Dans les brumes de l’aube In the mists of dawn

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Les brumes de l’aube enfantent le plaisir
Où sous mes doigts s’éveille la douceur
Instant suprême pour éveiller ton désir
Te sortir doucement de ta torpeur.

Alors je deviens reine en cet instant irréel
Tes baisers réchauffent la neige de mes cheveux
Alors que tes mains se font douces, sensuelles
Nos corps s’imbriquent d’un élan voluptueux

Lorsque l’onde distille l’écume
J’entends soudain au fond de moi, bruire la mer
Sous cette déferlante, c’est ton amour que j’hume.

In the mists of dawn

The mists of dawn bring forth pleasure
Where my fingers awakens, gentleness
Supreme moment to awaken your desire
Get out you gently of your torpor.

Then I become queen in this unreal instant
Your kisses warm the snow of my hair
While your hands are soft, sensual
Our bodies fit together with a voluptuous surge

When the wave secretes foam
Suddenly I hear deep down, murmurs the sea
Under this wave, it’s your love that I inhale.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans Love poems, poèmes d'amour en anglais | Marqué avec , | 4 commentaires

Mon Roi des vagues My King of the waves

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Qu’es-tu devenu mon Roi séduisant aux yeux noirs ?
Toi que j’ai laissé partir sur cette barque grise
Seul dans cet infini, triste, éperdu d’espoir
Seul à travers les vagues, que plus rien ne brise.

Qu’es-tu devenu mon Roi séduisant aux yeux noirs ?
Toi que je hèle désespérément depuis le rivage
Quand assise sur le sable fin, j’essaie d’apercevoir
Les moindres détails de ton visage.

Dans cette solitude, j’écoute bruire la mer
Doux chant qui ressuscite l’émotion, l’amour,
En amenant à mes yeux, des larmes au goût amer
Creusant leurs sillons, un peu plus chaque jour.

My King of the waves

What have you became my handsome King with black eyes?
You, I let go on that gray boat
Alone in this infinite, sadness, desperate hopeful
Alone through the waves, that nothing breaks.

What have you became my handsome King with black eyes?
You, I desperately hailed from the shore
While sitting on the sand, I try to see
Every detail of your face.

In this solitude, I listen to swish the sea
Sweet song that revives the emotion, love,
By getting in my eyes, tears bitter taste
Digging their trenches, a little more each day.

Gys

Corrections by Bruce Louis Dodson

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans poèmes d'amour, poèmes d'amour en anglais | Marqué avec , | 8 commentaires

Clairière de l’amour Clearing of love

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Le lieu que je préfère
Est au fond de moi
Avec ses vallées ruisselantes de chimères
Ses sapins, ses chênes à pourquoi

Il vous faudra tracer votre chemin
Sur cette mousse moelleuse et pleine d’humidité
Echapper aux branches qui obstruent votre destin
Chercher le sens profond de ma générosité

Trouver enfin l’harmonie du temps
Entre les branches de châtaigniers
Pour que la mémoire d’avant
S’endorme pour ne plus se réveiller.

Découvrir sous la fougère
Le sourire d’enfant
Avancer pour finir dans la clairière
De l’amour sécurisant.

Clearing of love

The place, I prefer
Is in deep down
With its valleys, streaming chimeras
Its trees, its oaks, why

You will draw your way
On this soft moss and full of dampness
Escaping the branches that obstruct your destiny
Seek the deeper meaning of my generosity

Finally find harmony time
Between the branches of chestnut
For the memory before
Fall asleep and never wake up.

Discover in the fern
The child’s smile
Forward to finish the clearing
The reassuring love.

Gys
Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans Love poems | Marqué avec , | 12 commentaires

Le ciel gris de Novembre The gray sky of November

Le ciel gris de Novembre

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Le ciel gris de Novembre m’a dicté ces mots,
L’esprit encore encombré par ces douleurs récurrentes
Je prends quelque temps de repos
Sans pouvoir chasser ces pensées qui me hantent.

