Publié dans Amitié friendship, French love poem with english translation, Poème d'amour Français traduit en Anglais, poèmes d'amour

La saison décline The season declines

Alors que la saison maintenant décline,
Le vent fraîchit au-dessus de cet abîme.
Comme le goéland, je frissonne, j’ai froid,
Et je reste seule face à mon désarroi.

L’envie puis le doute dans ma tête se percutent.
Toutes ces pensées m’assaillent et je lutte.
Comme dans cet océan se déposent les alluvions,
A chaque aurore, je pleure sur mes illusions.

Comme une proie prise au piège,
Je flotte sur l’océan tel un bouchon de liège.
Ballottée par les flots au-dessus de ses grands fonds
Doucement j’émerge pour oublier cette trahison.

The season declines

While the season now declining,
The wind freshened over the abyss.
As the gull, I shiver, I’m cold,
And I remain alone with my distress.

The desire and doubt into my head collide.
All these thoughts assail me and I struggle.
As in this ocean where deposit alluvium,
Each dawn, I weep on my illusions.

Like a prey trapped,
I float on the ocean like a cork.
Tossed by the waves over these deep-water
Gently I emerge to forget this betrayal.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Publicités

Auteur :

Née en 1956 à Nantes, l’auteure qui a débuté par des poèmes d’amour traduits en Anglais, continue sur sa lancée en publiant dès 2017 des romans inspirés d’histoires vraies. Vous pouvez retrouver l’auteure sur : https://www.facebook.com/gyslainelegal/ Sans oublier ses vidéos sur : https://www.youtube.com/user/Lgyslaine

11 commentaires sur « La saison décline The season declines »

  1. Un ami me racontait l’autre jour l’anecdote suivante : il connaissait un malien à qui il posait la question suivante : »ça va » ? Et l’autre répondait invariablement chaque fois : « ça ira » ! Prenant exemple sur son optimisme légendaire, je te dis, à mon tour : « ça ira, Gys, ça ira ! Merci, chère amie, pour ce généreux partage !

    Aimé par 1 personne

  2. Gyslaine chaque jour apporte son lot de joie et bonheur, parfois hélas de vilainerie dont la trahison.
    Mais je vois que déjà tu va t’en sortir…
    « Ballottée par les flots au-dessus de ses grands fonds
    Doucement tuémerge pour oublier cette trahison. »
    Bisous. Roberte

    Aimé par 1 personne

  3. « Pêcheur » j’ai beaucoup aimé ce bouchon qui flotte sur les fonds de l’océan. A chaque fois que je le perd de vue mon cœur se met à battre à l’idée de tenir enfin un poisson qui frétille. Rires. Boussa Kbira

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s