Le vent souffle mes motsThe wind blows my words

Même si le pinson reste invisible
Caché dans les sapins,
Son chant, m’est très agréable et paisible
Il me transporte loin

Là où le vent
Charrie tous ces grains de sable
Là où ma vie
Devient presque une fable

Où plus rien ne me tourmente
Où mon cœur s’ouvre à l’amour
Loin de cette épouvante
Que je veux oublier depuis toujours

Là où je trouve enfin la chaleur de ton corps
Toutes ces étincelles de bonheur au fond de tes yeux
Qui me font espérer, un monde meilleur, merveilleux
Où la crainte, la peur, enfin s’endort

Ce soir, le vent te souffle mes mots
Chargés de toute cette tendresse et cet amour
Qui ont su résister aux flots
Au fil du temps, des jours.

The wind blows my words

Even if the finch remains invisible
Hidden in the firs,
Its singing, it is very pleasant and peaceful to me
It transports me far

Where the wind
Carries along all these grains of sand
Where my life
Becomes almost a fable

Where nothing worries me
Where my heart opens up to love
Far from this terror
What I want to forget forever

Where I finally find the heat of your body
All that sparks of happiness in the depths of your eyes
That makes me hope, a better, wonderful world
Where fear, finally falls asleep

Tonight, the wind blows you my words
Loaded with all this tenderness and love
Who knew how to resist the waves
Over time, days.

Gys

TOUS DROITS RESERVES – ALL RIGHTS RESERVED

Publicités

8 réflexions sur “Le vent souffle mes motsThe wind blows my words

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s