C’est alors que je devine ton visage, là-haut
Tes lèvres pincées par la douleur
Tes joues noyées par les pleurs
Ton corps secoué par les sanglots.

En cet après-midi de Novembre
La pluie tire doucement le rideau
Sur ton visage qui a su rester beau
Qu’aujourd’hui je ne cesse d’attendre

The gray sky of November

The gray sky of November dictated these words
The spirit still encumbered by these reocurring pains
I take some time off
Without being able to chase these thoughts that haunt me.

It was then that I guess your face up there
Your lips pursed in pain
Your cheeks flooded by tears
Your body shaken with sobs.

On this November afternoon
Rain gently pulls the curtain
On your face that has remained beautiful
Than today I never cease to wait

Gys

(AVEC L AIDE DE BRUCE LOUIS DODSON POUR LES CORRECTIONS – WITH THE HELP FROM BRUCE LOUIS DODSON FOR CORRECTIONS)

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans Amitié friendship, Love poems, poèmes d'amour, souffrance, suffering | Marqué avec , , , , | 4 commentaires

L’amour que je nourris pour toi The love I sustain for you

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

L’amour que je nourris pour toi en secret
Me porte loin de ce monde d’errance
Me fait penser autre chose que les regrets
De vivre encore de ton absence.

L’amour que je nourris pour toi, m’a parfois fait pleurer
Perdue dans les méandres de mes tristes pensées
Accablée soudain par le doute et l’angoisse
D’avoir eu des mots qui te froissent

L’amour que je nourris pour toi, est si fort
Qu’il influence toute ma vie
Jouant aussi sur chaque parcelle de mon corps
Me rappelant que tout recommence, rien ne finit.

The love I sustain for you

The love I sustain for you in secret
Takes me away from this world of wandering
Makes me think of anything else than the regrets
To live yet your absence.

The love I sustain for you, sometimes makes me cry
Lost in the meanders of my sad thoughts
Suddenly overwhelmed by doubt and anxiety
Having had words that you offending

The love I sustain for you is so strong
That it influences all my life
Also playing on every inch of my body
Reminding me that everything begins again, nothing ends

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans Love poems | Marqué avec , | 10 commentaires

Je ne peux que t’aimer I can only love you

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Tu es le parfum de mon immense forêt
La fougère qui sur mon corps se balance
Dessine des ombres, attise mes sens
Dans un accord devenu presque parfait

Tu es le souffle venu de la mer
Le goéland partant pour cette croisière
Inondé par cette violente, étrange lumière
Chargée d’amour, irradiant l’atmosphère.

Tu es celui que j’ai toujours espéré
Mon complément, mon contraire
Mon amant, ma lumière
Je ne peux que t’aimer.

I can only love you

You’re the scent of my immense forest
The fern that on my body swaying
Drawing shadows stirs my senses
In an agreement became almost perfect

You are the wind came from the sea
Seagull leaving for that cruise
Flooded by this violent, strange light
Loaded of love, radiating the atmosphere.

You’re the one that I always hoped
My complement, my opposite
My lover, my light
I can only love you.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans Love poems, poèmes d'amour | Marqué avec , | 10 commentaires

Ne quitte pas ma main Do not leave my hand

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Sur cette route qui n’en finit pas
Je ne compte plus mes pas
Baignée par le soleil
Je sors de mon sommeil
Où les pensées s’entrechoquent
Pour ne former qu’un bloc
Où se mélangent, plaisir et passion
Amour, tendresse et affection.

Dans cette longue vie
Où les circonstances m’ont laissées souvent démunie
J’ai trouvé l’amour
Et depuis ce jour,
Rien ne compte vraiment
Hormis passer près de toi de merveilleux moments
Prisonnière consentante de tes douces caresses.

Que cette route ne finisse jamais
Qu’elle me conduise, là où tu es
Et qu’à la croisée des chemins
Tu ne quittes pas ma main.

Do not leave my hand

On this road that never ends
I cannot count my steps
Bathed by the sun
I go out of my sleep
Where thoughts jostle together
To form a block
Where pleasure and passion mix
Love, tenderness and affection.

In this long life
Where circumstances have often left me helpless
I found love
And since that day,
Nothing really matters
Except spend near you, wonderful moments
Consenting prisoner of your gentle caresses.

That this road would never end
That it leads me, wherever you are
And at the crossroads
You do not leave my hand.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans poèmes d'amour, poèmes d'amour en anglais, poésie | Marqué avec , | 10 commentaires

Une vie normale A normal life

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Lorsque la vie me fait mal
Je m’enferme dans mes souvenirs
Ceux de mes plaisirs
Amoureusement au creux de tes bras.

Je perds pieds avec la réalité
Et m’enfonce dans ce monde de rêves
Seul endroit m’offrant cette trêve
Pour n’avoir que toi, à penser.

Je revis chaque instant
Emportée par cet amour
Emergeant de ce fardeau trop lourd
Afin de pouvoir t’aimer intensément.

Je ne veux plus que la vie nous fasse mal
Ni vivre de souvenirs
Mais savourer chaque jour le plaisir
D’avoir retrouvé une vie normale.

A normal life

When life hurts me
I lock myself in my memories
Those of my pleasures
Lovingly in the crook of your arms

I lose my feet with reality
And pushes me into this world of dreams
Only place offering me this truce
To have only you, to think.

I relive every moment
Carried away by this love
Emerging from this burden too heavy
To be able to love you intensely.

I do not want that life makes us ill
Neither living memories
But enjoy every day the pleasure
Having returned to a normal life.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans Love poems, poèmes d'amour en anglais, poésie | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Rien en moi n’est gratitude – Nothing in me is gratitude

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

J’ai été le parfum de cette forêt
Où se dressent, immeubles, maisons, cheminées
Et dans ce fleuve que j’aime contempler
Je laisse s’éloigner le passé, sans regret.

Je vis ma vie avec amour
Portant chaque jour dans mes pensées
Celui qui a su m’aimer
Et m’apporter secours.

Rien n’est gratitude.
Tout ce que je porte maintenant en moi
N’est qu’amour pour toi,
Le même que tu me donnes avec mansuétude.

Nothing in me is gratitude

I was the scent of the forest
Where stand, buildings, houses, fireplaces
And in this river that I love contemplate
I leave the past without regret.

I live my life with love
Bearing in my thoughts every day
One who knew how to love me
And bring me relief.

Nothing is gratitude.
Everything I wear now in me
Is only love for you,
The same as you give me with mansuetude.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans Love poems, poèmes d'amour en anglais | Marqué avec , | 8 commentaires

Ainsi va la vie ! It’s the way of the life!

ENGLISH TRANSLATION JUST AFTER FRENCH VERSION

Certains soirs, j’erre encore dans cette ville marocaine
Etrangère oubliée dans ce dédale de ruelles
Où les portes se dressent telles des sentinelles
Droites, fières et hautaines.

Dès le seuil franchit
Commence une autre vie
L’amour, la vie
Et deux corps sur un lit,

Qui se cherchent et se découvrent
Qui se chevauchent et s’ouvrent
Dans l’ivresse de ces caresses
Sous ces mots pleins de promesses.

Ainsi va la vie !
L’amour et ses jeux interdits
L’abstinence, la violence des retrouvailles
Le bonheur et la fin de la grisaille.

It’s the way of the life!

Some nights I still roam this Moroccan city
Foreign forgotten in the maze of alleys
Where the gates put up like sentinels
Straight, proud and haughty.

As soon as, the doorway gets over
Begins another life
Love, life
And two bodies on a bed,

Who seek and discover each other
Overlapping and opening
In the excitement of caresses
Under these words full of promises.

It’s the way of the life!
Love and forbidden games
Abstinence, violence reunion
Happiness and the end of the grayness

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publié dans Love poems, poèmes d'amour en anglais | 3 commentaires