Publié dans French love poem with english translation, La vie The life, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Personne à qui parler No one to talk to

Quand vous n’avez personne à qui parler,
Que le silence s’impose à vous,
Vous ne pouvez remédier,
Au mal être qui s’empare de vous.

Vous vous réfugiez dans votre monde,
Cachant derrière vos sourires,
Cette détresse qui soudain vous inonde ;
Que les mots ne peuvent décrire.

Immanquablement vous vous isolez,
Loin de ce monde, de cette souffrance,
Loin des regards vous vous cachez,
Cherchant partout cette délivrance,

Celle qui vous apportera la sérénité,
Qui vous fera comprendre,
Que dans votre quête de vérité,
Vous n’avez rien à attendre.

Surtout ne rien exiger des autres,
Accepter ce qu’ils ne vous donnent pas,
Et garder l’amour qui est le vôtre,
Vous enveloppant comme dans un drap.

No one to talk to

When you have no one to talk to,
Silence is yours,
You cannot remedy,
To the evil being that seizes you.

You take refuge in your world,
Hiding behind your smiles,
This distress suddenly overwhelms you;
What words cannot describe.

Unmistakably you isolate yourself,
Far from this world, from this suffering,
Out of sight you hide,
Seeking everywhere this deliverance,

The one that will bring you serenity,
Who will make you understand,
That in your quest for truth,
You have nothing to wait.

Above all, do not demand anything from others
Accept what they do not give you,
And keep the love that is yours,
Enveloping you as in a sheet.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF
Mes écrits sur My writings on:

Sais-tu où sont parties mes larmes : https://www.thebookedition.com/fr/sais-tu-ou-sont-parties-mes-larmes–p-361435.html
SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : https://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-352499.html
Doux abandon : Poèmes : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
Dans les tourmentes de l’amour : Poèmes https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/779631/s/dans-les-tourmentes-de-l-amour-gyslaine-le-gal/
Voile d’ambre Poèmes : https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/790797/s/voile-d-ambre-gyslaine-le-gal/

Publié dans French love poem with english translation, La vie The life, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Lorsque la nuit palpite When the night pulsates

Je reve que je dors

Lorsque la nuit palpite,
Comme mon esprit alerté,
Dans ce cauchemar je me précipite,
Sans ne pouvoir oublier ;

Tes larmes de désespoir,
Ces frissons sur ma peau,
Annonciateurs d’idées noires,
Bien loin de tous ces mots,

Qui sculptent mes épaules,
Me sortent du sommeil.
La nuit bât des paupières et m’enjôle,
Dans cet instant de pur réveil.

J’en oublie ce doux visage,
Malgré les yeux rivés sur cette autre nuit.
Je n’avais pas envie d’être sage ;
Voulais que se prolonge la nuit.

Aujourd’hui le chagrin m’étreint.
Une sensation de vide, d’abandon.
Je ne sais plus où est le mal, où est le bien,
Peur de perdre la raison.

Celle qui m’a fait tenir jusque-là ;
Qui a donné un sens à ma vie ;
Me portant à bout de bras.
L’amour, son énergie.

When the night pulsates

When the night throbs,
As my mind alerted,
In this nightmare I rush,
Without being able to forget;

Your tears of despair,
These shivers on my skin,
Black Ideas Announcers,
Far from all these words,

Who carve my shoulders,
Get me out of sleep.
The night blushes eyelids and m’jole,
In this moment of pure awakening.

I forget that sweet face,
Despite the eyes on this other night.
I did not want to be wise;
Wanted that extends the night.

Today grief is hugging me.
A feeling of emptiness, of abandonment.
I do not know where the evil is, where is the good,
Fear of losing reason.

That which made me hold until then;
Who gave meaning to my life;
Carrying me at arm’s length.
Love, his energy.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2019 Gyslaine LE GAL

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF
Mes écrits sur My writings on:

Sais-tu où sont parties mes larmes : https://www.thebookedition.com/fr/sais-tu-ou-sont-parties-mes-larmes–p-361435.html
SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : https://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-352499.html
Doux abandon : Poèmes : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
Dans les tourmentes de l’amour : Poèmes https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/779631/s/dans-les-tourmentes-de-l-amour-gyslaine-le-gal/
Voile d’ambre Poèmes : https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/790797/s/voile-d-ambre-gyslaine-le-gal/

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Pour toi je quitte tout For you I leave everything

Si pour toi je quitte tout,
Sauras-tu me donner le goût,
De vivre à travers tes baisers,
Un amour vrai, passionné ?

Combleras-tu cette place,
Emprisonnée par les glaces,
De tout ce que j’ai souffert,
Et qui encore me laisse un goût amer.

Si vaincre l’amour est éprouvant,
Vaincre la peine l’est tout autant.
Aime-moi ! Ouvre-moi ton cœur !
Je sais que tu es mon seul bonheur.

Si je quitte tout,
De ce monde dépravé, de fous,
Je saurai avec toi m’abandonner,
Et pourrais enfin oublier…

For you I leave everything

If for you I leave everything,
Will you be able to give me the taste,
To live through your kisses,
A true, passionate love?

Will you fill this place,
Imprisoned by the ice,
Of all that I suffered,
And who still leaves me a bitter taste.

If overcoming love is trying,
Overcoming the pain is just as important.
Love me! Open your heart to me!
I know you are my only happiness.

If I leave everything,
From this depraved world, from the mad,
I will know with you to abandon me,
And could finally forget …

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

Sais-tu où sont parties mes larmes : https://www.thebookedition.com/fr/sais-tu-ou-sont-parties-mes-larmes–p-361435.html
SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
Doux abandon : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
Dans les tourmentes de l’amour : https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/779631/s/dans-les-tourmentes-de-l-amour-gyslaine-le-gal/
Voile d’ambre : https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/790797/s/voile-d-ambre-gyslaine-le-gal/

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Je te guette I’m watching you

Malgré le vent et la tempête,
Mon cœur te cherche, te guette.
J’attends un signe, un mot,
Qui guériraient mes maux.

Dans tout cet amour, ont figuré mes désirs.
J’ai mis mes lèvres au seuil de mes mots,
Comme l’astre qui monte au plus haut,
Sans jamais oublier, un seul souvenir.

Tes baisers de ces nuits vivantes,
La pression de tes bras autour de moi,
M’ont rappelé bien des fois,
Que j’étais soudain, devenue aimante.

Comme la flamme de cette belle conquête,
Tous mes rêves écrits au monde,
Clairs et perpétuels dans cette ronde,
Sont pour toi, que je guette.

I’m watching you

Despite the wind and the storm,
My heart is looking for you, watching you.
I’m waiting for a sign, a word,
Who would heal my troubles.

In all this love, have figured my desires.
I put my lips on the threshold of my words,
Like the star rising to the highest,
Without ever forgetting, only one memory.

Your kisses of these living nights,
The pressure of your arms around me,
Have reminded me many times,
That I had suddenly become loving.

Like the flame of this beautiful conquest,
All my dreams written to the world,
Clear and perpetual in this round,
Are for you that I’m watching.

Gys

Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mon dernier Roman d’amour

couverture 110 pages

https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html

Publié dans French love poem with english translation, La vie The life, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Le néant Nothingness

Femme sous la pluie

La campagne semble s’éveiller à la vie ;
J’entends les gouttes de pluie,
Qui s’écrasent sur mon parapluie.
J’ai effacé tous mes souvenirs,

Comme ses dernières paroles,
Qui ont failli me rendre folle.
Et toutes ces fois,
Où il était dur de porter ma croix.

J’ai fini par me raisonner,
Et n’ai plus de mal à refouler,
Toute cette rage qui monte dans ma gorge.
Dans le malheur, rien ne se forge.

Je n’attends rien de lui.
Il est là et il vit sa vie,
Sans s’occuper de mes désirs,
Sans entendre mes soupirs.

Mon cœur se ferme doucement à l’amour,
Mes sentiments s’étouffent, perdent toute leur intensité,
Et c’est le cœur lourd
Que m’apparait cette triste réalité.

Nothingness

The countryside seems to awaken to life;
I hear raindrops,
That crash on my umbrella.
I erased all my memories,

Like his last words,
That almost made me crazy.
And all these times,
Where it was hard to carry my cross.

I ended up thinking,
And there is no longer any difficulty in repressing,
All the rage that rises in my throat.
Unfortunately, nothing is forged.

I do not expect anything from him.
He is there and he lives his life,
Without taking care of my desires,
Without hearing my sighs.

My heart gently closes to love,
My feelings are choking, losing all their intensity,
And it is the heavy heart
What does this sad reality appear to me?

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

 

Mes écrits sur My writings on:

 

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html

http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html

http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html

http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html

http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour

http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Publié dans French love poem with english translation, La vie The life, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Jusqu’à l’épuisement Until exhaustion

J’ai marché jusqu’à l’épuisement,
Sur ce chemin désert,
Pour oublier les tourments,
De cette décision amère,

Sans pour autant chasser
Cette terrible, difficile douleur,
De ce poids trop dur à porter,
Pour celui qui reste dans mon cœur.

Etait-ce trop demandé
Que de m’accorder un peu de temps ?
De pouvoir encore partager
Tous ces tendres instants ?

Il est resté sourd,
A toutes mes sollicitations,
Alors que son amour
Est sincère, sans l’ombre d’une hésitation.

Pourquoi n’ai-je pu m’habituer
A ce qui ressemble à de l’indifférence ?
Je n’ai pas pu supporter,
Ses absences, ses silences.

Je ne voulais pas le changer,
Juste qu’il reste l’homme que j’aimais,
Et qu’il puisse seulement apporter,
Un intérêt à ce que je demandais.

Coutumes, éducation,
Créés souvent les différences,
Interférant dans la réalisation,
De nos rêves, de nos espérances.

Je crois malgré tout en lui,
Il est et reste ma vie.

Until exhaustion

I walked to exhaustion,
On this deserted road,
To forget the torments,
From this bitter decision,

Without to hunt
This terrible, difficult pain,
From this weight too hard to bear,
For the one who remains in my heart.

Was it too much asked
What to give me a little time?
To be able to share
All those tender moments?

He remained deaf,
To all my solicitations,
While his love
Is sincere, without the shadow of a hesitation.

Why could not I get used to
To what looks like indifference?
I could not bear,
His absences, his silences.

I did not want to change him,
Just that he remains the man I loved,
And that he can only bring,
An interest in what I was asking.

Customs, education,
Often created differences,
Interfering in the embodiment,
Of our dreams, of our hopes.

I still believe in him,
He is and remains my life.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Je rêve pour oublier ton absence I dream to forget your absence

Il était trop tôt ce matin.
J’ai laissé glisser ma main,
Courir sur les draps
Alors que j’avais si froid.

J’étais à peine sortie de mes rêves
Que je ressentais encore cette fièvre.
J’imaginais l’odeur de ta peau,
Et la douceur de tes mots.

Je rêvais cette tendresse,
Qui me plongeait dans l’allégresse.
Je rêvais pour raviver mes sens,
Et espérer ta présence.

Je suis sortie de la nuit
Je m’extirpe de mon lit
Retourne dans mon monde de silence.
Je rêve, pour oublier ton absence.

I dream to forget your absence

It was too early this morning.
I let my hand slides,
Running on the sheets
So that I had so cold.

I was barely come out of my dreams
That I still felt this fever.
I imagined the smell of your skin,
And the sweetness of your words.

I dreamed of that tenderness,
Who plunged me in joy.
I dreamed to revive my senses,
And to hope for your presence.

I am go out of the night
I get out of my bed
Return in my world of silence.
I dream, to forget your absence.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Publié dans Amitié friendship, French love poem with english translation, La vie The life, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour, Romantique Romantic

Dans ma lettre au Père NoëlIn my letter to Santa Claus

J’ai préparé ma lettre au père Noël
Comme une supplique, un appel.
Je lui demande pour ce jour anniversaire,
Tout ce que j’énumère dans mes prières.

Au pied du sapin, je voudrais,
Qu’il enlève tes regrets,
Dépose un grand souffle de vie,
Sur ton corps amaigri.

Au pied du sapin, je voudrais,
Qu’il tire un trait,
Sur toutes tes douleurs,
Et efface tes pleurs.

Qu’il puisse, avant de partir,
Doucement et tendrement cueillir,
Cette vie qui ostensiblement s’échappe,
Avant que le néant ne la happe.

Dans ma lettre au père Noël
Il y a plus qu’un appel.
Un élan d’amour,
Pour toi, qui est ma vie depuis toujours.

In my letter to Santa Claus

I prepared my letter to Santa Claus
Like a petition, a call.
I ask him for that anniversary day,
All that I enumerate in my prayers.

At the foot of the fir tree, I would,
Let him take away your regrets,
Removes a great breath of life,
On your emaciated body.

At the foot of the fir tree, I would,
Let him draw a line,
On all your pains,
And erase your tears.

That he may, before leaving,
Gently and tenderly pick,
This life which ostensibly escapes,
Before the nothingness caught her.

In my letter to Santa Claus
There’s more than one call.
An impulse of love,
For you, who is my life forever.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Un de ces jours de chagrin One of these days of sorrow

La main posée sur la vitre,
Un de ces jours de chagrin
J’ai dépassé la nuit qui m’habite
De cet horizon inerte, indifférent
Et en ce jour de chagrin
Je te cherche inconsciemment
Bien au-delà de moi-même
Ne sachant plus, tellement je t’aime,
Lequel de nous deux est absent.

La main posée sur la vitre
Je voyage toujours dans le silence.
Mes pensées s’effritent
A survivre à l’absence.
Nos yeux ne se renvoient plus la lumière
Qui d’une seule caresse
Me dévoilait à toi, tout entière.
Me plongeant dans cette ivresse
Savourant ta douce présence.

Un de ces jours de chagrin
Où mes yeux fixent le néant
J’ai dépassé ce monde réel
Me suis tournée vers l’océan
Fredonnant ce doux refrain.
Alors que ma voix doucement chancelle
Que les mots dans ma gorge se bâillonnent
Je suis retournée dans cette nuit qui m’habite
Attendant simplement, que mon cœur désaffectionne.

One of these days of sorrow

The hand resting on the glass,
One of these days of sorrow
I have passed the night that possesses me
From this inert horizon, indifferent
And in this day of sorrow
I’m looking for you unconsciously
Beyond myself
Not knowing anymore, so much I love you,
Which of us is absent?

The hand resting on the glass
I always travel in the silence.
My thoughts are crumbling
To survive at the absence.
Our eyes do not return the light
Who with only caress
Revealed me, to you, entirely.
Plunging me into this drunkenness
Enjoying your sweet presence.

One of these days of sorrow
Where my eyes fix the nothingness
I surpassed this real world
I turned to the ocean
Humming this sweet refrain.
As my voice softly stags
That the words in my throat gag
I am returned in the night that possesses me
Simply waiting, my heart is disaffected.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Publié dans French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

Parlez-moi de lui Tell me about him

Je ne connais pas ses amis
Sinon j’aurai demandé qu’ils me parlent de lui.
Mes souvenirs me transportent
Il aime mes paroles qui souvent l’exhortent

Je sais qu’il est là encore parfois
Qu’il a choisi de se tenir loin de moi
Par peur de céder à ce démon
Qui aujourd’hui porte mon nom.

Depuis des semaines il n’a pas écrit
Il m’a complètement occultée de sa vie
Me laissant dans ce lourd silence
Où tout n’est plus que désespérance

Je voudrais que l’on me parle de lui
Que l’on me dise comment va sa vie
Et si dans ce pays lointain
Il est heureux enfin.

Tell me about him

I do not know his friends
Otherwise I would have asked they speak of him.
My memories carry me
He likes my words often exhort

I know he is still there sometimes
He has chosen to stay away from me
For fear of giving in to this demon
Which now bears my name.

Since weeks he did not write
He completely overshadowed me of his life
Leaving me in this heavy silence
Where everything is only despair

I would like that it talk about him
That being told how is his life
And if in that distant land
He is happy at last.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED