Solitude « Soledad »

Poème à lire et/ou à écouter
A Poem To read and/or listen

English version after French version

Ne pas se laisser envahir par la tristesse
Dans cette sensation soudaine de détresse
Maintenant que la mort t’a arrachée à moi,
Que je me souviens avec effroi,

De ton si joli petit minois
Laminé par la douleur
Ravagé par les pleurs
Cette sensation d’effroi.

Tous ces mois à tes côtés
A nous mentir et à espérer
Que l’inéluctable ne pouvait arriver
Que sur la mort, à nous deux, nous pouvions gagner.

J’ai le cœur parfois si gros de cette douleur,
Que je ne puis toujours retenir mes pleurs,
Ton départ est la fin de tes souffrances.
Pour moi, une autre vie commence.

Solitude « Soledad »

Do not get overwhelmed by sadness
In this sudden feeling of distress
Now that Death has torn away from me,
I remember with horror,

Of your pretty little face
Rolled through pain
Ravaged by the tears
That sensation of fright.

All these months at your side
To lie to us and to hope
That the inevitable could not happen
What about death, the two of us, we could win.

I have some times my heart so big of that pain,
That I can still keep my tears,
Your departure is the end of your sufferings.
For me, another life begins.

Gys

Licence Creative Commons est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France

Publicités

5 réflexions sur “Solitude « Soledad »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s