs you
The love shows itself austere
Do not think; write
Your dreams, your desires.

If sadness destabilizes you
The distress subdues you
Look at me and realize
That from way you are mistaken.

Love is everywhere
In you and near you
But you do not see it
And from you, it plays

If you wish the silence
To think about these words these resonances
I would try to get accustomed to your absence
I will expect your return and would dispense you of my presence.

Anyway,
I’m still there.
My door is open
Never my heart, deserted.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Laisse-moi t’aimer en secret Let me love you in secret

J’aimerai t’emmener à l’ombre des hautes futaies
Te dire au creux de l’oreille tous mes secrets
Te conduire à cette source à l’eau si fraîche
Te rafraichir de ma main très douce comme une caresse

J’aimerai te faire découvrir tout ce qu’il y a de plus beau.
Qu’à nos âges la vie ne s’arrête pas à de simples maux
Mais qu’elle s’enrichit des petits plaisirs
Seules sources pour ramener le sourire

Sur nos visages un peu vieillis
Sur nos cœurs un peu aigris
Par trop de désillusions
Voire trop d’afflictions.

J’aimerai tellement, à l’ombre de ces hautes futaies
Te prendre la main, t’aimer en secret
Loin de tous ces regards éteints
Qui semblent continuellement chercher leur chemin.

Let me love you in secret

I would like to take you in the shade of tall forests
To tell you in the ear all my secrets
Lead you to this source of water so fresh
Refresh you of my hand very soft as a caress

I would like to make you discover all that is more beautiful.
That at our age life does not stop at simple evils
But it is enriched with small pleasures
Only source to bring the smile

On our faces a little older
On our hearts a little bitter
By so much disappointments
Even too afflictions.

I will love so much, in the shade of the tall trees
Take you by the hand, love you secretly
Far from all these blank eyes
Who seem continually looks their way.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Laissez-moi écouter la voix de cet homme Let me hear the voice of this man

Laissez-moi glisser dans cette onde où je trouve enfin la paix.
Laissez-moi écouter toutes ces bulles qui remontent dans un accord parfait.
Eloignez-vous de moi doucement, délicatement, restez discret.
Et quittez mon espace, sans poser de questions s’il vous plaît.

Laissez-moi nager, éloignée des chemins
Eloignez-vous de ma nudité, ne tentez plus de tendre la main
Je suis si bien dans cette solitude ouatée, dans cette eau fraîche
Je ferme les yeux, je descends, je m’approche de la brèche.

Laissez-moi dans cette eau profonde où j’ai retrouvé la paix
Me parvient la voix de cet homme qui m’appelle en secret.
Silence des abîmes, reste avec moi dans cette paix qui désormais,
M’ouvre les yeux sur cette vie que j’avais près de lui hier.

Laissez-moi glisser dans cette eau profonde, nourrir cet amour en secret
Laissez-moi imaginer tous ces matins où avec lui je me réveillerai
Approchez-vous doucement, délicatement, restez discret
Soyez le témoin de cet amour que je voudrais parfait.

Let me hear the voice of this man

Let me slip into this wave where I finally find peace.
Let me hear all these bubbles going in perfect harmony.
Move away from me slowly, gently, stay discreet.
And leave my space, without question please.

Let me swim away from roads
Move away from my nakedness, not try to reach out more
I am so lonely in this cocooned in this fresh water
I close my eyes, I go down, I approach the gap.

Let me in this deep water where I found peace
Comes to me the voice of the man who calls me in secret.
Silence of the abyss, stay with me in that peace which now,
Open my eyes on this life that I had with him yesterday.

Let me slip into the deep water, feeding this love in secret
Let me imagine all those mornings when I wake up with him
Approach slowly, gently, stay discreet
Be the witness of this love that I would like perfect.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Tu me manques I miss you

Toute cette nuit où je t’ai rêvé,
Dans mon sommeil j’ai prié,
Que très bientôt je pourrai enfin
Me réveiller près de toi le matin.

Je voudrais me retrouver loin de chez moi
Me blottir doucement au creux de tes bras.
Partager pour toujours ta vie et ton lit
Etre celle qui t’aime et toujours te sourit.

Je voudrais, chaque matin, près de toi me réveiller
Et te trouver encore endormi, à mes côtés.
Te réveiller doucement par la douceur des baisers
Lire dans tes yeux combien je suis aimée.

Je voudrais être ta compagne de chaque jour
Te prodiguer à chaque instant tout mon amour.
Marcher main dans la main, à tes côtés,
De toi ne plus être privée.

I miss you

All that night where I dreamed of you,
In my sleep I prayed,
That very soon I could finally
Wake up myself next to you in the morning.

I would find myself far from my home
Snuggle gently in the hollow of your arms.
Share forever your life and your bed
To be the one who loves you and always smiled to you.

I would like every morning near you wake up
And find you still asleep beside me.
To wake you up gently by the sweetness of kisses
Read in your eyes how much I am loved.

I would like to be your companion of every day
Provide you at any moment all my love.
To walk hand in hand, next to you,
Of you no longer be private.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED