Archives de tags | Passion

Pour ces instants de vie For these moments of life

Si ma vie prend ce tournant,
Il n’en reste pas moins,
Que je reste pour autant,
L’amoureuse qui au loin,

Pleure de n’avoir pas pu,
Te retrouver,
Comme prévu,
Et tout simplement t’aimer ;

Pour ces instants de vie ;
Pour ces moments d’amour.
La passion en moi survit,
Pour toi seul, mon unique amour.

Je viendrai quand tu connaîtras trop de solitude,
Allongé, seul, dans cette chambre aux murs blanchis
Où toute notre passion, notre joie, se sont évanouis
Dans cette mémorable quiétude.

Je viendrai quand les sentiments de ton cœur,
Régneront sur ta vie, sans plus rien pour les fléchir,
Juste mon amour pour les nourrir
De ces étranges sensations, qui font notre bonheur.

For these moments of life

If my life takes this turn,
It remains nonetheless,
That I remain so,
The lover who in the distance,

Weep for not being able to
Find you,
As expected,
And just love you;

For these moments of life;
For those moments of love.
The passion in me survives,
For you alone, my only love.

I will come when you will be too lonely,
Lying alone in this room with whitewashed walls
Where all our passion, our joy, vanished
In this memorable quietude.

I will come when the feelings of your heart,
Will reign over your life, nothing more to bend them,
Just my love to feed them
Of these strange sensations, which make our happiness.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Mes écrits sur My writings on:

Sais-tu où sont parties mes larmes : https://www.thebookedition.com/fr/sais-tu-ou-sont-parties-mes-larmes–p-361435.html
SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
Doux abandon : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
Dans les tourmentes de l’amour : https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/779631/s/dans-les-tourmentes-de-l-amour-gyslaine-le-gal/
Voile d’ambre : https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/790797/s/voile-d-ambre-gyslaine-le-gal/

Publicités

Il y a enfin quelqu’un There is finally someone

Maintenant que l’amour devient enfin mon avenir ;
Que la vie, soudain me sourit ;
Que j’oublie mes jours gris ;
Immédiatement je souhaite partir ;

Retrouver cette clarté qui passe dans tes yeux ;
Me laisser éblouir par toutes ces merveilles,
Dont je rêve dans mon sommeil,
Et qui m’entraînent souvent, très haut dans les cieux.

Quand les nuages déversent leur pluie,
Je rêve de cette chaude terre du lointain,
Là où, il y a enfin quelqu’un,
Qui m’attend et me sourit.

Maintenant que l’amour reste mon seul désir,
Que mes rêves éveillent la passion,
Dans cet élan de tendre affection,
Je ne crains plus mon devenir.

There is finally someone

Now that love finally becomes my future;
That life suddenly smiles on me;
I forget my gray days;
Immediately I wish to leave;

Find that clarity that passes in your eyes;
Let me dazzle by all these wonders,
Whom I dream in my sleep,
And who carry me often, very high in the heavens.

When clouds pour their rain,
I dream of this hot land of the far,
Where, finally, there is someone,
Who is waiting for me and smiles at me.

Now that love remains my only desire,
May my dreams awaken passion,
In this momentum of tender affection,
I do not fear my future.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Tous mes livres ici : https://www.thebookedition.com/fr/30895_gyslaine-le-gal

Tous mes Ebook ici : https://www.amazon.fr/Gyslaine-LE-GAL/e/B071Z7X5XF

Retiens-moi dans tes bras Hold me in your arms

Quand tu me prends dans tes bras,
Et que tu me murmures tout bas,
Ton amour, ta passion,
Alors monte en moi l’émotion.

Quand tu me fais doucement danser,
Et contre toi virevolter,
Je sens mon visage s’illuminer
Et mes yeux briller.

Quand tu me prends dans tes bras,
J’oublie combien j’ai eu si froid.
Je laisse cette flamme me réchauffer,
Et je m’abandonne, à la douceur de tes baisers.

Ainsi, fébrilement blottie dans tes bras,
J’écoute ton cœur qui bat,
Sur ce rythme effréné
De l’amour donné.

Retiens-moi encore dans tes bras.
Mon cœur doucement sombrera,
Dans cette ardente fièvre
Eveillée par tes lèvres.

Hold me in your arms

When you take me in your arms,
And you whisper to me,
Your love, your passion,
So rise in me the emotion.

When you gently make me dance,
And against you twirling,
I feel my face light up
And my eyes shine.

When you take me in your arms,
I forget how cold I was.
I let this flame warm me,
And I surrender to the sweetness of your kisses.

So, feverishly snuggled in your arms,
I listen to your beating heart,
On this fast pace
Of the given love.

Hold me in your arms again.
My heart will slowly sink,
In this burning fever
Awakened by your lips.

Gys

Droits d’auteur – Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

Sais-tu où sont parties mes larmes : https://www.thebookedition.com/fr/sais-tu-ou-sont-parties-mes-larmes–p-361435.html
SOLEDAD : https://www.thebookedition.com/fr/soledad-p-359152.html
Cinq jours qui ont compté : https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html
Elle a tué l’homme que j’étais : https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
Les cris se sont tus : http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
Improbable Avenir : http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
Doux abandon : http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
Dans les tourmentes de l’amour : http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
Voile d’ambre : http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Nouveau ! Vient de sortir

Sais tu projet 5

Le temps d’une promenade, Franck qui tient absolument à épouser Anna, va enfin découvrir son passé, son terrible secret, sa vie tumultueuse. Dans cette histoire d’amour aux rebondissements parfois tendres, parfois violents, vous découvrirez des êtres attachants par leur histoire, repoussants dans leurs dérives. Une histoire qui aurait pu être des plus banales mais qui reste particulière par certains faits circonstanciés. Une histoire émouvante, une poésie parlante qui amène parfois les larmes aux yeux.

Disponible pour l’achat en version papier et PDF ici :
https://www.thebookedition.com/fr/sais-tu-ou-sont-parties-mes-larmes–p-361435.html

 

 

Le sommeil a pris nos empreintes Sleep took our prints

Le sommeil a pris nos empreintes
Au milieu de ces draps défaits
Où nos corps somnolaient,
Après ces tendres étreintes.

Tu t’es penché sur moi,
Pour voir si je t’aimais,
Pensant que je dormais.
J’étais seulement heureuse de ma joie.

Sous les nuages de mes paupières,
Je respire ton corps,
Je revis ces moments si forts,
Qui ont ravivés toute cette lumière.

Ma tête s’endort enfin sur l’oreiller,
Puis roule, en ses rêves émerveillés,
Où les mots ne sont plus,
Devant ces corps harassés, nus.

Sleep took our prints

Sleep took our prints
In the middle of these undone sheets
Where our bodies dozed,
After these tender embraces.

You looked at me,
To see if I loved you,
Thinking I was sleeping.
I was only happy with my joy.

Under the clouds of my eyelids,
I breathe your body,
I see these moments so strong,
Who have revived all this light.

My head finally falls asleep on the pillow,
Then roll, in his wondering dreams,
Where the words are no longer,
In front of those exhausted bodies, naked.

Gys

Copyright© 2018 Gyslaine LE GAL

Mon dernier roman Cinq jours qui ont compté disponible ici :

https://www.thebookedition.com/fr/cinq-jours-qui-ont-compte-p-357079.html

couverture 110 pages

Le vent froid de décembre The cold wind of December

Après une longue absence due à mon déménagement me voici de retour.
After a long absence due to my move here I am back.

La mer les voeux

Le vent froid de Décembre
M’a dicté cette halte
Je peux enfin entendre
Ces pensées qui m’exaltent

Je vois ton nom gravé sur la pierre
Et alors, je devine ton visage
Baigné de cette lumière
Qui adoucit les traits de l’âge

Tes lèvres douces comme la mousse
Posées sur mon front si frais
Me sortent des broussailles en douce
M’enveloppent de ces souvenirs, que je n’oublierai jamais.

Cet après-midi de décembre
Les pies chantent un refrain sans réponses
Dans chacun de mes membres
Je ressens ta douleur, telle une semonce.

Le vent froid de Décembre
M’apporte un peu de toi
Et me laisse entendre
La merveilleuse douceur de ta voix.

The cold wind of December

The cold wind of December
Dictated this halt
I can finally hear
These thoughts that exalt me

I see your name engraved on the stone
And then, I guess your face
Bathed in this light
Which softens the features of age

Your lips soft as the foam
Put on my forehead so cool
Brush me out of the brush
I wrap myself with these memories, which I will never forget.

This afternoon of December
The magpies sing a chorus without answers
In each of my members
I feel your pain, like a warning.

The cold wind of December
Brings me a little bit of you
And lets me hear
The wonderful sweetness of your voice.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Mon coeur bat pour toi My heart beats for you

J’ai le cœur qui bat pour toi,
Et toutes les fois où je te vois,
Et toutes celles où j’entends ta voix,
Plus rien ne compte ici-bas.

Tu es mon plus grand bonheur,
La source de mes sourires, de ma douceur,
Le seul soleil sur ma vie,
Le seul amour que je chéris.

Et pour toutes ces nombreuses fois,
Où tu me combles de joie,
J’ai envie de te dire,
Que je ne cesse de te chérir.

Mon cœur bat toujours pour toi,
Sous les intonations de ta voix,
Mon corps danse allègrement,
Sous tes baisers, ardents.

J’ai le cœur qui bat pour toi,
Et toutes les fois où je te vois,
Et toutes celles où j’entends ta voix,
Plus rien ne compte ici-bas.

My heart beats for You

My heart beats for you,
And every time I see you,
And all those where I hear your voice,
Nothing else matters here.

You are my greatest happiness,
The source of my smiles, my sweetness,
The only sun on my life,
The only love I cherish.

And for all these many times,
Where you fill me with joy,
I want to tell you,
May I never stop cherishing you.

My heart is still beating for you,
Under the intonations of your voice,
My body dances cheerfully,
Under your kisses, ardent.

My heart beats for you,
And every time I see you,
And all those where I hear your voice,
Nothing else matters here.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Quand dans mes bras tu t’abandonnes When in my arms you surrender

Quand dans mes bras tu t’abandonnes,
Ces merveilleux moments que j’affectionne,
Sont comme un baume de paix
Qui m’enveloppe en secret.

J’aime sentir ta douceur sous mes doigts
Et tes lèvres qui courent sur mes bras,
Réveillant ces instants particuliers,
Qui me font presque tout oublier.

Compagnon de mes jours,
Confident de mes amours,
Sur mes genoux, tes mains se posent,
Pendant que j’écris mes proses.

En toi, tout est resté douceur.
Tu es l’unique reflet de mon cœur.
Toi seul sais, combien, comment je peux aimer,
Tout cet amour que j’ai à donner.

Quand dans mes bras tu t’abandonnes,
Ces merveilleux moments que j’affectionne,
Sont comme un baume de paix
Qui m’enveloppe en secret.

When in my arms you surrender

When in my arms you surrender,
These wonderful moments I like,
Are like a balm of peace
Who envelops me in secret.

I like to feel your sweetness under my fingers
And your lips running on my arms,
Awakening these special moments,
Those almost make me forget everything.

Companion of my days,
Confident of my love,
On my knees, your hands rest,
While I write my prose.

In you everything remained gentle.
You are the only reflection of my heart.
You alone know, how much, how I can love,
All this love I have to give.

When in my arms you surrender,
These wonderful moments I like,
Are like a balm of peace
Who envelops me in secret.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Aime-moi comme au premier jour Love me as on the first day

Le soleil enfin réchauffe nos nuits.
Quand tes mains se posent délicatement sur mon corps alangui,
C’est tout mon être qui réagit,
Comme sorti subitement de l’oubli.

Serre-moi fort, entraine-moi dans cette danse,
Efface la violence de mes souffrances.
J’ai besoin de voguer jusqu’au matin,
Sur moi, de sentir tes mains.

Serre-moi fort, aime-moi comme au premier jour.
Caresse-moi jusqu’au petit jour.
Permet-moi de prolonger la nuit
Jusqu’à ce que la nuit s’enfuit.

Quand poindra l’aurore,
N’attends pas que je t’implore.
Prends-moi dans tes bras
Et alors tu verras, comme on s’aimera.

Love me as on the first day

The sun finally warms our nights.
When your hands are resting delicately on my languid body,
It is all my being that reacts,
As suddenly came out of oblivion.

Hold me tight; take me in this dance,
Eliminate the violence of my sufferings.
I need to sail until morning,
On me, to feel your hands.

Hold me tight; love me as on the first day.
Caress me till dawn.
Allow me to extend the night
Until the night flees.

When the dawn dawns,
Do not wait for me to implore you.
Take me in Your Arms
And then you will see how you will love each other.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL

Mes écrits sur My writings on:

https://www.thebookedition.com/fr/elle-a-tue-l-homme-que-j-etais-p-352376.html
http://www.thebookedition.com/fr/les-cris-se-sont-tus-p-351459.html
http://www.thebookedition.com/fr/improbable-avenir-p-350170.html
http://www.thebookedition.com/fr/doux-abandon-sweet-abandon-p-350050.html
http://livre.fnac.com/a9875435/Gyslaine-Le-Gal-Dans-les-tourmentes-de-l-amour
http://livre.fnac.com/a10030468/Gyslaine-Le-Gal-Voile-d-ambre

Laisse-moi te dire combien je t’aime Let me tell you how much I love you

jai-toujours-ete-une-femme-du-sud-11022017

Laisse-moi te dire combien je t’aime,
En dehors de tous ces poèmes,
Avec tous ces mots auxquels tu n’as jamais pensé,
Avec les plus beaux souvenirs que tu m’as laissé.

Je veux encore poursuivre ces chimères,
M’entourer de ce monde de mystères.
Et si jamais, je ne peux plus te voir,
Il me restera toute cette mémoire,

Celle où je n’existais plus,
Là, où la douleur avait disparu,
Blottie au creux de tes bras,
Bien loin de tout ce froid.

Avec le feu de tes yeux, regarde-moi ;
Il m’ensorcelle à chaque fois ;
Il me tient prisonnière,
En deçà des frontières.

Ecoute-moi ; délivre-moi,
De cette souffrance qui m’éloigne de toi.
Laisse-moi te dire pourquoi je t’aime,
Pourquoi notre amour est toujours indemne.

Avec toi j’ai pu trouver mes repères,
Et endormir à jamais ma colère.
Tout cet amour que tu m’as donné,
Restera à jamais gravé.

Laisse-moi te dire encore je t’aime,
Laisse mes baisers voler, comme des fleurs que l’on sème,
Car dans tes bras,
Cette souffrance lancinante, n’existe pas.

Let me tell you how much I love you

Let me tell you how much I love you,
Apart from all these poems,
With all those words you never thought of,
With the best memories you left me.

I still want to pursue these chimeras,
To surround myself with this world of mysteries.
And if ever, I cannot see you anymore,
I will have all this memory left,

The one where I no longer existed,
There, where the pain had disappeared,
Nestled in the hollow of your arms,
Far from all that cold.

With the fire of your eyes, look at me;
It captivates me every time;
He holds me prisoner,
Beyond the borders.

Listen to me; deliver me,
Of that suffering that takes me away from you.
Let me tell you why I love you,
Why our love is always unscathed.

With you I could find my bearings,
And to put my anger to sleep forever.
All this love you gave me,
Will remain etched forever.

Let me tell you again I love you,
Let my kisses fly, like flowers that are sown,
For in your arms,
This nagging suffering does not exist.

Gys

Copyright© 2017 Gyslaine LE GAL